La mairesse Plante veut créer des «rues éponges» pour s'adapter au climat

Répondre
Avatar du membre
cgelinas
Administrateur
Messages : 8146
Enregistré le : 25 mai 2010, 22:07
Localisation : Lévis, QC
Contact :

27 septembre 2023


La mairesse de Montréal, Valérie Plante, propose d’éventuellement aménager des «rues éponges» pour s’adapter aux changements climatiques, ce qui impliquerait de rendre certaines rues plus perméables, en retirant par exemple de l’asphalte, donc en retirant des places de stationnement.

[Éditeur: il n'y a pas de "changements climatiques" selon la lecture alarmiste et paniquante qu'en fait Valérie Plante et sa chambre d'écho onusienniste qui place le "développement durable" (dépopulation graduée) avant l'intérêt des Montréalais. Qui plus est, tout le monde comprend que c'est une attaque directe contre l'automobile qu'il va devenir encore plus compliqué de stationner, à Montréal.]

Invitée par le Conseil des relations internationales de Montréal (CORIM) à discuter du rôle des grandes villes face à la crise climatique, la mairesse Plante a suggéré, mardi midi, de créer des rues éponges.

[Éditeur: encore le niaisage mondialiste.]

«L’idée, c’est de garder la voie circulable, mais par exemple, à certains endroits où il y a du stationnement, de peut-être enlever des cases de stationnement pour faire des endroits qui vont être plus perméables. Parce que ce qui se passe avec les pluies torrentielles, c'est que le réseau d'aqueduc n'est pas prêt, n'est pas fait pour ça, pour ce volume d'eau qui tombe d'un coup.».

[Éditeur: c'est vrai en théorie mais c'est le propre d'une ville d'aménager des stationnements. Là, on sent que la guerre à l'automobile est immensément plus prioritaire qu'une quelconque "aide au climat".]

De plus en plus souvent, les pluies torrentielles surchargent les égouts de Montréal et mettent à rude épreuve les infrastructures de la métropole.

[Éditeur: c'est de la pluie! Pas de l'acide! Ça retourne au fleuve par les canalisations, c'est tout.]

Les inondations liées aux changements climatiques vont s’amplifier et la mairesse a rappelé que certains quartiers sont plus vulnérables que d’autres.

[Éditeur: que de mensonges manipulatoires de la part de cette clique mondialiste qui tente de s'enrichir en suivant le "plan de match" onusien, à Montréal. C'est révoltant.]

«Il y a des endroits dans la ville où, à chaque pluie torrentielle (...), ils se retrouvent inondés, alors qu’est-ce qu’on fait? Il faut que je change le territoire, je ne peux pas le laisser de même, les gens ne sont plus assurables, c’est d’une tristesse inouïe de voir des gens qui viennent pleurer dans un conseil d’arrondissement.»

[Éditeur: c'était probablement comme ça avant aussi mais ce n'est pas mentionné, naturellement.]

Déminéraliser l'espace public ou verdir les milieux urbains pour laisser des espaces naturels absorber l’eau de pluie est reconnu comme une mesure efficace d’adaptation au changement climatique.

[Éditeur: le but est de faire disparaître l'humain et la civilisation, incluant où elle vit et même, à ce qu'on peut voir, surtout où elle vit.]

Lors des pluies torrentielles au début du mois de juillet, le réseau souterrain a été incapable d’avaler la quantité d’eau déversée par le ciel. Des routes, comme le boulevard Décarie, sont devenues de véritables piscines, des maisons ont été inondées, l’eau s’est également introduite dans le métro et des bouches d’égout se sont littéralement envolées sous la pression de l’eau.

À Montréal, 43 % des gaz à effet de serre sont causés par les transports, principalement l’auto-solo et dans les dernières semaines, certaines mesures prises par l’administration Plante pour freiner l’expansion du parc automobile au profit de la mobilité active ont suscité la colère de certains citoyens.

[Éditeur: cet article au complet est une manipulation grossière des éléments discursifs. De la mauvaise foi, du début à la fin.]


Par exemple, des manifestations ont eu lieu récemment dans le quartier Parc-Extension, où 250 espaces de stationnement doivent être retirés pour créer une nouvelle piste cyclable. La Ville a aussi soulevé l'ire de citoyens en annonçant que la voie Camillien-Houde sur le mont Royal ne sera plus accessible au transport automobile à partir de 2027.


Lors d’une discussion avec Mark Watts, directeur exécutif du réseau C40, qui réunit des villes engagées dans la transition écologique, la mairesse a reconnu que les mesures d’adaptation au changement climatique, comme la création de rues éponges, risquent de créer des mécontents.

[Éditeur: ah! Le C40, bien sûr... on y arrive, dans l'article, enfin. On savait depuis la première ligne que c'était une manipulation onusienniste mais là, on en a la preuve.]

«Face au changement climatique, définitivement, on nous demande d'agir. Donc ça amène de devoir faire des choix qui ne sont pas toujours faciles», a indiqué Valérie Plante.

[Éditeur: Valérie Plante est l'ennemie des Montréalais, si l'on se fie à ses agissements mais aussi, aux idéologies toxiques dont elle se fait la championne.]

«Si je dois enlever des stationnements pour faire une rue éponge, j’ai besoin que la population m’aide et je dois donner assez d’information pour que la population comprenne pourquoi on le fait», a ajouté la mairesse en précisant qu’avant de mettre en place ce type de mesure, «bien sûr que la population sera informée».

[Éditeur: convaincre les Montréalais de l'appuyer dans l'élimination des éléments nécessaires à la vie en ville des Montréalais... c'est tellement tordu comme demande.]

La mairesse a tenu à préciser que cette mesure, à elle seule, ne réglera pas les problèmes et qu'il faut aussi mettre à jour les infrastructures et les systèmes d'égouts et que «malgré tout ce qui va être mis en place», certains quartiers continueront de subir davantage les effets des inondations.

[Éditeur: évidemment que non, l'ONU n'en a pas fini avec l'Occident qui va payer sans fin pour ses lubies décidées à l'étranger, essentiellement dans le cadre de rencontres sans légitimité.]



Source: MSN / La Presse canadienne

La photo de Valérie Plante provient de ce tweet.



-- -- --
Fichiers joints
valerie-plante.jpg
valerie-plante.jpg (94.9 Kio) Vu 2051 fois
Claude Gélinas, Éditeur
chaudiere.ca

Blogues: Montréal | Québec | Lévis | Emploi | Éducation | Placements | Transports
Dons: PayPal | DonorBox Web: Achetez vos noms de domaines au plus bas prix...
Avatar du membre
cgelinas
Administrateur
Messages : 8146
Enregistré le : 25 mai 2010, 22:07
Localisation : Lévis, QC
Contact :

Appâter et permuter.

Du "bait and switch" tout ce qu'il y a de plus usuel avec Valérie Plante, le mardi 26 septembre 2023 qui, à l'invitation de Mark Watts, le directeur exécutif du groupe de villes C40, s'est adressée aux membres de cette organisation pour annoncer un nouvel angle de sa guerre contre les véhicules individuels.

Oui, Valérie Plante parle de "rues éponges" comme argument climato-anxieux pour supprimer des espaces pavés et donc, des espaces actuellement aménagés à titre de stationnements.

viewtopic.php?t=5375

Le regroupement de villes C40 sera assurément enthousiaste à l'idée de reprendre cette idée, dans d'autres villes, aussi car la guerre contre les véhicules individuels est fondamentale, en regard de leur idéologie de "changements climatiques" tels que compris par les positions prises par l'IPCC sur lesquelles s'appuient des pans entiers de l'agenda de "développement durable" de l'ONU.

https://www.c40.org/about-c40/

https://www.un.org/sg/en/content/sg/sta ... final-text

Ainsi, l'ONU peut manufacturer sa guerre réglementaire contre les peuples, grâce à des "acteurs" comme Valérie Plante qui utilise son autorité pour imposer l'agenda onusien aux Montréalais.

Pratique pour les mondialistes étrangers, non?

En passant, Valérie Plante ne fait pas que s'en prendre aux Montréalais qui veulent être capables de se déplacer individuellement, avec ses "rues éponges" qui pourraient faire leur apparition, éventuellement.

Il se trouve que le C40 championne la "finance durable".

De quoi parle-t-on, exactement?

Et bien, c'est carrément aligné sur le "financement pour des projets d'infrastructure urbaine transformateurs" expliqué par le "UN Climate Action" dans son plan de "Financement pour les investissements favorables au climat":

https://unfccc.int/climate-action/momen ... stment/c40

https://unfccc.int/climate-action/un-gl ... investment

En clair, on parle des milliards de dollars essentiellement subtilisés aux contribuables occidentaux (via les transferts à l'ONU, à coup de milliards, chaque année, au Canada) pour favoriser les intérêts industriels qui se disent "verts" et qui appartiennent aux intérêts proches du pouvoir mondialiste onusien.

Une grosse passe de cash à détruire l'ancien et rebâtir en neuf... mais vert.

Une arnaque aux proportions colossales et ces "rues éponges" en font partie.

Ça n'a rien ou alors, très peu à voir avec le climat. C'est une suite de petites attaques contre les Montréalais dans ce cas-ci mais contre l'humain et son autonomie, au sens large.

En empêchant les véhicules de pouvoir trouver une case de stationnement et de ce fait, ça remet en question la pertinence d'avoir un véhicule personnel. Habile, non?

C'est de l'ingénierie sociale.

Pure et simple.

Tout ce cirque C40-iste de Valérie Plante fait juste partie d'un cirque onusien plus large appelé "Faire des villes résilientes 2030 (MCR2030)":

https://sdgs.un.org/partnerships/making ... 30-mcr2030

C'est l'Agenda 2030 et rien de moins.

Mais présenté via des "rues éponges" pour supprimer des centaines d'espaces de stationnement, à Montréal.

Et devinez quoi? Valérie Plante demande l'appui des Montréalais pour leur asséner ce nouvel assaut contre leur autonomie.

Les Montréalais doivent envoyer un message clair à Valérie Plante et à son entourage mondialiste, à propos des ces "rues éponges" qui, en soi, pourraient être intéressantes mais pas quand on comprend le réel objectif qui est visé, en sous-main.



Source: Ma publication, dans VK, BMaC et Facebook


Extrait facile à partager, comme ici, dans Twitter...

Des centaines d'espaces de stationnement de la métropole pourraient être supprimés pour faire place à des "rues éponges"...

https://www.buymeacoffee.com/logixca/va ... tionnement


-- -- --
Fichiers joints
valerie-plante-a-montreal-le-26-septembre-2023.jpg
valerie-plante-a-montreal-le-26-septembre-2023.jpg (54.64 Kio) Vu 2028 fois
mcr-2030.jpg
mcr-2030.jpg (225.18 Kio) Vu 2028 fois
Claude Gélinas, Éditeur
chaudiere.ca

Blogues: Montréal | Québec | Lévis | Emploi | Éducation | Placements | Transports
Dons: PayPal | DonorBox Web: Achetez vos noms de domaines au plus bas prix...
Répondre