Les exploitants de nickel se disent victimes d’une « chasse aux sorcières »

Répondre
Avatar du membre
cgelinas
Administrateur
Messages : 5923
Enregistré le : 25 mai 2010, 22:07
Localisation : Lévis, QC
Contact :

Glencore, la minière qui transborde du nickel dans le port de Québec, se dit victime d’une « chasse aux sorcières » et que la norme actuelle sur le nickel crée dans la population un sentiment de risque « injustifié ».

La norme actuelle de 14 nanogrammes par mètres cube (ng / m³) est « dépassée trop souvent », a plaidé la directrice des affaires publiques de la compagnie Amélie Rouleau, jeudi, lors d’une présentation devant les élus de la ville de Québec. « On pointe du doigt des industries qui ont les meilleures pratiques. Il y a une chasse à la sorcière. »

La ville de Québec tenait un comité plénier, jeudi, pour alimenter sa réflexion sur le changement de norme proposé par le ministère de l’Environnement concernant la présence de nickel dans l’air. Le ministère souhaite faire passer la norme quotidienne permise de 14 à 70 ng / m³ en se basant sur diverses études démontrant que la norme actuelle serait plus sévère qu’ailleurs notamment.

Jeudi, les porte-paroles de Glencore ont raconté qu’ils faisaient pression sur le gouvernement depuis 2013 pour que la norme soit modifiée.

Le responsable des affaires gouvernementales de la compagnie, Alexis Ségal, a raconté qu’ils avaient en 2013 « envisagé de déplacer leur terminal dans le port de Québec » mais que Glencore avait décidé de rester lorsque le gouvernement a créé un comité interministériel pour réévaluer la norme.

L’entreprise, qui œuvre depuis 60 ans dans le port de Québec, estime en outre avoir un « avenir brillant » devant elle. Grâce au gisement Raglan qu’elle exploite dans le port, elle estime poursuivre ses activités pendant pour encore 20 à 25 ans, notamment grâce au développement de la filière des batteries électriques.

Le Conseil régional de l’environnement cinglant

Plus tôt, le Conseil régional de l’environnement (CRÉ) avait pressé les élus de rejeter la nouvelle norme. « Le port est aux pollueurs ce que les Îles Caïman sont aux Bermudes et à l’évasion fiscales », a dénoncé son président Alexandre Turgeon. « L’attitude du port, c’est qu’ils n’ont pas à se plier aux règles parce qu’ils sont sur un territoire fédéral. Pour nous c’est extrêmement problématique ».

Invoquant le principe de précaution, le CRÉ met en doute la capacité du ministère de l’Environnement à faire respecter ses normes actuelles et futures. « Il faut qu’il y ait un changement d’attitude du port et de ses usagers pour qu’il y ait une acceptabilité sociale. »

Plus tôt, le directeur de la prévention environnementale à la Ville, Matthieu Alibert, a signalé qu’avec la norme actuelle, les taux de nickel dans l’air sont dépassés entre 7 et 10 % du temps, alors que cela surviendrait de 1 à 5 % du temps avec la nouvelle norme. Il a dit craindre que la nouvelle norme fasse en sorte que les émetteurs aient moins d’incitatifs à s’améliorer.

M. Albert a aussi réclamé que la Direction régionale de la santé publique (DRSP) mette à jour les études de 2013 et 2015 menées à propos des impacts du nickel sur la qualité de l’air.

Ces études en avaient conclu que l’impact de ce minerai sur la santé était négligeable et jeudi, le 3 février 2022, le directeur de la DRSP, André Dontigny a dit n’avoir aucune raison de croire que la situation était différente aujourd’hui.

M. Dontigny a aussi affirmé que le nickel était « un petit élément » de préoccupation « parmi d’autres plus importants » en ce qui a trait à la qualité de l’air. Il s’est dit toutefois préoccupé par « le cumul de risques », le nickel s’ajoutant à d’autres facteurs polluants déjà présents dans l’air.

L’administration Marchand a jusqu’au 20 février 2022 pour se prononcer sur la nouvelle norme dans le cadre de la consultation du ministère de l’Environnement.



Source: MSN / Le Devoir



-- -- --
Fichiers joints
norme-de-qualite-de-l-air-a-quebec-en-regard-du-nickel-de-glencore.jpg
norme-de-qualite-de-l-air-a-quebec-en-regard-du-nickel-de-glencore.jpg (369.93 Kio) Vu 1013 fois
Claude Gélinas, Éditeur
chaudiere.ca

Blogues: Montréal | Québec | Lévis | Emploi | Éducation | Placements | Transports
Dons: PayPal | DonorBox Web: Achetez vos noms de domaines au plus bas prix...
Répondre