Les Kings à Québec: Girard se défend, des caquistes mécontents

Répondre
Avatar du membre
cgelinas
Administrateur
Messages : 8146
Enregistré le : 25 mai 2010, 22:07
Localisation : Lévis, QC
Contact :

21 novembre 2023


La subvention de 5 à 7 millions de dollars accordée par le gouvernement Legault pour la venue des Kings de Los Angeles à Québec à l'automne 2024 couvrira notamment les repas et les déplacements des joueurs, a révélé mardi le ministre des Finances, Éric Girard.

Et pendant que ce dernier défend sa décision, de premiers élus caquistes manifestent leur malaise.

Éric Girard s'est présenté devant les médias en matinée pour répondre aux sévères critiques provoquées par l'aide financière accordée par Québec pour la tenue de deux matchs préparatoires des Kings de Los Angeles au Centre Vidéotron.

Répondant aux questions des journalistes, M. Girard a admis que la subvention autorisée par le Conseil du trésor et le Conseil des ministres allait couvrir les repas et les déplacements des joueurs ainsi que du personnel des organisations. Tout ça, c'est compris là-dedans, a-t-il dit.

Paraissant agacé à l'occasion, M. Girard a insisté sur le fait que la subvention allait surtout servir à éponger les pertes de revenus de billetterie des Bruins et des Panthers, qui devaient recevoir les Kings de Los Angeles lors du calendrier préparatoire.

Le gouvernement s'est engagé à éponger le déficit de Gestev, qui tient l'événement, à notre demande, et la perte de revenus pour les Bruins et les Panthers, qui auraient accueilli les Kings, a-t-il expliqué.

L'argent proviendra du Fonds de la région de la Capitale-Nationale, lequel sert normalement à subventionner les organismes locaux. Alors que Québec solidaire réclame une enquête de la vérificatrice générale sur l'octroi des sommes, M. Girard a assuré que tout avait été fait dans les règles de l'art.

Une chance sur dix

Malgré le vent de face qui souffle depuis une semaine, Éric Girard continue d'assumer pleinement sa décision de dépenser pour promouvoir Québec auprès des décideurs de la LNH. Si on ne fait rien, on ne fait rien pour la cause, a-t-il plaidé.

À ce sujet, le ministre évalue à une chance sur 10 le retour des Nordiques. M. Girard, qui a fait ses calculs, considère qu'il y a 50 % de chances que la Ligue nationale de hockey lance un processus d'expansion prochainement.

Si cela se produit, cinq villes seraient sur les rangs, dont Québec. Donc, au moins cinq villes candidates: une chance sur cinq fois 0,5. Grand total: 10 %.

Loin de renoncer à son mandat de ramener les Nordiques, le ministre a aussi mentionné qu'il allait travailler à attirer d'autres matchs de la Ligue nationale de hockey à Québec. Il a notamment lancé l'invitation aux Canadiens de Montréal à venir jouer des matchs de saison régulière au Centre Vidéotron.

Le gouvernement vise aussi des événements comme le Mondial Junior et la Coupe du monde de hockey féminin.

Selon Québecor Sport et divertissement, 15 435 billets ont été vendus jusqu'à présent pour les deux matchs des Kings de Los Angeles, soit 45 % de la jauge.

« Contre mes valeurs »

Un peu plus tard dans la journée, à l'entrée du caucus caquiste, des députés du gouvernement Legault ont pour la première fois manifesté leur opposition à la subvention accordée par Québec. C'est contre mes valeurs, a succinctement lancé le député de Beauce-Nord, Luc Provençal.

Son collègue député du Lac-Saint-Jean, Éric Girard, à ne pas confondre avec le ministre du même nom, a aussi partagé son malaise. C'est contre les valeurs des citoyens de Lac-Saint-Jean et je fais partie de Lac-Saint-Jean comme citoyen. [...] Je peux vous dire qu'il y aurait bien des choses à faire [avec l'argent], a-t-il tranché.

Des collègues ministres ont pour leur part défendu le gouvernement. Le ministre responsable de la Capitale-Nationale, Jonatan Julien, juge important de rappeler à la LNH l'existence du marché de Québec et du Centre Vidéotron. Si on veut mettre les chances de notre côté, il faut travailler.

Le ministre Lionel Carmant, responsable des Services sociaux, a lui aussi défendu son collègue. M. Girard a toujours été sensible aux services sociaux, alors je l'appuie là-dedans.

Le premier ministre François Legault a quant à lui rappelé l'intention du gouvernement de ramener les Nordiques. Il faut comprendre que des gouvernements avant moi qui ont investi 400 M$ dans un amphithéâtre et on aimerait bien que cet amphithéâtre-là serve à sa raison d’être.

C'est dispendieux

Éric Girard continue de défendre la tenue de ces matchs dans la capitale et a longuement vanté le produit offert à la population. Regardez le classement, a-t-il lancé. Les Kings, les Bruins et les Panthers sont toutes des équipes qui potentiellement pourraient compétitionner pour la coupe Stanley.

Il concède cependant que le prix à payer était élevé.

Là où je pense que la critique est légitime et solide, c'est au niveau du coût. [...] Je l'assume, c'est mon projet, j'en prends la responsabilité. N'allez pas blâmer mes collègues pour ça, c'est ici, la responsabilité, c'est moi qui ai le mandat, a-t-il déclaré. J'ai entendu et pris acte des critiques sévères.

Le ministre assure qu'il a négocié à la baisse, mais qu'il était impossible de faire mieux. C'était ça ou rien.

Sur le moment de l'annonce, alors que des centaines de milliers d'employées et d'employés de l'État sont en grève et que les banques alimentaires demandent davantage d'aide financière, Éric Girard a rappelé qu'il y avait des impératifs commerciaux, comme la mise en vente des billets.

J'évacue la question du timing. La critique qui est légitime, c'est au niveau du coût, a-t-il martelé.

Valeurs déréglées

Pendant que le ministre continue de se justifier, les partis d'opposition à l'Assemblée nationale accentuent la pression sur la Coalition avenir Québec.

Mardi, le député solidaire Haroun Bouazzi a adressé une motion au ministre Éric Girard lui demandant de reculer sur sa décision. Le député de Maurice-Richard et critique en matière de Finances réclame le retrait de toute subvention et sommes provenant de fonds publics offertes aux Kings de Los Angeles pour disputer deux matchs à Québec.

Si on avait voulu inventer un exemple pour illustrer le dérèglement des valeurs de ce gouvernement-là, on n'aurait pas trouvé un exemple comme ça. Comment ont-ils pu penser que les Québécoises et les Québécois allaient accepter ça?, a pour sa part réagi le co-porte-parole solidaire, Gabriel Nadeau-Dubois.

Présent sur les lignes de piquetage auprès des grévistes de l'État mardi matin, le député péquiste Pascal Paradis s'est indigné des imprécisions du gouvernement sur la facture finale, qui dépendra des pertes au terme des deux matchs.

Non seulement il n'y a aucune étude des retombées qui justifiait cette dépense-là, mais là en plus on apprend que le montant [payé par le gouvernement] va dépendre [du succès de l'événement], a-t-il affirmé. Ce dossier-là est un gâchis de A à Z.

Les libéraux, par la voie du député Enrico Ciccone, ont abondé dans le même sens. Je pensais que le ministre ferait amende honorable. Mais non, il en a rajouté une couche, a déploré M. Ciccone. Comme M. Paradis avant lui, M. Ciccone a tourné en dérision l'estimation d'un retour des Nordiques à 10 % faites par le ministre.

Au contraire, Enrico Ciccone, lui-même ancien joueur de la LNH, croit que la CAQ nuit indirectement au retour d'une équipe en déliant des fonds publics. Ils ne savent pas du tout comment ça fonctionne les négociations à la LNH, a-t-il pesté. C'est comme si on était obligé de quêter, alors que c'est faux, on est capable, a-t-il insisté, en faisant référence aux promoteurs privés.



Source: MSN / Radio-Canada



-- -- --
Fichiers joints
Source de l'image-montage:<br /><br />https://twitter.com/francoi62139471/status/1724924077112979803
Source de l'image-montage:

https://twitter.com/francoi62139471/status/1724924077112979803
du-pain-et-des-jeux-avec-la-caq.jpg (158.76 Kio) Vu 2429 fois
Claude Gélinas, Éditeur
chaudiere.ca

Blogues: Montréal | Québec | Lévis | Emploi | Éducation | Placements | Transports
Dons: PayPal | DonorBox Web: Achetez vos noms de domaines au plus bas prix...
Avatar du membre
cgelinas
Administrateur
Messages : 8146
Enregistré le : 25 mai 2010, 22:07
Localisation : Lévis, QC
Contact :

Le 7 novembre 2023, le ministre des Finances Éric Girard, de la CAQ a tweeté:

"[...] nous continuerons d’agir de façon responsable, dans l’intérêt supérieur du Québec"

https://twitter.com/EricGirardMFQ/statu ... 4493240334

Juste ça...

On pourra épiloguer pendant des heures.

Mais le 21 novembre 2023, après que le Québec tout entier ait été mis devant le fait accompli qu'une très généreuse subvention de 5 à 7 millions de dollars serait accordée par le gouvernement Legault pour la venue des Kings de Los Angeles à Québec à l'automne 2024, voilà qu'Éric Girard en remet.

Au lieu de mettre fin à cet usage frivole de nos fonds publics (après avoir tweeté qu'il agissait "de façon responsable"), Éric Girard a DÉFENDU cette subvention.

Et ce n'est pas tout.

Oh! Que non... le ministre Girard a été encore plus loin en évaluant que Québec a 10% de chance que les Nordiques reviennent.

10%.

Et ce serait (entre autre) pour ça que les Caquistes ont accordé cette subvention, soit pour "promouvoir Québec auprès des décideurs de la LNH".

Pour impressionner des multimilliardaires, les Caquistes brûlent entre 5 et 7 millions de dollars normalement destinés au Fonds de la région de la Capitale-Nationale, lequel sert normalement à subventionner les organismes locaux.

Quand je vous explique que les mondialistes multimilliardaires ont préséance sur les Québécois qui en ont réellement de besoin, en voici un (autre) exemple patent.

C'est scandaleux.

On peut imaginer que le promoteur privé Gestev gardera les recettes des ventes de billets, au moins en partie et que ces millions de dollars serviront à entretenir des joueurs (pour la quasi-totalité) déjà multimillionnaires.

Tout ça pendant que les Québécois souffrent, c'est honteux.

Et la CAQ qui en remet.

Non, mais... les Québécois font rire d'eux et la CAQ pousse le bouchon encore plus loin pour humilier les Québécois dans le besoin (qui auraient eu besoin de ces millions sortis d'un peu nulle-part) afin de faire "le beau" devant le rouleau compresseur ultra-riche de la LNH et de ses "princesses-sur-patins".

Même si vous aimez le hockey, vous ne pouvez pas accepter que des pauvres n'aient pas le strict minimum pendant que ces millions servent à entretenir la luxure des privilégiés.



Source: Ma publication, dans VK, BMaC et Facebook


Extrait facile à partager, comme ici, dans Twitter...

Des millions de dollars pour 10% de "chance" (estimation du Caquiste Éric Girard) de voir les Nordiques revenir à Québec, ouf!

Quel usage mal avisé de fonds normalement destinés à des organismes locaux.

https://www.buymeacoffee.com/logixca/yozixevebo


-- -- --
Fichiers joints
Des millions pour le confort des Kings pendant que les faillites explosent, en 2023, au Québec.<br /><br />La CAQ ne semble pas intéressée à gouverner pour les Québécois mais pour le confort des &quot;princesses-sur-patins&quot; des Kings de Los Angeles, là, il n'y a aucun problème.<br /><br />À nos frais, évidemment.
Des millions pour le confort des Kings pendant que les faillites explosent, en 2023, au Québec.

La CAQ ne semble pas intéressée à gouverner pour les Québécois mais pour le confort des "princesses-sur-patins" des Kings de Los Angeles, là, il n'y a aucun problème.

À nos frais, évidemment.
les-faillites-explosent-au-quebec.jpg (59.5 Kio) Vu 2401 fois
eric-girard-de-la-caq.jpg
eric-girard-de-la-caq.jpg (63.57 Kio) Vu 2415 fois
Claude Gélinas, Éditeur
chaudiere.ca

Blogues: Montréal | Québec | Lévis | Emploi | Éducation | Placements | Transports
Dons: PayPal | DonorBox Web: Achetez vos noms de domaines au plus bas prix...
Répondre