Il nous revient d'agir pour rétablir la confiance

Répondre
Avatar du membre
cgelinas
Administrateur
Messages : 8034
Enregistré le : 25 mai 2010, 22:07
Localisation : Lévis, QC
Contact :

Objectivement et concrètement, il faut qu'on soit capables de se faire confiance.

Et là, les classes politiques Schwabbeuses, Trudeauistes, Legaultistes ou Plantistes (et bien d'autres) ont intentionnellement agi afin d'antagoniser leurs "citoyens", en plus de les déposséder, graduellement, via, notamment, des normes, politiques, lois, procédures et protocoles limitatifs ou ouvertement liberticides.

Ainsi, peu de Québécois (sains d'esprit) peuvent dire qu'ils ont une pleine confiance envers les classes politiques.

La gestion par la peur n'a plus sa place.

D'ailleurs, elle ne peut exister qu'en raison du peu de transparence dans les officines dites "publiques".

D'où l'urgence d'exiger la pleine transparence, en toutes choses, à propos de notre vie publique et commune.

Selon vous, comment pourrais-t-on adresser cette crise manifeste de la confiance du peuple envers ces classes qui cachent de moins en moins leurs adhésions à des idéologies qui ne placent pas nos intérêts au sommet de leurs préoccupations?

Toute une question mais elle est fondamentale.

La confiance m'apparait fondamentale pour qu'un peuple puisse agir dans le sens de son propre meilleur intérêt.

À mon sens, il est impensable de servir la Schwabberie et le peuple. C'est l'un ou l'autre et là, on sait lequel est favorisé (depuis très longtemps) et ce n'est pas nous ou alors, très peu... trop peu.

Nous avons connu des avancées populaires par le passé et il nous arrive encore de faire des gains, sur divers fronts mais nous devons, à mon sens, garder notre pouvoir afin de manifester la plus haute et formidable version de notre réalisation, à chaque instant.

La poursuite du bonheur pour chacun de nous n'est jamais facilitée lorsque des empoisonneurs du puits brisent systémiquement la confiance qui devrait servir de matrice bienveillante entre nous afin qu'en toute chose, l'espoir soit ce terreau qui amplifie la sagesse de nos avancées.

Si des "frères" portent encore des allégeances malsaines, occultes ou cachées, il est temps, à mon sens, de sortir de l'ombre et de manifester ce qui engendre le bien.

Le mal peut être payant, certes mais il est gourmand et consumera sans égard ceux qui l'auront cultivé.

Je suis certain que ceux qui doivent réfléchir à ce message le feront. En toute liberté, à leur rythme et dans le respect qu'ils ont des contraintes mais ils ont aussi des pouvoirs qu'il leur appartient de découvrir parce que personne ne le fera pour eux et ce serait bête de s'éteindre, un jour et ne pas pouvoir, au moment de cette toute dernière seconde, se remémorer le bien auquel ils ont consacré leur énergie de vie.

La mort entretient la mort.

Ne l'alimentons pas.

Concentrons-nous à cultiver la vie, dans toute sa splendeur, chers et magnifiques Amis.

À ce niveau fondamental qui nous unit, j'ai confiance en vous... et en moi, entouré de vous.



Source: Ma publication, dans BMaC et Facebook


Extrait facile à partager, comme ici, dans VK et Twitter...

La confiance est tellement importante, en toutes choses... incluant pour les enjeux collectifs.

https://buymeacoffee.com/logixca/il-nou ... -confiance

En ce moment, avez-vous confiance aux membres des classes politiques?


-- -- --
Fichiers joints
Source: https://youtu.be/dwlGOXLBGFA?t=1340
Source: https://youtu.be/dwlGOXLBGFA?t=1340
chrystia-freeland-a-davos-en-janvier-2024.jpg (150 Kio) Vu 856 fois
Claude Gélinas, Éditeur
chaudiere.ca

Blogues: Montréal | Québec | Lévis | Emploi | Éducation | Placements | Transports
Dons: PayPal | DonorBox Web: Achetez vos noms de domaines au plus bas prix...
Répondre