Les blancs vont-ils disparaître, au Canada? Et en Occident?

Répondre
Avatar du membre
cgelinas
Administrateur
Messages : 8005
Enregistré le : 25 mai 2010, 22:07
Localisation : Lévis, QC
Contact :

L'équation magique, pour favoriser les agendas sombres des tyrans mondialistes:

Diversité + Technocratie = le terreau fertile tant voulu (par les mondialistes) pour l'imposition graduelle du transhumanisme.

Ceux qui voient déjà n'ont pas besoin de lire ce qui suit mais ceux qui se demandent à quoi je fais référence vont peut-être y voir plus clair en lisant ces lignes.

On y va...

Le 13 mai 2022, l'Agence des services frontaliers du Canada (ASFC) a publié une vidéo pour vanter ArriveCan.

https://www.youtube.com/watch?v=VZqz70qBbp4

Dans cette vidéo de 56 secondes, on voit que l'avenir des services frontaliers se compose presqu'exclusivement de technologie et de diversité.

L'expérience "à la frontière" est vendue comme étant "plus sécuritaire", "plus rapide" et "meilleure" ("safer", "faster", "better") ce qui nous rappelle l'approche "sûre et efficace" qui a changé le monde au cours des 3 dernières années.

Le Canada vous présente sa nouvelle normale mondialiste.

https://www.cbsa-asfc.gc.ca/services/bo ... u-fra.html

On se penserait en plein "Build Back Better" de Joe Biden et sa mondialisterie prétendument démocrate!

Dans les faits, on est encore à l'étape de la technocratie décidée essentiellement à l'étranger et implantée par des gens alignés, localement, ici, au Canada mais on comprend que l'objectif est le transhumanisme qui n'est rien d'autre que le nouveau mot, plus propre et intentionnellement anodin, pour l'eugénisme.

Et il se trouve que le "nouveau peuple choisi", pour ainsi dire, provient de la "diversité" et pour diverses raisons, les seuls qui ne font pas partie de cette "diversité" sont des blancs (des "caucasiens"). C'est-là un constat que la culture de la "diversité" est intentionnellement et malicieusement conçue pour exclure spécifiquement les blancs et ça a pour effet de nous peinturer une grosse cible dans le dos.

Les blancs sont de plus en plus vieux et égrainent leurs vieux jours en voyage, notamment en Floride. La vie est belle mais les jeunes blancs sont déjà en minorité dans les "grands centres" que sont Toronto, Montréal et Vancouver, ainsi que plusieurs de leurs banlieues.

Et les publicités des gouvernements nous rappellent cette transition en cours, à chaque occasion.

La "diversité" est jeune et débordante d'énergie, d'idées et d'espoir. Tout pour qu'on apprécie sa précieuse contribution à la collectivité. Mais voilà, est-ce que c'est souhaitable que ça fasse en sorte d'éliminer les blancs de la discussion sociale?

D'ailleurs, y a-t-il une vraie discussion sociale à propos du remplacement populationnel des blancs du Canada par la "diversité"?

Incroyablement, les premiers qui devraient dénoncer cette géométrie sociale pipée contre les blancs devraient être les membres des différents groupes assimilés à la "diversité" car au fond, ils vivent au Canada pour vivre une expérience différente, par exemple, du Nigéria, du Congo, de l'El Salvador ou de l'Inde.

Alors, vu que de nombreux blancs n'ont visiblement aucun intérêt à réfléchir à propos du remplacement de population en cours, c'est la "diversité" qui doit agir de manière noble et faire la discussion sur l'avenir des blancs.

C'est surréaliste!

On penserait que les blancs voudraient conserver un dernier endroit sur Terre où ils peuvent faire l'expérience de leur propre culture, comme les Congolais au Congo et les Turques en Turquie. Mais non, les blancs, à part quelques personnes qui remarquent des choses, ça et là, ne disent rien.

En fait, les blancs préfèrent massivement parler de leurs prochaines semaines de vacances au soleil plutôt que de faire l'effort de se demander quelle sorte d'avenir va exister pour les jeunes blancs qui grandissent dans un pays où de plus en plus, c'est EUX la minorité. Encore visible, pour l'instant mais avec l'explosion des naissances mixtes ou purement issues de la diversité, dans une génération ou deux, le Canada aura tourné la page sur son passé blanc.

Pour toujours.

Il y a un aspect heureux et triste à tout ça.

L'agenda de "l'imposition multiculturelle" des ultra-riches comme George Soros et ses collaborateurs mondialistes vient d'une volonté réelle de détruire l'Amérique et l'Occident.

Dommage que les blancs ne semblent pas prêter attention à cette guerre populationnelle qui est aujourd'hui menée sous le faux-drapeau de la "diversité".

Pensez-vous que les Sénégalais accepteraient que plus d'une demi-million d'immigrants blancs immigrent chez eux, à chaque année? Jamais de la vie! Il y aurait une révolution pour empêcher ça, dans ce pays de 16 millions de Sénégalais.

Et pourtant, au Canada, aux États-Unis, en France, en Allemagne, en Suède, en France, en Belgique et un peu partout en Occident, le remplacement de la population blanche par la diversité à lieu à un rythme record.

C'est aussi ça, le mondialisme.

Il faut avouer que c'est super-payant pour le patronat qui peut limiter les hausses de salaires parce qu'il y a un déluge de nouveaux travailleurs qui arrivent, sans arrêt, à chaque jour.

Et c'est bon pour hausser les prix des loyers et des maisons parce qu'il y a plein de nouveau arrivants qui se concurrencent et sur surenchérissent pour avoir un toit sur la tête.

Selon vous, qui finance les Libéraux de Justin Trudeau... vous avez tout compris.

La politique canadienne est une business.

Tout simplement.

Une business mondialiste qui marche dans le cadre strict de la lutte au COVID, de la lutte au carbone et de la lutte aux prétendus changements climatiques balisés par les scandaleux objectifs de développement durable des Nations unies.

Mais vous savez bien que ça ne se limite pas à ça.

Pensez aux emplois de qualité, aussi bien dans la fonction publique que dans les bons emplois du secteur privé qui vont, à compétence égale, en priorité aux "minorités visibles" mais même à Toronto, dans les quartiers où les blancs sont en minorité, ils ne peuvent jamais être considérés des "minorités" ce qui, de manière insidieuse mais très efficace, contribue à leur effacement professionnel... et social.

Et à peu près personne n'en parle!

Le silence!

Mais voilà... tout le monde doit en parler, incluant la "diversité". Pourquoi? Parce que la "diversité" n'est que le trait d'union vers le transhumanisme.

Techniquement, si la "diversité" se tait, personne ne parlera pour elle quand les mondialistes vont imposer leur prochain jalon, soit le transhumanisme. L'élimination graduelle des blancs aura préparé le terrain (économiquement, socialement et psychologiquement) pour l'élimination graduelle des autres humains à la faveur de l'humain rehaussé. L'humain de moins en moins humain et de plus en plus contrôlable, dépendant et emprisonné dans les règles des puissants.

C'est toute une réflexion que je vous suggère.

Déjà que vous vous soyez rendus aussi loin dans votre lecture tient de l'exploit, dans ce monde où une attention soutenue de 15 secondes n'est l'apanage que d'une petite partie de la population.

Ce n'est pas nous, les Canadiens qui voulons parler de la couleur de la peau. Visiblement, nous n'en parlons purement et simplement pas. Mais nous sommes rendus au point où nous voyons le plan mondialiste plus clairement et la "diversité" ne voudra pas être vue dans l'avenir comme ceux qui ont été les "petites mains" des tyrans mondialistes contre les blancs qui les ont accueilli avec ouverture et gentillesse (et ça va dans les 2 sens, le respect de l'un invitant au respect mutuel, via l'autre).

Vivre ensemble est merveilleux.

Mais là, les messages martelés par les gouvernements occidentaux, incluant celui du régime woko-mondialiste de Justin Trudeau (qui se la coule douce pendant son 3e mandat), nous confirment que notre présent et notre avenir donne de moins en moins de place aux blancs.

Je suis conscient que le plan contre nous et financé essentiellement avec nos fonds publics a déjà gagné.

En 2025, la fourchette maximum d'immigration prévue (ça peut augmenter, naturellement) est déjà fixée à 542 500.

https://www.canada.ca/fr/immigration-re ... -2025.html

On aura largement dépassé le demi-million par année et à ce nombre, il faux ajouter certaines entrées définies comme "irrégulières", incluant celles qui émanent de divers schèmes liés à la logique de "réfugiés" (qui arrivent maintenant avec de luxueuses valises et des manteaux North Face... comme quoi on a plus les réfugiés qu'on avait).

Impossible d'ignorer les conflits et les guerres. En Ukraine ou à Taiwan, combien de nouveaux arrivants viendront gonfler les chiffres de ces statistiques qui fracassent des records?

Qu'importe ce qu'on en pense, c'est vraiment difficile de vouloir protéger la population blanche d'un remplacement aussi rapide parce que le sujet lui-même est ridiculisé ou banni. De la censure qui s'ajoute sur ce thème, en plus de tous les autres qu'il est devenu interdit de débattre, publiquement.

La belle affaire, pas vrai?

Mais voilà, la solution passe par la diversité elle-même qui doit refuser de devenir l'outil d'oppression des tyrans mondialistes parce qu'ils se trouveraient à permettre au mal de s'exprimer par leurs actions ou leur inaction... dans les 2 cas, c'est lourd de conséquences morales même si à très court terme, les mondialistes ont prévu des avantages systémiques pour ceux qui jouent le jeu du "grand remplacement".

C'est bien pensé, de la part des mondialistes.

Mais voilà, c'est à chacun de nous de voir plus loin que ce piège sociétal et c'est au fond de notre coeur qu'on va trouver les bons chemins à suivre pour exister en conscience, en bienveillance.

Pas simple comme sujet, pas vrai?

Pensez-vous que les Canadiens généralement considérés "sous hypnose-mondialiste" arrivent à comprendre ce qui est (encore) en train de se passer, graduellement, devant leurs yeux?

Pensez-vous qu'ils voient l'agenda, dans une annonce publicitaires comme celle de l'ASFC, pour ArriveCan?



-- -- --
Fichiers joints
afsc-mai-2022-5.jpg
afsc-mai-2022-5.jpg (122.55 Kio) Vu 765 fois
afsc-mai-2022-4.jpg
afsc-mai-2022-4.jpg (110.08 Kio) Vu 765 fois
afsc-mai-2022-3.jpg
afsc-mai-2022-3.jpg (141.03 Kio) Vu 765 fois
afsc-mai-2022-2.jpg
afsc-mai-2022-2.jpg (101.58 Kio) Vu 765 fois
afsc-mai-2022-1.jpg
afsc-mai-2022-1.jpg (162.21 Kio) Vu 765 fois
Claude Gélinas, Éditeur
chaudiere.ca

Blogues: Montréal | Québec | Lévis | Emploi | Éducation | Placements | Transports
Dons: PayPal | DonorBox Web: Achetez vos noms de domaines au plus bas prix...
Avatar du membre
cgelinas
Administrateur
Messages : 8005
Enregistré le : 25 mai 2010, 22:07
Localisation : Lévis, QC
Contact :

La vidéo parle d'ArriveCan et date du 13 mai 2022 (à peu près 1 an, jour pour jour avec aujourd'hui, le dimanche 7 mai 2023).

Mais...

Arrivez-vous à voir l'agenda qui est induit par les "communications" de l'ASFC?

Faites un petit effort...

Regardez bien, arrivez-vous à voir le 2e message qui est envoyé, clair comme du cristal, dans cette vidéo promotionnelle?

https://www.youtube.com/watch?v=VZqz70qBbp4

À peu près personne ne voudra en parler, c'est normal et pourtant, il y a une conversation sociale à y avoir, d'urgence, pour qu'on se recadre, au beau milieu de cette opération active de remplacement de population.

viewtopic.php?t=5127

Bientôt, l'idée qu'on se faisait des Canadiens, au Canada, ne sera plus qu'un vague souvenir.

Et personne n'en parle.

Chut!

Il ne faut pas déranger les mondialistes qui travaillent si fort, à nos frais, pour nous diluer sans cesse plus, dans le but évident de nous remplacer.

Ne soyez pas naïfs.

Les peuples naïfs ont TOUS payé très cher leur... naïveté.

Et oui, la "diversité" fait partie de la solution mais pas de la manière où les tyrans mondialistes les instrumentalisent, eux aussi.

Tout le monde doit faire face aux tyrans ou alors, demeurer perpétuellement soit sous son contrôle, soit dans sa mire.

Divisés, nous perdrons, tous.

Heureusement, nous avons une réelle volonté de réussir ensemble mais tout le monde a compris que les tyrans campent invariablement la "diversité" contre les blancs d'Occident.

C'est stratégique.

Pour eux.

Ne nous laissons pas diviser.

C'est divisés qu'on s'est rendus là alors je vous l'assure, personne n'a envie de continuer sur ce chemin qui n'est pas le nôtre puisque décidé à l'étranger, par des tyrans qui ne nous aiment pas... car ils n'aiment pas l'humain.



Source: Ma publication, dans VK, BMaC, Locals et Facebook



-- -- --
Claude Gélinas, Éditeur
chaudiere.ca

Blogues: Montréal | Québec | Lévis | Emploi | Éducation | Placements | Transports
Dons: PayPal | DonorBox Web: Achetez vos noms de domaines au plus bas prix...
Répondre