Le Dr Martin Kulldorff valorise l'immunité naturelle à large spectre

Répondre
Avatar du membre
cgelinas
Administrateur
Messages : 4614
Enregistré le : 25 mai 2010, 22:07
Localisation : Lévis, QC
Contact :

Le 16 novembre 2021, le Dr Martin Kulldorff qui est professeur à l'école de médecine de l'université Harvard a parlé de l'immunité naturelle à large spectre et qu'il trouvait troublant (à 6m58s) que celle-ci soit autant ignorée par les autorités de "santé" à la faveur de la seule "immunité vaccinale".

https://forum.libertes.ca/viewtopic.php?t=987

https://odysee.com/@AmericanThoughtLead ... -vaccine:f

https://www.dfhcc.harvard.edu/insider/m ... dorff-phd/

Le Dr Kulldorff explique que l'immunité naturelle amène une immunité plus forte et durable que celle potentiellement engendrée par une "vaccination".

Du coup, il se demande pourquoi les autorités de "santé" semblent autant tourner le dos à l'immunité naturelle.

Le Dr Martin Kulldorff va encore plus loin en précisant qu'en santé, ce sont les employés ayant eu la COVID-19 et qui y ont (presque tous) survécu, créant du coup une immunité naturelle durable et à large spectre qui devraient être assignés aux soins des personnes vulnérables... soit exactement le contraire de ce qui a cours, en ce moment, un peu partout dans le monde, avec les mises-à-pied.

--

Il a aussi expliqué que ce qui devrait nous préoccuper sont les manifestations symptomatiques de la COVID-19.

Selon lui (à 12m20s), s'il fallait qu'on se mette à tester pour absolument tous les virus avec lesquels une personne aurait pu venir en contact, les gens en perdraient la raison ("people would go nuts").

C'est pourquoi ce sont vraiment les maladies avec des manifestations symptomatiques qui devraient nous intéresser, ainsi que les hospitalisations et les décès (pour lesquels il dénonce une compilation imprécise, dans son entrevue du 22 novembre 2021).

https://odysee.com/@AmericanThoughtLead ... -studies:0

--

Le Dr Martin Kulldorff a aussi parlé contre les confinements (à 5m05s), dont ceux qui ont eu cours en Australie. Il se positionne pour une vaccination mais exclusivement pour des personnes "vulnérables" (genre, authentiquement vulnérables). En ce qui concerne les enfants en santé mais infectés qui ne meurent typiquement pas de la COVID-19, toujours selon lui, ceux-ci ne devraient pas s'inquiéter d'être (ou de chercher à être) "vaccinés".

Donc, non, les enfants en santé ne devraient pas être vaccinés.

--

Autrement dit, à la vue de ce qu'on observe de la gestion de la "crise-COVID-19" au Québec et ailleurs dans le monde, presque toujours via des "décrets sanitaires", on comprend que cette approche généralement "pro-oppression sanitaire" est à revoir, en profondeur, voire au complet.

--

Pour contribuer à la diffusion des faits, avec les bonnes références.

https://paypal.me/logixca
https://donorbox.org/claude-gelinas

Par Interac: [email protected]
Q = Ton nom et R = Claude

Tout ceci n'est possible que grâce à vous.





Source: Ma publication, dans Facebook





-- -- --
Fichiers joints
le-dr-martin-kulldorff-professeur-a-l-ecole-de-medecine-de-harvard.jpg
le-dr-martin-kulldorff-professeur-a-l-ecole-de-medecine-de-harvard.jpg (89.14 Kio) Vu 65 fois
Claude Gélinas, Éditeur
chaudiere.ca

Blogues: Montréal | Québec | Lévis | Emploi | Éducation | Placements | Transports
Dons: PayPal | DonorBox Web: Achetez vos noms de domaines au plus bas prix...
Répondre