L'horrible "Traité de l'OMS" en 5 points faciles à comprendre

Répondre
Avatar du membre
cgelinas
Administrateur
Messages : 5900
Enregistré le : 25 mai 2010, 22:07
Localisation : Lévis, QC
Contact :

Vous êtes occupés alors je vais faire ça simple, à propos du Traité de l'OMS dont voici le document officiel des 13 amendements (beau choix de chiffre):


1. Surveillance accrue‎‎: En vertu de l’article 5, l’OMS élaborera des critères d’alerte précoce qui lui permettront d’établir une évaluation des risques pour un État membre, ce qui signifie qu’elle pourra utiliser le type de modélisation, de simulation et de prédictions qui a exagéré le risque de Covid-19 il y a plus de deux ans. Une fois que l’OMS aura établi son évaluation, elle la communiquera aux organisations intergouvernementales et aux autres États membres.‎

2. Délai de 48 heures:‎‎ En vertu des articles 6, 10, 11 et 13, un État membre dispose de 48 heures pour répondre à une évaluation des risques de l’OMS et accepter ou rejeter l’assistance sur place. Cependant, dans la pratique, ce délai peut être réduit à quelques heures, ce qui l’oblige à se conformer ou à faire face à la désapprobation internationale menée par l’OMS et des États membres potentiellement hostiles.

‎3. Sources secrètes‎‎: En vertu de l’article 9, l’OMS peut s’appuyer sur des sources non divulguées pour obtenir des informations l’amenant à déclarer une urgence de santé publique. Ces sources pourraient inclure Big Pharma, des bailleurs de fonds de l’OMS tels que la Fondation Gates et l’Alliance GAVI fondée et financée par Gates, ainsi que d’autres cherchant à monopoliser le pouvoir.‎

4. Souveraineté affaiblie‎‎: En vertu de l’article 12, lorsque l’OMS reçoit des informations non divulguées concernant une prétendue menace pour la santé publique dans un État membre, le Directeur général peut (‎‎et non doit‎‎) consulter le Comité d’urgence de l’OMS et l’État membre. Cependant, il peut déclarer unilatéralement une urgence de santé publique potentielle ou réelle de portée internationale. L’autorité du Directeur général remplace l’autorité souveraine nationale. Cela peut ensuite être utilisé pour appliquer des ‎‎sanctions‎‎ aux nations.‎

‎5. Rejet des amendements:‎‎ En vertu de l’article 59, après l’adoption des amendements par l’Assemblée mondiale de la Santé, un État membre dispose de ‎‎6 mois‎‎ pour les rejeter. ‎‎Cela signifie novembre, cette année [2022].‎‎ Si l’État membre n’agit pas, il sera réputé avoir accepté les amendements dans leur intégralité. Tout rejet ou réserve reçu par le Directeur général après l’expiration de ce ‎‎délai n’a ni force, ni effet‎‎.‎

https://worldcouncilforhealth.org/campa ... nts/73799/

Comprenez-vous le genre de noeud coulant mondialiste qui se positionne, autour des cous des peuples du monde entier et du Canada, au premier chef, avec Justin Trudeau qui est POUR cet horrible "Traité" de l'OMS?

L'OMS aura l'autorité internationale sur des aspects fondamentaux de nos vies à venir, comme...
  • les confinements
  • les quarantaines forcées
  • les vaccinations OBLIGATOIRES
Les États-Unis de Joe Biden travaillent furieusement pour une adoption rapide ("fast track") de ces 13 modifications à l'IHR genevois.

Oui, le "International Health Emergency Response" de l'OMS qui va devenir le nouvel outil fondamental de mondialisto-onusiens qui n'auront qu'à déclarer, unilatéralement et sans aucun compte à rendre à qui que ce soit, une "urgence" ou une "pandémie" et ils auront le plein contrôle sur nos vies.

Imaginez...

‎L’OMS qui a l’intention-ferme de modifier ‎‎13 articles du Règlement sanitaire international (RSI) de 2005‎‎:‎‎ 5, 6, 9, 10, 11, 12, 13, 15, 18, 48, 49, 53, 59‎.

--

Faites circuler ceci PARTOUT.

Ça pourrait être adopté à tout moment, entre le 22 et le 28 mai 2022, à Genève, en Suisse, à la 75e Assemblée mondiale de la Santé.

https://www.who.int/about/governance/wo ... h-assembly

Si nous n'agissons pas, qui le fera?

--

https://paypal.me/logixca

Par Interac: [email protected]
Q = Ton nom et R = Claude

Votre aide est toujours aussi essentielle, merci.




Source: Ma publication, dans VK, Substack et Facebook

Dans une courte entrevue avec Eric Schmitt, Procureur général du Missouri, intitulée "OMS - Les dangers du Traité International de Prévention des pandémies", Fox News dénonce aussi ce Traité mondialiste de l'OMS, poussé par Joe Biden qui veut nous éloigner de toute forme de contrôle-citoyen ou d'espoir, en ce sens.

L'attaque finale de l'Ordre mondial a lieu, en ce moment.




-- -- --
Fichiers joints
un-extrait-des-amendements-demandes-par-les-etats-unis-de-joe-biden.jpg
un-extrait-des-amendements-demandes-par-les-etats-unis-de-joe-biden.jpg (452.97 Kio) Vu 411 fois
A75_18-en.pdf
(562.63 Kio) Téléchargé 21 fois
5e-assemblee-mondiale-de-la-sante.jpg
5e-assemblee-mondiale-de-la-sante.jpg (198.76 Kio) Vu 415 fois
Claude Gélinas, Éditeur
chaudiere.ca

Blogues: Montréal | Québec | Lévis | Emploi | Éducation | Placements | Transports
Dons: PayPal | DonorBox Web: Achetez vos noms de domaines au plus bas prix...
Répondre