Les logements du Québec se gentrifient un peu plus, à chaque année

Répondre
Avatar du membre
cgelinas
Administrateur
Messages : 7710
Enregistré le : 25 mai 2010, 22:07
Localisation : Lévis, QC
Contact :

Le Centre de recherche de Montréal sur les inégalités sociales, les discriminations et les pratiques alternatives de citoyenneté (CREMIS) est une infrastructure de recherche financée par le Fonds de recherche du Québec – Société et culture (FRQ-SC).

Dans le "Volume 11, numéro 2, automne 2019" de leur revue, on retrouve un article qui s'intitule "Propriétaires abusifs et défense des droits: mensonges et menaces dans les rapports locatifs" qui expose une réalité connue de plusieurs locataires mais mal connue du reste des Québécois.

https://cremis.ca/publications/articles ... -locatifs/

En se basant sur l'expérience d'usagers d'un comité de logement de Montréal, les auteurs de l'article ont relevé des rapports sociaux inégalitaires.

Des propriétaires ont d'ailleurs été jugés abusifs ou malveillants.

C'était en 2019.

Les choses ne se sont absolument pas améliorés, en 2023.

C'est en fait exactement le contraire. Ça va de plus en plus mal avec une immigration-massive-record qui va aller en augmentant et qui s'installe aussi bien à Montréal que dans presque tous les autres grands centres du Québec.

La situation est en train d'exploser. Un peu partout. Discrètement ou pas, des locataires se sentent sous-pressions de quitter leur logement loué moins cher pour faire de la place pour un autre locataire plus désespéré (et en moyens) qu'eux.

Même si ça va encore bien pour certains locataires, l'engagement du régime-Trudeau de continuer de hausser l'immigration-massive au moins jusqu'à 2025 à des niveaux records (et probablement après, aussi) ne fait qu'aggraver le problème du logement qui est déjà hors de contrôle.

Et non, le Tribunal administratif du logement (TAL) n'offre pas une protection fiable aux locataires qui sont de plus en plus nombreux à se retrouver dans la mire de certains locateurs qui entretiennent leurs propres agendas visant à gentrifier leur parc immobilier avec des loyers en forte hausse.

Et avec l'inflation, des millions de locataires du Québec redoutent déjà la prochaine augmentation de loyer qui sera connumiquée au début de 2024, soit dans quelques mois, à peine.

Ainsi, tous les locataires doivent devenir très avisés pour éviter des lendemains tragiques, pour eux et leur maisonnée, s'ils sont encore à loyer.

Et avec les prix des maisons qui demeurent fabuleusement hors d'atteinte, les options demeurent limitées, voire inexistantes.

Le Québec a un énorme problème d'accès au logement et avec l'hiver qui arrive, cette situation tragique va engendrer un nombre inédit de drames humains, sur fond d'expulsion créative des plus pauvres (via divers schèmes qu'il va falloir dénoncer, haut et fort) pour ne laisser des loyers qu'à ceux qui pourront se les payer.

Les cercles politiques ne prennent pas cette problématique sérieux mais ils devront agir parce que ça va frapper des locataires à peu près partout, au Québec.

Ces drames humains auraient pourtant pu être évités si ces mêmes cercles politiques avaient agi dans le meilleur intérêt de leurs populations locales au lieu d'être une porte tournante onusienne d'accueil bien au-delà de notre capacité d'accueil.

Le patronat a eu son "cheap labor" mais là, même le "cheap labor" est dans la même galère que les Québécois et peine à se loger, lui aussi.

Il y aurait eu moyen de faire bien mieux mais nous sommes ou nous en sommes alors il faut agir en conséquence.



Source: Ma publication dans VK et Facebook

Si vous avez besoin d'assistance, le RCLALQ offre de l'assistance gratuite aux locataires, un peu partout, au Québec:

https://rclalq.qc.ca/comites-logement/

Aussi, voici un bon point de départ si vous désirez explorer les coopératives d'habitation, dans votre secteur:

https://cooperativehabitation.coop/cooperatives/

Il se pourrait aussi que vous souhaitiez vous renseigner auprès de la Société d’habitation du Québec et des programmes offerts comme celui du logement subventionné:

http://www.habitation.gouv.qc.ca/en_ved ... aider.html

Je sais que ce n'est absolument pas suffisant car il manque cruellement de logements mais au moins, c'est un début.


-- -- --
Fichiers joints
aide-pour-les-locataires-a-quebec.jpg
aide-pour-les-locataires-a-quebec.jpg (27.71 Kio) Vu 238 fois
logements-dans-une-rue-etroite.jpg
logements-dans-une-rue-etroite.jpg (110.9 Kio) Vu 239 fois
Claude Gélinas, Éditeur
chaudiere.ca

Blogues: Montréal | Québec | Lévis | Emploi | Éducation | Placements | Transports
Dons: PayPal | DonorBox Web: Achetez vos noms de domaines au plus bas prix...
Répondre