La taxe sur l’immatriculation passera à 150$ dans la région de Montréal

Répondre
Avatar du membre
cgelinas
Administrateur
Messages : 8146
Enregistré le : 25 mai 2010, 22:07
Localisation : Lévis, QC
Contact :

30 mai 2024


Les automobilistes de la grande région de Montréal verront le coût de leur taxe sur l’immatriculation passer de 59 $ à 150 $ à compter du 1er janvier 2025.

Réunis jeudi matin en assemblée extraordinaire, les maires de la Communauté métropolitaine de Montréal (CMM) ont adopté à 24 contre 4 voix la résolution haussant la taxe d’immatriculation afin de combler une part des manques à gagner des sociétés de transport. Des représentants de la couronne sud, dont la mairesse de Mercier, Line Michaud, ont voté contre la résolution. Ils ont d’ailleurs proposé en vain de reporter la tenue du vote.

La mairesse Valérie Plante, qui préside la CMM, a fait valoir que cette décision de hausser la taxe d’immatriculation n’était pas prise de gaieté de coeur. Selon elle, il s’agit d’une « façon responsable » de faire face à la crise que traverse le transport collectif. « On sait à quel point pour les citoyens, ce n’est pas un contexte facile. Et on sait que dans certains coins de la CMM, il y a très peu d’options de transport », a-t-elle dit.

[Éditeur: Valérie Plante continue sa guerre à l'automobile et à la liberté de circuler des Montréalais. Cette fois, avec une odieuse hausse de la taxe contre les automobilistes... et en plus, c'est un montant intentionnellement excessif.]

La CMM pourrait revoir à la baisse le montant de 150 $ si Québec accepte de hausser sa contribution au financement du transport en commun. Des négociations sont toujours en cours à ce sujet entre les villes de la communauté métropolitaine et la ministre des Transports, Geneviève Guilbault.

Lors d’une rencontre avec les élus de la CMM, vendredi dernier, la ministre avait maintenu son offre à 200 millions de dollars pour 2025, alors que l’Autorité régionale de transport métropolitain, l’ARTM, estime à 561 millions le déficit anticipé des opérateurs de transport collectif pour 2025.

[Éditeur: la gestion déficiente de l'ARTM doit être adressée bien avant de penser à taxer les automobilistes mais évidemment, ce n'est pas ainsi que pense la mondialiste Valérie Plante qui y voit une occasion de plus d'attaquer les automobilistes.]

Le maire de Vaudreuil-Dorion, Guy Pilon, qui a voté contre la résolution de la CMM, a déploré le fait que des villes situées à l’extérieur du périmètre de la CMM ne seront pas touchées par la hausse de la taxe sur l’immatriculation malgré leur proximité. « C’est une aberration », a-t-il dit. « D’autres villes se développent à vitesse grand V, car elles ne sont pas dans la CMM, n’ont pas de transport à payer et de déficit [à éponger]. […] C’est immoral de nous demander un effort fiscal encore plus grand, alors que ceux qui sont juste à l’extérieur [de la CMM] et qui utilisent [nos services] ne paieront pas un sou. »

« La couronne sud est l’enfant pauvre du transport en commun, et on trouve qu’il était trop tôt pour voter une augmentation de la taxe sur l’immatriculation étant donné que nos citoyens n’ont pas d’autres options que d’utiliser un véhicule », a renchéri sa collègue mairesse de Mercier, Line Michaud.

[Éditeur: en effet, cette taxe "pour financer le transport en commun" est une imposture mondialiste de plus.]

« Le REM et le télétravail sont une nouvelle réalité et c’est surtout ça qui nous met de la pression », a pour sa part soutenu le maire de Laval, Stéphane Boyer. « On n’a pas vraiment le choix de trouver de nouvelles sources de financement, nos options sont assez limitées. » Plusieurs scénarios d’optimisation seront examinés au cours des prochains mois afin de dégager des économies, a-t-il ajouté.

De son côté, l’opposition à l’Hôtel de Ville de Montréal juge que l’augmentation de la taxe d’immatriculation imposée par la CMM est exagérée pour les arrondissements montréalais excentrés. « Cette hausse draconienne punit des automobilistes qui n’ont pas d’autre choix en termes de transport collectif », a signalé le chef d’Ensemble Montréal, Aref Salem.

[Éditeur: elle est exagérée pour TOUS les Montréalais... et c'est encore pire pour les régions autour de l'Île.]



Source: MSN / Le Devoir



-- -- --
Claude Gélinas, Éditeur
chaudiere.ca

Blogues: Montréal | Québec | Lévis | Emploi | Éducation | Placements | Transports
Dons: PayPal | DonorBox Web: Achetez vos noms de domaines au plus bas prix...
Répondre