La dihydromyricétine pour votre santé

Des liens directs vers des offres vraiment avantageuses.
Répondre
Avatar du membre
cgelinas
Administrateur
Messages : 8146
Enregistré le : 25 mai 2010, 22:07
Localisation : Lévis, QC
Contact :

La dihydromyricétine.

Il y a de fortes chances que vous n'ayez jamais vu ce mot de votre vie et pourtant, vous auriez tout avantage à le connaître.

En ce mois de mai 2023, je reçois encore des témoignages de gens précédemment consentants qui disent être affublés par la COVID-19.

Des journées invalidantes qui s'étirent parfois sur une semaine, ou plus.

Manifestement, pour certains, les symptômes ressentis demeurent préoccupants et comme le gouvernement du Canada, sous l'influence de l'OMS de Tedros Adhanom Ghebreyesus a bien pris soin de rendre à peu près impossible l'approvisionnement en i. ou en h., il faut réfléchir au-delà de la censure des tyrans pour protéger ceux qu'on aime.

Donc...

La dihydromyricétine... qu'est-ce que c'est?

Aussi connue sous le nom d’ampélopsine, la dihydromyricétine est une molécule que l’on retrouve naturellement dans plusieurs plantes du genre Ampélopsis, comme l’Ampelopsis grossedentata.

Elle a également été identifiée dans une plante médicinale asiatique appelée Hovenia dulcis.

Utilisée à des fins thérapeutiques depuis plusieurs siècles, cette herbe médicinale est notamment préconisée pour protéger et détoxifier le foie.

L’activité hépatoprotectrice de la dihydromyricétine est d’ailleurs l’une des raisons pour laquelle la dihydromyricétine a suscité l’intérêt de la communauté scientifique pour lutter contre les troubles liés à l’alcool.


Oui, vous devriez considérer d'en prendre AVANT de boire de l'alcool. En fait, ça devrait même être une sorte de pré-requis. Mais naturellement, les gouvernements qui vous veulent confus et faibles ne vous le diront jamais.


Comme en toutes choses, c'est à vous et vous-seul de vous informer, hors de leurs propagandes de normalisation de l'alcoolisme comme un "mode de vie" considéré "normal" ("je vais passer à la SAQ avant de revenir à la maison"... ca$$$hing pour le gouvernement, fois après fois).

Alors voilà, la dihydromyricétine peut vous aider à lutter contre les effets néfastes de l’alcool mais ce n'est pas tout car elle peut aussi avoir des effets protecteurs au niveau du cerveau.

Dans leur article publié en 2022, les chercheurs expliquent que ce flavonoïde présente une activité neuroprotectrice au niveau du cerveau. La dihydromyricétine semble en effet lutter contre les effets néfastes de l’alcool sur les récepteurs GABA de type A (GABAA), des récepteurs qui participent au bon fonctionnement du système nerveux. Le GABA n’est autre que le principal neurotransmetteur inhibiteur du cerveau. Il permet notamment de réguler l’activité des neurones en cas de stress ou d’anxiété.

Étonnant, non?

Comment se fait-il que la Dre Theresa Tam de Santé Canada n'en ait JAMAIS parlé? Pas une seule fois!

C'est comme si elle était trop occupée à se vautrer dans le gros luxe pendant que nous, avec ZÉRO aide publique (seulement des dons de ceux qui apprécient mon travail, dans mon cas), nous prenons le temps de lire et de comprendre les études.

D'ailleurs, à ce titre, je vous invite à prendre connaissance de celles-ci qui parlent de la dihydromyricétine:

--

La dihydromyricétine atténue les lésions cérébrales d'ischémie-reperfusion en atténuant l'apoptose et l'astrogliose dans le cortex péri-infarctus

Mai 2022

https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/34882069/

--

Recherche préclinique sur la dihydromyricétine pour le vieillissement cérébral et les maladies neurodégénératives

11 novembre 2019

https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/31780947/

--

Effet protecteur de la dihydromyricétine sur l'apoptose des cellules musculaires lisses vasculaires induite par le peroxyde d'hydrogène chez le rat

3 janvier 2022

https://journals.sagepub.com/doi/abs/10 ... 1211059901

--

La dihydromyricétine protège les neurones dans un modèle de la maladie de Parkinson induit par MPTP en supprimant l'activité bêta de la glycogène synthase kinase-3

4 juillet 2016

https://www.nature.com/articles/aps201642

--

Mise à jour récente sur l'application de la dihydromyricétine dans les maladies liées au métabolisme

2 mars 2022

https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/35247719/

--

La dihydromyricétine améliore les troubles cognitifs induits par le diabète de type 2 en supprimant le stress oxydatif et en améliorant la neuroprotection induite par le facteur neurotrophique dérivé du cerveau chez la souris

1er mars 2018

https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/29425256/

--

Comme vous pouvez le voir, les études sont nombreuses et pour cause, la dihydromyricétine a des propriétés fort enviables.

Mais une des études qui va vous intéresser le plus est celle-ci:

Effet de la dihydromyricétine sur la réplication virale du SRAS-CoV-2 et sur l'inflammation et la fibrose pulmonaires

8 août 2021

https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/34419736/

Intéressant, non?

Surtout pour tous ceux qui veulent se réveiller du bon pied, à chaque matin.

Si vous aimeriez vous procurer de la Dihydromyricétine (DHM) chez Amazon, voici le lien:


https://amzn.to/3nT4BsZ


À votre santé, chers Amis!



Source: Ma publication, dans VK, BMaC, Locals et Facebook



-- -- --
Fichiers joints
ampelopsis-grossedentata.jpg
ampelopsis-grossedentata.jpg (87.1 Kio) Vu 1881 fois
dihydromyricetine-de-noomadic.jpg
dihydromyricetine-de-noomadic.jpg (177.82 Kio) Vu 1886 fois
Claude Gélinas, Éditeur
chaudiere.ca

Blogues: Montréal | Québec | Lévis | Emploi | Éducation | Placements | Transports
Dons: PayPal | DonorBox Web: Achetez vos noms de domaines au plus bas prix...
Répondre