Réflexion actualisée sur la Journée des Patriotes

Répondre
Avatar du membre
cgelinas
Administrateur
Messages : 7534
Enregistré le : 25 mai 2010, 22:07
Localisation : Lévis, QC
Contact :

La Journée nationale des patriotes est une fête légale observée annuellement dans la province canadienne de Québec. Elle est célébrée le lundi précédant le 25 mai 2023.

Donc, c'est en ce lundi, 22 mai 2023 qu'on peut apprécier notre journée de congé!

Il faut savoir que le gouvernement du Québec a décrété la Journée des Patriotes le dimanche le plus près du 23 mai dans le but « d’honorer la mémoire des Patriotes qui ont lutté pour la reconnaissance nationale de notre peuple, pour sa liberté politique et pour l’obtention d’un système de gouvernement démocratique ».

https://fr.wikipedia.org/wiki/Journ%C3% ... _Patriotes

À noter que le jour de la fête de Dollard a également été désigné comme la Journée nationale des Patriotes par le gouvernement québécois en 2002.

https://thecanadianencyclopedia.ca/en/a ... day-quebec

Mais qui sont les Patriotes?

Et bien, les Patriotes étaient un mouvement politique qui existait dans le Bas-Canada (aujourd’hui le Québec) depuis le début du XIXe siècle jusqu’à la Rébellion des Patriotes de 1837 et 1838 et l’Acte d’Union subséquent de 1840.

https://fr.wikipedia.org/wiki/R%C3%A9be ... _Patriotes

Le mouvement des Patriotes a été créé pour lutter contre l’oppression britannique et pour obtenir la reconnaissance nationale du peuple québécois, sa liberté politique et un système de gouvernement démocratique.

J'en parle parce qu'on doit garder à l'esprit que nos défis d'aujourd'hui sont une suite des défis que nos ancêtres ont précédemment affronté, avec les Radhanites qui entretiennent depuis longtemps le canular babylonien de la "City" de Londres.

https://forum.libertes.ca/viewtopic.php?t=3036

Les mondialistes dont on parle aujourd'hui entretiennent les mêmes ambitions d'esclavage que leurs prédécesseurs mais ils s'organisent, entre eux, à encore plus grande échelle qu'avant, avec des collabos-mercenaires graduellement installés (Young Global Leader, Global Shapers et autres) dans le monde entier et surtout en Occident, afin de vampiriser nos forces vives, nos espoirs et nos fonds, aussi bien publics que privés.

C'est ironique que le couronnement de Charles III ait été célébré par Justin Trudeau et sa collection de têtes parlantes il y a à peine quelques jours et qu'aujourd'hui, ce soit le jour de congé pour commémorer les Patriotes qui ont combattu les inégalités de leur époques, nées, là encore, de ce qui est devenu le mondialisme, aujourd'hui.

https://forum.libertes.ca/viewtopic.php ... rles#p3963

https://globalnews.ca/video/9679076/cor ... -ceremony/

Le 6 mai 2023, on a aussi appris que le roi Charles III remplacera sa mère sur les billets et les pièces de 20 $ canadiens, rien de moins. Le racket "royal" continue.

https://www.cbc.ca/news/politics/canadi ... -1.6834785

Dans Wikipedia, il est expliqué (le narratif "officiel") que "Le mouvement est à la fois une réaction libérale et républicaine contre le contrôle colonial du gouvernement du Bas-Canada et une réaction nationaliste plus générale contre la présence et la domination britanniques sur ce qui était auparavant une colonie exclusivement française" mais en fait, ce choix de mots, bien que juste, cache le plan de domination mondiale depuis la "City" de Londres, avec comme faire-valoir, les marionnettes royales.

L'esclavage par l'argent.

Ce n'est absolument pas nouveau. Avec l'armée en renfort pour défendre le grand capital et la rothschilderie.

Les limitations artificielles, l'usure par les intérêts (comme 20% sur Visa, ou plus) et les lobbys d'intérêts privés mondialistes qui contaminent nos lois et nos gouvernances, tout ça a affecté nos ancêtres patriotes, au Québec.

Mais...

Ce n'est pas un mouvement anonyme.

Les Patriotes avaient des noms et bien qu'il serait impossible de les nommer tous, naturellement, rappelons-nous de ces courageux Québécois.

Donc, parmi les figures de proue figurent François Blanchet, Pierre-Stanislas Bédard, John Neilson, Jean-Thomas Taschereau, James Stuart, Louis Bourdages, Denis-Benjamin Viger, Daniel Tracey, Edmund Bailey O’Callaghan, Andrew Stuart, Wolfred Nelson, Robert Nelson, Thomas Storrow Brown, François Jalbert et Louis-Joseph Papineau. Les idéaux des Patriotes furent véhiculés par les journaux Montreal Vindicator, le Canadien et la Minerve.

Donc, encore aujourd'hui, nous refusons les tyrannies, où qu'elles s'opèrent, contre nous.

La bonne nouvelle, si on veut, c'est qu'à l'ère du mondialisme, nous sommes maintenant des milliards à refuser la tyrannie et à non-seulement exiger qu'elle soit dissoute mas aussi, par nos gestes, petits et grands, individuels et collectifs, pour en finir avec les parasites qui nous veulent en chaînes.

Courage, Patriotes d'aujourd'hui. Nos ancêtres comprennent mieux que quiconque pourquoi la tyrannie doit être dénoncée et dissoute.

Merci de rayonner les solutions pour dissoudre leurs assauts.

Développement durable de l'ONU, lutte perpétuelle au carbone et taxation punitive des "contribuables", destruction intentionnelle des terres arables via les OGMs et leurs "cides" (la mort) des pesticides, fongicides, insecticides, herbicides et autres... et bien, ce ne sont pas nos désirs mais leurs chaînes qu'ils tentent de nous imposer.

Pour terminer, rappelons que la journée des Patriotes est un moment pour rendre hommage à ces hommes et femmes qui ont lutté pour leurs convictions. Leurs idéaux de justice et de démocratie continuent d'inspirer les générations actuelles et futures.

C'est aussi une journée pour réfléchir à l'importance de la solidarité et de l'unité. Les patriotes ont montré que lorsque nous nous levons ensemble, rien n'est impossible. Leur héritage nous rappelle que nous devons rester vigilants.



Source: Ma publication, dans Substack


Extrait facile à partager, comme ici, dans VK, Twitter et Facebook...

Bon congé du lundi précédant la date de la Journée nationale des patriotes qui a lieu le 25 mai 2023. Voici quelques réflexions actualisées à propos de ce à quoi fait référence cette journée.

https://claudegelinas.substack.com/p/re ... la-journee


-- -- --
Fichiers joints
paysage-de-la-mer-de-carleton-au-quebec.jpg
paysage-de-la-mer-de-carleton-au-quebec.jpg (228.44 Kio) Vu 272 fois
Claude Gélinas, Éditeur
chaudiere.ca

Blogues: Montréal | Québec | Lévis | Emploi | Éducation | Placements | Transports
Dons: PayPal | DonorBox Web: Achetez vos noms de domaines au plus bas prix...
Avatar du membre
cgelinas
Administrateur
Messages : 7534
Enregistré le : 25 mai 2010, 22:07
Localisation : Lévis, QC
Contact :

Cette information circule dans les messageries alors je l'archive ici...

La Journée nationale des patriotes est un jour férié et chômé au Québec le lundi qui précède le 25 mai de chaque année.

Cette journée est Instaurée le 22 novembre 2002 et célébrée pour la première fois le 19 mai 2003.

Cette journée vise à souligner l'importance de la lutte des patriotes de 1837-1838 pour la reconnaissance de leur nation, pour sa liberté politique et pour l'établissement d'un gouvernement démocratique.

Avant 2003, le lundi précédant le 25 mai de chaque année était la fête de Dollard, instituée dans les années 1920.

LA PRISON DES PATRIOTES

La prison du Pied-du-Courant ou prison des Patriotes-au-Pied-du-Courant est un édifice patrimonial de Montréal classé site historique en 1978. C'était une prison de 1835 à 1912.

Elle est située au 905 avenue De Lorimier dans l'arrondissement de Ville-Marie, près de la station de métro Papineau, du fleuve Saint-Laurent et du Pont Jacques-Cartier.

L'édifice a été construit de 1830 à 1835 selon le modèle de la prison de Philadelphie.

Autour d'un bloc central, trois ailes se déploient pour former un T inversé.

Elle fut le lieu de l'incarcération et de l'exécution par pendaison d'un certain nombre de Patriotes ayant combattu dans la Rébellion du Bas-Canada.

Un rassemblement y est habituellement tenu à la Journée nationale des Patriotes.

L'ÉCHAFAUD

À 9 h du matin, le 15 février 1839, cinq Patriotes montent sur l’échafaud à la prison du Pied-du-Courant, à Montréal.

L’Histoire a retenu leur nom:


[*]le notaire François-Marie-Thomas Chevalier de Lorimier
[*]le soldat français Charles Hindenlang
[*]l’huissier Pierre-Rémi Narbonne
[*]le cultivateur Amable Daunais
[*]l’instituteur François-Stanislas Nicolas.


Cette journée sombre dans l’histoire du Québec a profondément marqué la mémoire collective, avec raison.

''Les peuples qui meurent, ça meurent longtemps. Pis c'est douloureux, pis ça fait mal.''


Pierre Falardeau, 26 octobre 2008


-- -- --
Claude Gélinas, Éditeur
chaudiere.ca

Blogues: Montréal | Québec | Lévis | Emploi | Éducation | Placements | Transports
Dons: PayPal | DonorBox Web: Achetez vos noms de domaines au plus bas prix...
Répondre