Montréal: la clientèle du REM profitera d’une « période de tolérance »

Répondre
Avatar du membre
cgelinas
Administrateur
Messages : 8032
Enregistré le : 25 mai 2010, 22:07
Localisation : Lévis, QC
Contact :

18 juillet 2023


Aucune amende ne sera donnée dans les deux semaines suivant la mise en service de l’antenne de la Rive-Sud de Montréal du Réseau express métropolitain (REM), ont assuré les autorités lundi, le 17 juillet 2023.

[Éditeur: en fait, seulement 2 semaines pour ne pas donner d'amendes, c'est vraiment court mais bon, on comprend que c'est le sujet de cet article parce que plus bas, on se fait rappeler que le REM a 2 ans de retard et qu'il coûte plus cher que prévu aux usagers et aux contribuables. Ça permet de mettre l'attention sur un détail plutôt que sur les aspects plus importants qui sont passés comme des "détails" alors qu'en fait, ils sont bien plus importants.]

L’inauguration aura lieu comme prévu le 31 juillet 2023, ont-elles déclaré lors d’une séance d’information technique, en matinée. Le lancement sera toutefois précédé de deux journées portes ouvertes organisées par Québec, les 29 et 30 juillet, au cours desquelles le public sera invité à circuler gratuitement entre Montréal et Brossard.

La clientèle commencera à payer le 31 juillet. Cependant, pour les deux semaines qui suivront, les agents de sécurité du REM respecteront une période de tolérance au cours de laquelle de simples avis seront remis aux usagers délinquants, a indiqué Philippe Dubé, de l’Autorité régionale de transport métropolitain (ARTM).


L’arrivée du REM risque de chambouler les habitudes de la clientèle, a reconnu Jean-Vincent Lacroix, porte-parole du projet depuis son lancement, en 2016. Moins achalandée, la période estivale était donc le meilleur moment pour lancer ce nouveau service, a-t-il plaidé.

Parmi les changements auxquels les usagers devront se plier figure notamment le rabattement vers le REM d'une trentaine de lignes d'autobus qui reliaient autrefois la Rive-Sud à Montréal. Le prix des titres a également été revu à la hausse par l’ARTM dans sa plus récente grille tarifaire afin de refléter la nouvelle offre de service.

Comme c'est déjà le cas avec le bus, le métro et le train de banlieue, la clientèle demeurera en outre responsable de se procurer le bon titre de transport et de valider celui-ci, a souligné M. Dubé lundi. De manière générale, un passage entre la zone A (Montréal) et la zone B (la Rive-Sud) coûtera 4,50 $.

[Éditeur: donc, 9$ pour un aller-retour Montréal-Brossard, c'est cher en titi pour du transport collectif. Surtout s'il faut faire le transit souvent. 5 fois par semaine, ça revient à 45$ et sur 52 semaines, ça monte à 2,340$. Comment les plus pauvres vont-il faire pour se payer ça?]

Pour accompagner les usagers comme il se doit, des mesures de mitigation ont été prévues. Un service transitoire par bus, qui demeurera en vigueur jusqu’au 21 août, a été mis en place le long du parcours du REM, par exemple. Une importante campagne de communication a également été préparée.

Deux ans de retard

La date de la mise en service de l’antenne de la Rive-Sud du REM, qui semble cette fois définitive, a été fixée au 31 juillet il y a quelques semaines à peine après de nombreux reports. À l’origine, l’antenne reliant Montréal à Brossard devait être ouverte au public à l’été 2021.

Une « marche à blanc », qui consiste à faire circuler les trains selon les horaires prévus, mais sans passagers à bord, a débuté le 28 juin dernier. Elle se poursuit depuis.

Le bruit des trains, cela dit, provoque un certain mécontentement chez les riverains, notamment dans l’arrondissement du Sud-Ouest – un problème auquel le bureau de projet promet de s'attaquer.

On a fait la précommande de murs antibruit, a souligné Jean-Vincent Lacroix, lundi. On a également commandé des absorbeurs de vibrations pour tester ce mécanisme-là sur certaines portions du tracé afin de voir leur effet.

L’antenne de 16,6 km qui sera mise en service dans deux semaines comptera cinq stations, soit, du sud au nord : Brossard, du Quartier, Panama, Île-des-Soeurs et Gare Centrale. Le trajet devrait durer en tout 18 minutes. La construction d’une sixième gare dans le Sud-Ouest, Griffintown–Bernard Landry, est également projetée.

À terme, le REM prévoit l'aménagement d'un réseau entièrement électrique de 26 stations sur 67 kilomètres entre le centre-ville de Montréal, la Rive-Sud, l'Ouest-de-l'Île, la Rive-Nord et l'aéroport international Pierre-Elliott-Trudeau. Le réseau sera connecté aux trois lignes de métro orange, verte et bleue.

Dirigés à distance, c'est-à-dire sans conducteurs, les trains du REM seront en service sept jours par semaine, 20 heures par jour, de 5 h30 à 1 h30 environ.

Le promoteur du projet, la Caisse de dépôt et placement du Québec (CDPQ), sera rémunéré par les pouvoirs publics en fonction de l’utilisation du service. Sa branche consacrée aux infrastructures, CDPQ Infra, touchera 0,753 $ par passager-kilomètre, un tarif revu à la hausse le 1er janvier dernier [2023], et ce, même si le REM n’a pas encore accueilli son premier passager.

[Éditeur: ça va coûter une FORTUNE au trésor public, ce REM-là. Est-ce que tout le monde est conscient des frais pharaoniques que ça va engendrer, pour nos finances publiques?]

La phase suivante du projet prévoit l’ouverture de toutes les stations du réseau pour la fin de 2024, à l’exception de la gare de l’aéroport Montréal-Trudeau, qui devrait être prête en 2027.



Source: MSN / Radio-Canada


Aussi, "il en coûtera 121,30$ par mois pour réserver une place dans les stationnements incitatifs du REM" ce qui enlève tout... incitatif! Et c'est géré par "Indigo". Une compagnie mondialiste alignée sur l'agenda des "Smart Cities".

Et c'est cette compagnie qui se remplir les poches avec les profits générés par les "stationnements incitatifs" pour les passagers du REM. Quel racket... mondialiste, sous nos yeux.

En plus, sur le site web d'Indigo, ce n'est pas clair si un utilisateur du stationnement payant devrait payer 1 ou 2 fois s'il souhaite alterner entre les stationnements de Brossard et de Panama. Bonjour les profits à l'encontre de ce type d'usager, pour Indigo, si ça devait être une double facturation mais il faudrait appeler pour en avoir le coeur net.



-- -- --
Fichiers joints
tarifs-pour-les-stationnements-incitatifs-du-rem.jpg
tarifs-pour-les-stationnements-incitatifs-du-rem.jpg (63.3 Kio) Vu 1729 fois
Claude Gélinas, Éditeur
chaudiere.ca

Blogues: Montréal | Québec | Lévis | Emploi | Éducation | Placements | Transports
Dons: PayPal | DonorBox Web: Achetez vos noms de domaines au plus bas prix...
Avatar du membre
cgelinas
Administrateur
Messages : 8032
Enregistré le : 25 mai 2010, 22:07
Localisation : Lévis, QC
Contact :

Savez-vous combien va coûter le REM par passage?

Et bien, de manière générale, un passage entre la zone A (Montréal) et la zone B (la Rive-Sud) coûtera 4,50$.

viewtopic.php?t=5239

Ça, c'est 1 passage.

1.

Juste 1.

Alors... un aller-retour coûterait 9$.

9$.

Zoom-zoom = 9$.

Si le passager fait ça 5 fois par semaine, c'est 45$.

Ce n'est pas le prix d'un véhicule personnel mais ce n'est pas forcément abordable pour une personne plus pauvre, non-plus.

Admettons que ce transit aller-retour doive être fait 52 semaines par année, à raison de 5 fois par semaine, on parle d'une facture annuelle qui s'élève 2,340$.

Naturellement, le passager doit se rendre au REM et une fois débarqué du "train léger", se rendre jusqu'à sa destination, idéalement desservie par le transport en commun (en supposant que le passager soit détenteur d'un titre "Tous modes AB" qui lui permet d’utiliser le métro, le train, le bus et le REM).

https://rem.info/fr/se-deplacer/titres-et-tarifs

https://www.artm.quebec/tarification/tous-modes/

Le taxi serait en surplus, naturellement.

Pour les titres "Tous modes AB", par exemple, ceux-ci sont offerts en format 1,2 ou 10 passages, 24 h, 3 jours et mensuel.

Un titre un passage "Tous modes" est valide durant 120 minutes, une fois activé.

Le titre "Tous modes AB" mensuel est offert à 155$, soit 1,860$ par année, une économie de 480$ par rapport au calcul ci-haut, avec 5 aller-retours par semaine, pendant 52 semaines.

https://www.artm.quebec/wp-content/uplo ... 3-2024.pdf

Pour les étudiants, c'est 92,50$ par mois.

C'est quand même dispendieux pour une personne qui a des moyens financiers limités.

Surtout pour une famille qui a 3 enfants aux études, par exemple, à 92,50$ chacun, ça revient à 277,50$ et annuellement, ça donne 3,330$.

En plus des titres de passage pour les 2 parents-adultes, à plein tarif "ordinaire", ça peut devenir cher, année après année.

Naturellement, ce serait peut-être plus cher avec un véhicule personnel, avec les avantages et les désavantages que ça comporte.

Je trouve important d'exposer aussi clairement que possible le prix payé par les usagers du tout nouveau REM.

Évidemment, les tarifs pourraient augmenter, en raison de l'inflation ou pour d'autres raisons alors ça nous ramène à la viabilité de ce nouveau moyen de transport car si les passagers n'ont pas les moyens d'y accéder, ça serait embêtant, non?

--

L'illustration provient de l'artiste Myriam Wares.

https://www.instagram.com/myr.illustration/

https://rem.info/fr/en-construction/col ... ustrations



Source: Ma publication, dans VK et Facebook



-- -- --
Fichiers joints
le-rem-a-montreal-myriam-wares.jpg
le-rem-a-montreal-myriam-wares.jpg (149.73 Kio) Vu 1827 fois
Claude Gélinas, Éditeur
chaudiere.ca

Blogues: Montréal | Québec | Lévis | Emploi | Éducation | Placements | Transports
Dons: PayPal | DonorBox Web: Achetez vos noms de domaines au plus bas prix...
Répondre