5000 fonctionnaires transférés en région: la Chambre de commerce de Lévis « préoccupée »

Répondre
Avatar du membre
cgelinas
Administrateur
Messages : 5763
Enregistré le : 25 mai 2010, 22:07
Localisation : Lévis, QC
Contact :

1er mars 2022


La Chambre de commerce de Lévis (CCL) est « très préoccupée » par la volonté de Québec de transférer 5000 postes de fonctionnaires dans les régions de la province d'ici 2028.

Après la Chambre de commerce de Québec et le maire Bruno Marchand, c'est au tour de la CCL de s'inquiéter de la volonté du gouvernement Legault de transférer des postes de fonctionnaires des centres urbains vers les régions du Québec.

La directrice générale de la CCL craint que ces transferts aient des répercussions majeures sur les entreprises déjà affaiblies par deux ans de pandémie.

Ça ne fait que rajouter de l'incertitude dans un climat qui est déjà très instable», affirme Marie-Josée Morency

Les municipalités dévitalisées seront les premières à bénéficier de cette relocalisation. D'ici les élections générales de cet automne, 2000 postes de fonctionnaires seront déplacés en région, a précisé le gouvernement, la semaine dernière.

Marie-Josée Morency demande au gouvernement de dévoiler les détails de son plan de transition, mais aussi de produire une étude sur les impacts potentiels de cette décision.

On ne sait pas s'il y a 10 ou 1000 familles ciblées à Lévis. On n'en a aucune idée. On parle d'emploi au gouvernement, mais il y a toujours le conjoint ou la conjointe qui travaille dans une PME qui va partir aussi. Les enfants qui travaillent aussi chez des restaurateurs. On veut comprendre c'est quoi les critères et les impacts», fait valoir Mme Morency.

15 régions d'accueil

Le gouvernement prévoit déplacer en région certains postes laissés vacants dans les zones urbaines, créer de nouveaux postes, mais aussi demander le déplacement volontaire de fonctionnaires vers ces régions.

Pour le moment, des bureaux partagés par des fonctionnaires de différents ministères seront créés dans 15 régions du Québec, dont Matane, Shawinigan, Baie-Comeau, Gaspé, La Malbaie et Thetford Mines.

Le maire de Thetford Mines Marc-Alexandre Brousseau espère que les postes qui seront créés demanderont un minimum d'heure de travail dans les espaces de travail.

En espérant qu'on ne demande pas uniquement quelques présences aux gens pour faire en sorte qu'ils n'auront pas besoin de s'implanter ici. Une vraie régionalisation d'emplois, avec occupation du territoire, il faut que les gens aient à s'implanter où leur bureau sera», mentionne M. Brousseau.

Le maire assure avoir suffisamment d'espace pour accueillir de nouvelles familles. Il croit que les travailleurs qui accepteront de s'établir dans sa région en sortiront gagnants.

Pour le même salaire, la personne va avoir un coût de la vie de 2 à 3 fois moindre. Il va rester beaucoup plus d'argent dans vos poches si vous venez chez nous et beaucoup plus de temps parce que ça prend 5 minutes pour aller travailler», soulève le maire.

Québec indique que 55 ministères et organismes gouvernementaux ont déjà reçu des cibles à atteindre en matière de transfert.



Source: MSN / Radio-Canada



-- -- --
Claude Gélinas, Éditeur
chaudiere.ca

Blogues: Montréal | Québec | Lévis | Emploi | Éducation | Placements | Transports
Dons: PayPal | DonorBox Web: Achetez vos noms de domaines au plus bas prix...
Répondre