Une nouvelle taxe pour les automobilistes des banlieues de Montréal

Répondre
Avatar du membre
cgelinas
Administrateur
Messages : 7710
Enregistré le : 25 mai 2010, 22:07
Localisation : Lévis, QC
Contact :

27 avril 2023


Les automobilistes des banlieues de Montréal auront une nouvelle taxe d’immatriculation de 59$ à payer à partir de 2024 pour financer le transport collectif.

[Éditeur: on résume, ils ont un manque à gagner parce que les gens n'utilisent plus autant les transports en commun alors au lieu de les réduire, il taxent... les autombilistes! Complètement inadmissible et ridicule à la fois.]

Tout «véhicule de promenade» immatriculé dans le grand Montréal et à Saint-Jérôme sera ainsi soumis à cette nouvelle taxe, a annoncé jeudi la Communauté métropolitaine de Montréal (CMM).

[Éditeur: une autre décision technocratique-mondialiste qui livre une guerre insidieuse à l'automobile.]

La taxe devait être votée en 2019, mais des problèmes informatiques empêchaient la Société de l’assurance automobile du Québec (SAAQ) de la mettre en place, rapportait La Presse.

[Éditeur: c'est donc pour ce genre d'imposture que l'identité numérique d'Éric Caire était si important, si vite. On se fait avoir, de tous les côtés, par les Caquistes, au service de l'ordre mondialiste onusien de guerre à l'automobile.]

Les Montréalais, eux, payent déjà cette contribution depuis 2011. Elle va cependant passer de 45$ à 59$.

[Éditeur: c'est une hausse colossale, en pleine période d'inflation.]

«Indexée annuellement en fonction de l’indice des prix à la consommation, cette taxe permettra de récolter ainsi plus de 125 millions $ chaque année pour financer le transport en commun dans le Grand Montréal», a précisé la CMM par communiqué.

Selon l’organisation, la «mesure s’avère d’ailleurs plus pertinente que jamais» en raison de la baisse d’achalandage dans le transport collectif depuis la pandémie.

Elle servirait notamment à diversifier les sources de revenus versés à l’Autorité régionale de transport métropolitain (ARTM), qui accuse actuellement un déficit de 500 M$.

[Éditeur: la gestion de l'ARTM est ruineuse et là, ils se font récompenser pour qu'ils puissent continuer à faire ce qui ne fonctionne manifestement pas.]

Une hausse des coûts est aussi prévue dans les prochaines années avec la mise en service du Réseau express métropolitain (REM) dans quelques semaines et les travaux de prolongement de la ligne bleue.

Selon la CMM, les dépenses liées au transport collectif passeront de 3,2 G$ en 2019 à 5,7 G$ en 2028.

[Éditeur: la guerre aux automobilistes se fait aux frais des automobilistes.]

Actuellement, Montréal est la seule région à percevoir cette taxe, mais cela pourrait changer. La Communauté métropolitaine de Québec étudie aussi la possibilité de prélever une taxe additionnelle dans la région de Québec et à Lévis.

[Éditeur: on ne veut rien savoir de ça à Québec et Lévis mais les maires wokes et leur entourage pro-ONU vont tenter de nous ruiner, ici aussi (je suis à Lévis).]



Source: Journal de Montréal



-- -- --
Fichiers joints
montreal-3.jpg
montreal-3.jpg (132.73 Kio) Vu 1409 fois
montreal-2.jpg
montreal-2.jpg (106.48 Kio) Vu 1409 fois
montreal-1.jpg
montreal-1.jpg (117.44 Kio) Vu 1409 fois
francopis-bonnardel-a-menti.jpg
francopis-bonnardel-a-menti.jpg (115.16 Kio) Vu 1409 fois
Claude Gélinas, Éditeur
chaudiere.ca

Blogues: Montréal | Québec | Lévis | Emploi | Éducation | Placements | Transports
Dons: PayPal | DonorBox Web: Achetez vos noms de domaines au plus bas prix...
Répondre