La passe d'accès de 30 $ sera facultative cette saison aux Îles-de-la-Madeleine

Répondre
Avatar du membre
cgelinas
Administrateur
Messages : 8014
Enregistré le : 25 mai 2010, 22:07
Localisation : Lévis, QC
Contact :

14 mai 2024


La municipalité des Îles-de-la-Madeleine fait «un pas de côté» et n'imposera pas aux visiteurs le paiement de la Passe Archipel de 30 $.

La Ville dit ne pas reculer dans sa volonté d'une «notion de contribution» des quelque 60 000 visiteurs au maintien des infrastructures de l’archipel et à son avenir.

[Éditeur: le combat n'est pas fini. Il faut détruire ce projet jusqu'à son intention-même. C'est une arme contre le peuple et sa liberté de circuler sur le territoire canadien et québécois.]

Toutefois, le versement du montant de 30 $ sera facultatif, à tout le moins pour la présente saison, par l'entremise de l’application transactionnelle de la Passe Archipel.

La municipalité a cité mardi des négociations toujours en cours avec Transports Canada sur le plan opérationnel.

[Éditeur: quelles négociations?]

Présentés au début avril 2024, les projets de règlement prévoient la création du Fonds de gestion durable du territoire et la mise en place d'une redevance obligatoire pour les visiteurs non-résidents du 1er mai au 14 octobre de chaque année.

[Éditeur: ce projet demeure tout aussi inadmissible aujourd'hui qu'au 1er jour de sa présentation.]

« Soyons clairs: nous ne reculons pas sur la notion de contribution. (...) Mais comme nous sommes pionniers en la matière, il est normal de nous ajuster en cette première année», a précisé le maire Antonin Valiquette en point de presse et dans un communiqué, mardi.

«À la manière d’un projet pilote, nous poursuivons donc les discussions avec Transports Canada, nous continuons d’informer les Madelinots sur la question et nous observerons le comportement de nos visiteurs durant la saison pour bonifier le projet», a ajouté M. Valiquette.

Évoquant des «messages positifs affluant à l’hôtel de ville», la municipalité déplore par ailleurs aussi des «propos inappropriés, parfois haineux, ainsi que les informations non vérifiées qui ont fait dévier le débat et dégradé le climat social de l’archipel».

«Les commentaires irrespectueux que les membres du conseil, l’équipe municipale et moi avons essuyés ces dernières semaines sont inacceptables et continueront d’être dénoncés comme il se doit», a tenu à dire le maire.

La municipalité maintient la soirée d’information à l’intention de ses citoyens prévue jeudi, à 19 h. Mardi soir, la séance régulière du conseil traitera des «autres sujets municipaux d’intérêt», a-t-on indiqué.

Éric Duhaime écorche Joël Arseneau

Par voie de communiqué, le chef du Parti conservateur du Québec (PCQ), Éric Duhaime, qui avait vertement critiqué la mesure de la municipalité, s’est réjoui de sa décision.

Éric Duhaime en a aussi profité pour écorcher le député péquiste des Îles-de-la-Madeleine, Joël Arseneau, affirmant qu’il «n’a rien fait pour protéger les Madelinots». «Il a même cautionné cette mesure liberticide», dit-il.

Pour sa part, M. Arseneau a affirmé mardi que la «décision municipale d’aujourd’hui permettra de créer un espace d’échange et de dialogue, de se donner du temps pour mieux cerner les enjeux plus consensuels et les plus litigieux autour du projet».

[Éditeur: Joël Arseneau se moque des Madelinots et des Québécois. Quel toupet... quelle arrogance-crasse. Il ne mérite aucunement son poste de député.]

«La municipalité indique aussi que les citoyens seront consultés. Je suis confiant en la capacité des Madelinots et Madeliniennes de trouver les bonnes solutions dans ce dossier», a ajouté le député.



Source: MSN / La Presse Canadienne


Les photos proviennent d'Acadien de la Diaspora dans le groupe Info Madelinots, dans Facebook.

Visionnez les séances du conseil municipal, en ligne, dont celle du 14 mai 2024. L'intervention de Mme Bourgeois est ici.

Et lisez les pages 27 à 29 de ce compte-rendu de novembre 2023 qui veut faire passer les Îles dans l'Agenda 2030 avec des limitations, des quotas et des pertes-sèches de libertés. Merci à Lucie Boulianne qui a mentionné cet élément.



-- -- --
Fichiers joints
l-horrible-plan-de-novembre-2023-contre-les-madelinots-en-lien-avec-l-agenda-2030.jpg
l-horrible-plan-de-novembre-2023-contre-les-madelinots-en-lien-avec-l-agenda-2030.jpg (41.74 Kio) Vu 272 fois
au-conseil-du-14-mai-2024-2.jpg
au-conseil-du-14-mai-2024-2.jpg (49.06 Kio) Vu 386 fois
au-conseil-du-14-mai-2024-1.jpg
au-conseil-du-14-mai-2024-1.jpg (55.7 Kio) Vu 386 fois
Claude Gélinas, Éditeur
chaudiere.ca

Blogues: Montréal | Québec | Lévis | Emploi | Éducation | Placements | Transports
Dons: PayPal | DonorBox Web: Achetez vos noms de domaines au plus bas prix...
Avatar du membre
cgelinas
Administrateur
Messages : 8014
Enregistré le : 25 mai 2010, 22:07
Localisation : Lévis, QC
Contact :

Le 15 mai 2024, Pat Laliberté - La Tribune du peuple a tweeté ceci...

ÎLES-DE-LA-MADELEINE

UN RAZ DE MARÉE D'APPLAUDISSEMENTS POUR MADAME BOURGEOIS QUI DEMANDE LA DÉMISSION DE VALIQUETTE

C'est par d'intenses vagues d'applaudissements et dans une salle comble que la citoyenne madame Jeanne Bourgeois a demandé à plusieurs reprises la démission du maire Valiquette.

Malgré un « ça suffit » du maire Valiquette qui mentionnait que madame Bourgeois avait des propos déplacés, ce qui ne l'était pas selon l'opinion de la foule, madame Bourgeois a continué de prendre la parole.

Sous une tôlée de huées, le maire a tenté de mettre fin à la séance.

Par contre, le maire s'est rapidement ravisé après avoir pourtant demandé à la greffière de clore l'assemblée.

La séance s'est poursuivie en raison des protestations des citoyens qui scandaient « Démission, démission » à l'endroit du maire Valiquette.

Écoutez cet extrait qui risque de faire grands bruits partout au Québec et au Canada.

Les citoyens des îles prouvent à l'ensemble de la province qu'ils sont des gens qui peuvent rugir de façon démocratique, aussi fort que les vents qui soufflent sur cet archipel.


-- -- --
Claude Gélinas, Éditeur
chaudiere.ca

Blogues: Montréal | Québec | Lévis | Emploi | Éducation | Placements | Transports
Dons: PayPal | DonorBox Web: Achetez vos noms de domaines au plus bas prix...
Avatar du membre
cgelinas
Administrateur
Messages : 8014
Enregistré le : 25 mai 2010, 22:07
Localisation : Lévis, QC
Contact :

Les Québécois appuient les Madelinots qui dénoncent la taxation-à-la-sortie... même "facultative"


Une passe "facultative"?

Euh... non, ça ne "passe" pas.

Dans une salle comble, au conseil municipal des Îles-de-la-Madeleine, Jeanne Bourgeois a demandé à plusieurs reprises la démission du maire Antonin Valiquette.

viewtopic.php?p=8011#p8011

https://twitter.com/Pat77432407/status/ ... 6466833794

Et à juste titre puisque le maire et ses conseillers ne reculent pas dans leur volonté d'imposer la "notion de contribution" aux quelque 60 000 visiteurs pour le prétendu "maintien des infrastructures de l’archipel".

Quelle arrogance de la part de ces membres du conseil municipal visiblement imbus d'eux-mêmes qui auraient dû ABOLIR COMPLÈTEMENT les lois 2024-06 et 2024-12 qui attaquent non-seulement les Madelinots mais tous les Québécois et tous les Canadiens.

L'existence-même de ce genre de projet est INADMISSIBLE, où que ce soit, au Québec. Nombreux sont les Québécois qui joignent leur voix à celle de Mme Bourgeois pour demander la DÉMISSION IMMÉDIATE et SANS AUTRE CONDITION ou compensation de TOUS les conseillers municipaux et ceux qui ont approuvé ou appuyé officiellement leur projet liberticide et toxique.

Un grand nombre de Québécois pourraient aussi vouloir demander la démission immédiate de Joël Arseneau du PQ qui a ouvertement APPUYÉ ce projet et qui CONTINUE de l'appuyer avec des mots (une fois de plus) qui minimisent l'imposture de ce projet de taxation-à-la-sortie qui, selon le sentiment public ambiant, au Québec, demeure INADMISSIBLE.

viewtopic.php?t=5736

Le Québec au complet doit augmenter la pression contre ces "élus" arrogants qui se comportent en ennemis des libertés de tous les citoyens, en tentant de mettre en place une mécanique toxique de taxation-à-la-sortie en tentant de normaliser de basses tactiques d'imposition d'un projet profondément anti-démocratique.

L'arrogant maire Antonin Valiquette a persisté et signé dans son attitude hautaine contre ses concitoyens qui se sont rendus au conseil municipal pour s'opposer bruyamment à son odieux projet.

Le Québec doit continuer d'appuyer les Madelinots qui combattent ces individus qui agissent en groupe et qui veulent imposer une "Passe Archipel", d'une manière ou d'une autre (en commençant avec l'approche ratoureuse d'une taxe "facultative").

Alors non, même si la municipalité n'imposera pas aux visiteurs le paiement de la Passe Archipel de 30$, le versement sera facultatif et juste ça, c'est déjà le pas de trop dans la mauvaise direction qui pourrait, éventuellement, aider les conseillers municipaux des Îles à "normaliser" ce genre de mécanique de taxation-facultative-à-la-sortie.

Ils diront quelque chose comme "vous voyez bien, ce n'est pas si pire... les touristes paient, on devrait rendre ça obligatoire"... on les voit venir!

Et...

Ce n'est pas juste la taxe mais l'idée-même de cette taxe qu'il faut terrasser et dissoudre, une fois pour toutes.

Laisser la "Passe Archipel" vivre pourrait lui donner une forme de légitimité qui aura pour effet de donner la fausse impression d'une sorte d'acceptation sociale et il ne faut jamais qu'une telle dérive puisse se produire puisqu'on sait par expérience qu'elle ne partira jamais et inspirera d'autres conseillers municipaux ayant le même cadre de pensées que ceux des Îles-de-la-Madeleine et malheureusement, on a pu voir qu'il y en a d'autres.

Le combat a lieu sur le front du conseil municipal des Îles-de-la-Madeleine mais on a pu voir la complaisance-crasse des CAQuistes et la connivance ultra-malaisante, voire la traitrise anti-citoyenne des Péquistes alors clairement, au provincial, c'est un feu vert pour taxer les Québécois via un nouveau schème insidieux.

Ce sont toutes les classes politiques qui doivent fermer la porte pour toujours à ce genre de coup-bas contre les citoyens.

Qu'ils soient des visiteurs, ou non, l'existence-même de ce schème de taxation-à-la-sortie est une honte, de bout-en-bout.

Alors non, le combat n'est absolument pas terminé et on ne recule aucunement pour demander la démission des architectes-sombres de cette horreur ainsi que de ceux qui les appuient.

Partagez si vous croyez qu'il faut en finir, une fois pour toutes avec ce "projet" et non de le laisser être transformé temporairement en "taxation facultative" qui pourra, le moment venu, devenir obligatoire, comme la mouture initiale du projet de "Passe Archipel" le prévoyait.

https://forum.libertes.ca/viewtopic.php?t=3740

Non à TOUTES les formes du "Passe Archipel", incluant la version de "taxation facultative".



Source: Ma publication, dans BMaC et Facebook


Extrait facile à partager, comme ici, dans VK et Twitter...

Qu'elle soit obligatoire ou (maintenant) "facultative", la Passe Archipel est une forme de taxation-à-la-sortie qui doit être dissoute, dans sa forme (actuelle ou future) ainsi que dans son idée-même.

https://buymeacoffee.com/logixca/les-qu ... -la-sortie


-- -- --
Fichiers joints
non-au-passe-archipel-aux-iles-de-la-madeleine.jpg
non-au-passe-archipel-aux-iles-de-la-madeleine.jpg (215.51 Kio) Vu 385 fois
carte-des-iles-de-la-madeleine.jpg
carte-des-iles-de-la-madeleine.jpg (265.11 Kio) Vu 385 fois
Claude Gélinas, Éditeur
chaudiere.ca

Blogues: Montréal | Québec | Lévis | Emploi | Éducation | Placements | Transports
Dons: PayPal | DonorBox Web: Achetez vos noms de domaines au plus bas prix...
Répondre