La Dre Elisabeth Eads annonce des décès liés aux vaccins, cet hiver 2021-2022

Répondre
Avatar du membre
cgelinas
Administrateur
Messages : 5900
Enregistré le : 25 mai 2010, 22:07
Localisation : Lévis, QC
Contact :

Le blogue JeminformeTV nous parle du vidéo-choc de la Dre Elisabeth Eads.

Il vous appartient de prendre la mesure de ce qu'elle explique.


-- --


L'entrevue de la Dr Elisabeth Eads téléchargez-en une copie):


-- --


5 novembre 2021


Dre Elisabeth Eads: « Nous allons être témoins d’un nombre effrayant de décès liés aux vaccins cet hiver! Les effets indésirables graves sont largement sous-estimés! Les médecins se taisent pour conserver leur emploi!!

Ces chiffres minimisés rappellent une époque cauchemardesque de notre Histoire!! »


La Dre Elizabeth Eads est en première ligne de la médecine traitant les patients qui ont reçu une injection des soi-disant « vaccins » expérimentaux contre le Covid-19. La Dre Eads a 25 ans d’expérience dans les hôpitaux du nord-est de la Floride.

La Dre Eads soutient que les injections ne sont pas des vaccins. Ce sont des « armes biologiques » et les piqûres ne sont pas des médicaments destinés à aider ou à guérir les gens.

La Dre Eads déclare: « Nous constatons toutes sortes d’effets secondaires sous-déclarés grâce à ces injections. Nous voyons l’infertilité chez les femmes. Nous assistons à des fausses couches.

Nous voyons des myocardites, des péricardites, des embolies pulmonaires et des caillots sanguins partout dans le corps. Nous voyons des ganglions lymphatiques enflés et des testicules enflés. Le Dr Ryan Cole a signalé une augmentation des cancers, et nous le constatons également dans les hôpitaux. Nous voyons des caillots sanguins et des accidents vasculaires cérébraux et des accidents vasculaires cérébraux hémorragiques.

La Dre Eads dit que les effets indésirables et les décès sont largement sous-estimés. la Dre Eads soutient que les médecins se taisent pour conserver leur emploi, tout comme lors de l’Allemagne nazie avant la Seconde Guerre mondiale.

Voici ce que la Dre Eads explique: « C’est pire que les camps nazis et le Dr Mengele et ses expérimentations. Le MIT a sorti la semaine dernière, une estimation de 500 000 décès (à cause des vaccins contre le Covid-19). Ils ont examiné toutes les sources d’information . . . et leur nombre avoisine déjà les 500 000 décès, et nous savons que le VAERS (Vaccine Adverse Event Reporting System) ne rapporte qu’un pour cent de la réalité. . .

Nous envisageons 500 000 et nous entrons maintenant dans la saison de la grippe. Ces personnes qui se sont faites vaccinées n’ont plus de système immunitaire. Il va y avoir des morts massives cet hiver, et j’anticipe que nous allons atteindre un nombre qui va dépasser le million. »

La Dre Eads poursuit en soulignant à quel point les vaccins et les essais de masse de médicaments expérimentaux humains sont vraiment imprudents sur le plan médical.

Voici ce que la Dre Eads déclare: « Il n’y a pas de groupes témoins. C’est complètement hors de contrôle. Il n’y a aucune surveillance. Il n’y a absolument aucune FDA, aucun CDC, aucune surveillance du comité d’examen, personne ne suit ceux qui étaient dans l’étude ou ne suit leurs progrès, leurs effets indésirables ou leurs niveaux d’anticorps...

Lorsque ce vaccin a été déployé, les boîtes étaient livrées avec une notice d’emballage complètement vierge, complètement vierge. Cela va à l’encontre de toutes les règles de prescription. Même depuis cette semaine, la notice des ingrédients est toujours vide. . .

C’est complètement hors de contrôle et complètement dangereux. Il n’y a pas de consentement éclairé. Comment donner son consentement éclairé à un patient quand on ne sait pas ce qu’il y a dans vaccin ? Vous ne pouvez pas le dire car nous n’avons aucune étude sur les effets indésirables.




Source: US Watchdogs / BusinessBourse / Planète 360





-- -- --
Fichiers joints
la-dr-elisabeth-eads.jpg
la-dr-elisabeth-eads.jpg (22.11 Kio) Vu 1936 fois
entrevue-de-greg-hunter-avec-la-dre-elisabeth-eads.jpg
entrevue-de-greg-hunter-avec-la-dre-elisabeth-eads.jpg (77.26 Kio) Vu 1936 fois
Claude Gélinas, Éditeur
chaudiere.ca

Blogues: Montréal | Québec | Lévis | Emploi | Éducation | Placements | Transports
Dons: PayPal | DonorBox Web: Achetez vos noms de domaines au plus bas prix...
Avatar du membre
cgelinas
Administrateur
Messages : 5900
Enregistré le : 25 mai 2010, 22:07
Localisation : Lévis, QC
Contact :

23 mars 2022

Les chiffres sont effrayants… des millions de personnes triplement vaccinées attrapent le SIDA!

Arrêtez de vous faire vacciner… le bilan est CATASTROPHIQUE!

– Dre Elizabeth Eads

La Dre Elizabeth Eads est en première ligne de la médecine, traitant des patients qui se sont fait vacciner avec les soi-disant « vaccins » expérimentaux CV19.


La Dre Eads voit maintenant de plus en plus des syndromes d’immunodéficience acquise, communément appelé SIDA.

Il faut vraiment y prêter beaucoup d’attention.

Voici ce que le Dr Eads explique:

« Oui, nous voyons maintenant à l’hôpital une immunodéficience acquise concernant des triplement vaccinés…

Il s’agit d’un effet secondaire lié au vaccin, et nous ne savons pas vraiment comment traiter cela. Nous sommes en quelque sorte en train de nous adapter face à des symptômes que nous ne maitrisons absolument pas…

Nous essayons d’utiliser tout ce à quoi nous pouvons penser pour augmenter le nombre de CD4 et de CD8 et inverser cet effondrement ou cette calamité de cet effondrement immunitaire.

C’est tout à fait affligeant.

Le Dr Eads dit que c’est particulièrement effrayant lorsque les patients ont été doublement vaccinés avec la 3e dose.

Elle appelle la troisième injection « La dernier dose ou la dose qui tue! Ou peu importe comment vous voulez l’appeler. C’est juste dévastateur pour le système immunitaire et je vais vous dire pourquoi. Si vous regardez l’étude récente de Stanford, et je vais juste lire quelques phrases de l’étude de Stanford: « La protéine de pointe dans les vaccins CV19 dont tout le monde parle s’appelle le Lentivirus. Le « Lenti » contient une combinaison de VIH, types un à trois, SRV/1, qui est le SIDA, le MERS et le SRAS.

Dans l’étude de Stanford, le Lentivirus le plus connu est l’agent pathogène de l’immunodéficience humaine, qui cause le SIDA. C’est pourquoi on assiste à un déclin auto-immun et neurodégénératif après avoir été vacciné mais surtout avec le rappel...

Il modifie définitivement le génome de la cellule. C’est pourquoi c’est si terrifiant pour nous dans la communauté médicale. Nous ne savons tout simplement pas comment traiter ces cas graves.

Il y a un rapport similaire publié la semaine dernière par le gouvernement britannique qui pointe également le triple vaccin contre le SIDA. Donc, les quand les gens se font vacciner, on leur injecte du SIDA ? Voici ce que la Dre Eads dit : « C’est exactement ce que je vous dis. C’est ce qu’est le Spike Lentivirus.

Il est composé du VIH et du SIDA ainsi que du SRAS et du MERS.

C’est pourquoi les gens vaccinés et qui ont reçu la 3e dose sont si malades. C’est pourquoi ils dominent également les hospitalisations liées à la maladie du virus.

Parce que le système immunitaire est épuisé, de nombreux types de maladies telles que le cancer, peuvent se propager extrêmement rapidement. Le Dr Ryan Cole dit qu’il voit des cancers jusqu’à 2 000 % plus fréquents à cause des vaccins. Voici ce que Eads dit: « J’ai des chiffres étonnants de la base de données d’épidémiologie médicale de la défense (DMED).

Je vais juste vous lire quelques cancers: néo-plasma malin de l’œsophage en hausse de 794 %, néoplasme malin de l’estomac, du côlon et du pancréas en hausse de 524 %. Le cancer du sein en hausse de 387 %.

Le cancer de l’ovaire en hausse de 537 %, cancer des testicules en hausse de 269 %. Ce sont des chiffres de 2021.

Quand ils ont découvert que l’avocat Thomas Renz et le lanceur d’alerte avaient les données, ils ont effacé les données et les ont modifiées, ce qui est totalement contraire à la loi.
La Dre Eads traite les personnes vaccinées tout comme les personnes non- vaccinées dans son cabinet.

Elle vous dira ce que vous pouvez faire pour vous aider, surtout si vous avez été vacciné. La Dre Eads parle de la propagande en cours pour vous inciter à prendre les soi-disant boosters.

La Dre Eads explique pourquoi vous devriez arrêter toutes les injections contre la COVID-19, dès maintenant. La Dre Eads soutient également qu’une énorme campagne de désinformation est en cours pour vous faire croire que les injections de CV19 sont sûres et ne provoquent pas de caillots sanguins, pas de crises cardiaques, pas d’accidents vasculaires cérébraux, ni de cancers et de nombreuses autres maladies, dont le SIDA.

Rejoignez Greg Hunter alors qu’il s’entretient avec la Dre Elizabeth Eads, vétéran de 25 ans, alors qu’elle continue de mettre en évidence les effets réels non signalés des armes biologiques CV19 et les mensonges dangereux de Big Pharma, de la FDA, du CDC et des médias mainstream.



Source: USA Watchdog / BusinessBourse / Rumble



-- -- --
Fichiers joints
greg-hunter-et-elizabeth-eads.jpg
greg-hunter-et-elizabeth-eads.jpg (377.02 Kio) Vu 1113 fois
dre-elizabeth-eads.jpg
dre-elizabeth-eads.jpg (171.51 Kio) Vu 1113 fois
Claude Gélinas, Éditeur
chaudiere.ca

Blogues: Montréal | Québec | Lévis | Emploi | Éducation | Placements | Transports
Dons: PayPal | DonorBox Web: Achetez vos noms de domaines au plus bas prix...
Répondre