Des centaines d’influenceurs épinglés par Revenu Québec et Revenu Canada

Répondre
Avatar du membre
cgelinas
Administrateur
Messages : 8078
Enregistré le : 25 mai 2010, 22:07
Localisation : Lévis, QC
Contact :

5 juillet 2024


Des vedettes du web ont été forcées de verser 1,2M$ en impôts impayés au Québec

Des stars du Web s’enrichissent en faisant la promotion de remèdes dangereux, de concours frauduleux ou de placements douteux, sans trop risquer de conséquences. Sans limite, certains influenceurs virent en imposteurs et d’autres s'attirent tout simplement les foudres du fisc, illustre ce dossier du Journal.

Des escouades spéciales du trésor public ont pincé des centaines d’influenceurs qui n'avaient pas payé des milliers de dollars en impôts sur leurs voyages, cadeaux et tout autre paiement en nature.

«Considérant l’ampleur qu’a prise le phénomène des influenceurs et des créateurs de contenu, Revenu Québec a augmenté ses efforts de vérification dans ce domaine», confirme au Journal leur porte-parole, Claude-Olivier Fagnant.

Ce dernier révèle que 89 contrôles fiscaux concernant des influenceurs ont été réalisés de 2019 à 2024 dans la province.

«De ce nombre, 36 vérifications ont donné lieu à un nouvel avis de cotisation pour un montant cotisé total de 1,2M$. Ces interventions ont généralement permis de sensibiliser la clientèle exerçant ce type d’activité sur ses obligations fiscales», assure Revenu Québec.

Selon le trésor public, les influenceurs ont l’obligation de déclarer leurs revenus provenant des abonnements, de la publicité, des commandites, des partenariats avec des marques, des cadeaux reçus et des voyages offerts.

Des centaines de cas

Les agences du revenu du Canada et du Québec ont d’ailleurs annoncé, sans tambour ni trompette, avoir créé des équipes pour surveiller «l’économie des plateformes» en 2022.

De son côté, l’Agence du revenu du Canada (ARC) indique avoir mené 1200 contrôles fiscaux sur des créateurs de contenu depuis 2020.

«Un total approximatif de 850 vérifications ont mené à un nouvel avis de cotisation. [...] L’Agence ne dispose pas de mécanisme de suivi pour les fonds recouvrés uniquement auprès d’influenceurs», précise leur conseillère en relation avec les médias, Sylvie Branch.

Notons que l’ARC a mené 12 fois plus de vérifications sur des créateurs de contenu au cours de la dernière année. L’Agence est en effet passée de 50 contrôles en 2020-2021 à 600 en 2023-2024.

Qui sont ces influenceurs

Le fisc a toutefois refusé de dévoiler les noms des influenceurs qui ont été récemment épinglés.

Quelques cas ont fait les manchettes récemment, dont celui de jumelles québécoises actives sur la plateforme OnlyFans. Sara et Jessica Massie avaient dénoncé en mars 2023, sur les réseaux sociaux, que Revenu Canada avait saisi un de leurs comptes en banque. «J’aurais dû prioriser ma dette d’impôt avant la finition de ma maison», avait admis Jessica Massie à l’époque.

En mai dernier [2024], on apprenait aussi que Revenu Québec avait carrément saisi la résidence à Gatineau d’un des pires cyberpirates. Sébastien Vachon-Desjardins avait été visé par le volet «influenceurs» de l’État, selon les documents de cour liés à cette affaire.



Source: TVA



-- -- --
Fichiers joints
Portrait des influenceuses Sara et Jessica Massie, dont Revenu Canada avait saisi un des comptes en banque en 2023.
Portrait des influenceuses Sara et Jessica Massie, dont Revenu Canada avait saisi un des comptes en banque en 2023.
jumelles-influenceuses.jpeg (182.44 Kio) Vu 119 fois
Claude Gélinas, Éditeur
chaudiere.ca

Blogues: Montréal | Québec | Lévis | Emploi | Éducation | Placements | Transports
Dons: PayPal | DonorBox Web: Achetez vos noms de domaines au plus bas prix...
Répondre