Le nombre de cadres en santé augmente sans cesse depuis 5 ans et leur salaire combiné dépasse maintenant le milliard $

Répondre
Avatar du membre
cgelinas
Administrateur
Messages : 8014
Enregistré le : 25 mai 2010, 22:07
Localisation : Lévis, QC
Contact :

13 mai 2024


Le nombre de cadres dans le réseau de la santé augmente sans cesse depuis 5 ans, et 164 de ces gestionnaires qui ne soignent pas directement des patients gagnent maintenant plus de 200 000$.

Selon le ministère de la Santé et des Services sociaux (MSSS), pas moins de 13 050 cadres évoluaient dans le réseau en 2023-2024, alors qu’ils étaient 9555 en 2019-2020, tout au début de la pandémie.

Il s’agit d’une augmentation de 36,5%, soit plus élevée que l’augmentation du reste du personnel, qui était d’environ 15% pendant la même période.

En épluchant des rapports de gestion et grâce à des demandes d’accès à l’information, notre Bureau d’enquête a réussi à rassembler les salaires de plus de 10 500 de ces 13 050 cadres. Ils sont accessibles dans un outil interactif sur notre site web au jdem.com/salaires.

164 d’entre eux, dont la nouvelle «top gun» Geneviève Biron (voir autre texte), gagnent 200 000$ et plus, et 527 ont un salaire de plus de 150 000$ par année.

RÔLE IMPORTANT

En 2022-2023, pour une troisième année consécutive, plus d’un milliard de dollars ont été dépensés en salaires pour les cadres.

Un investissement qui en vaut bien la peine, d’après Rémy Trudel, ex-ministre de la Santé et professeur à l’École nationale d’administration publique.

« Dans n’importe quelle entreprise privée, il y a toujours des ingénieurs de production. Ils ne sont pas sur le terrain, mais ils planifient les interventions. Si on n’a pas ça dans le domaine de la santé, il arrive ce qui est arrivé dans les CHSLD [pendant la pandémie] »

EFFETS DE LA RÉFORME BARRETTE

Le seuil du milliard avait déjà été atteint avant la réforme de l’ex-ministre de la Santé, Gaétan Barrette, en 2015. Ce dernier avait mis la hache dans des centaines de postes, dont plusieurs cadres intermédiaires.

Selon les experts rencontrés par Le Journal, on assiste actuellement à un rattrapage après la réforme.

Maude Laberge, professeure agrégée à la faculté de médecine de l’Université Laval, indique :

« Il y a peut-être eu certaines coupures de poste qui étaient raisonnables, mais il y en a d’autres qui ont fait en sorte qu’on s’est retrouvé en déficit »

Le CIUSSS du Centre-Sud-de-l'Île-de-Montréal est l’établissement de santé qui comporte le plus de gestionnaires, soit 865. Ce nombre peut sembler impressionnant, mais les CISSS et les CIUSSS desservent une population importante, fait remarquer André Côté, professeur titulaire au département de management de l’Université Laval.

«Je ne pense pas qu’il y a trop de cadres, dit-il. Un CIUSSS ou un CISSS, c’est très gros. Par exemple, le CIUSSS du Saguenay–Lac-Saint-Jean, ça part de Tadoussac et ça va jusqu’à Dolbeau-Mistassini. C’est un monstre.»

Les patrons des médecins en haut du classement

Les dirigeants du réseau de la santé sont très bien payés, mais pour diriger des médecins, il faut des gestionnaires qui ont un salaire comparable à... ceux des médecins.

LES SALAIRES DANS LA SANTÉ PUBLIQUE

  1. GENEVIÈVE BIRON 652 000 $ PDG Santé Québec*
  2. FRÉDÉRIC ABERGEL 520 950 $ VP Santé Québec*
  3. MARLÈNE LANDRY 410 869 $ Dir. des serv. prof. CIUSSS du Saguenay-Lac-St-Jean
  4. LUCIE OPATRNY 397 897 $ PDG Centre universitaire de santé McGill
  5. OLIVIER ROY 383 203 $ Dir. des serv. prof. CIUSSS de la Mauricie-et-du-Centre-du-Québec

* Données pour 2024

Pas moins de 26 cadres du réseau de la santé gagnent plus de 300 000$, révèle notre compilation.

Selon André Côté, professeur titulaire au département de management de l’Université Laval :

« [Bien que ces gestionnaires ne soient pas tous médecins] Pour intéresser un ou une médecin à prendre ce genre de poste là qui est un poste administratif, il faut être compétitif au niveau des salaires »
Depuis le 29 avril dernier, la PDG de l’agence Santé Québec, Geneviève Biron, est la mieux payée des cadres de la santé, avec une rémunération de 652 050$, incluant la prime d’entrée en poste.

Son bras droit, Frédéric Abergel, est deuxième au classement. L’actuel PDG du CHUM va presque doubler son salaire en changeant de poste. Il empochera 520 950$ par année.

MÉDECINS EN HAUT DU CLASSEMENT

Avant la création de l’agence Santé Québec, la cadre la mieux payée était la directrice des services professionnels du CIUSSS du Saguenay–Lac-Saint-Jean, Marlène Landry, avec 410 869$.

«[Au revenu de base de 300 268$] s’ajoute une majoration de salaire [...]. Cette majoration existe pour les territoires insuffisamment pourvus en effectifs médicaux», a expliqué le CIUSSS du Saguenay–Lac-Saint-Jean dans un échange de courriels.

Mme Landry est elle-même médecin.

«C’est un médecin qui devient le boss des médecins. Quand il arrive en fonction, il ne passera pas d’un salaire de 350 000$ à un salaire de 120 000$. Il y a un appariement qui est fait», soutient Rémy Trudel, ex-ministre de la Santé et professeur à l’École nationale d’administration publique.

«Si vous voulez attirer un médecin à un poste, une autre fonction, il va évidemment considérer ce qu’il perd en contrepartie.»

«Il y a donc la même logique [que dans le domaine de la finance] qui s’applique», explique François Dauphin, directeur de l’Institut sur la gouvernance d’organisations publiques et privées.

La rémunération de Marlène Landry devance de plus de 13 000$ celle de la PDG du Centre universitaire de santé McGill (CUSM), Lucie Opatrny.



Source: TVA



-- -- --
Fichiers joints
plus-de-13k-cadres-en-sante-au-quebec.jpg
plus-de-13k-cadres-en-sante-au-quebec.jpg (53.47 Kio) Vu 14 fois
les-enormes-salaires-en-sante-au-quebec.jpg
les-enormes-salaires-en-sante-au-quebec.jpg (95.83 Kio) Vu 14 fois
Claude Gélinas, Éditeur
chaudiere.ca

Blogues: Montréal | Québec | Lévis | Emploi | Éducation | Placements | Transports
Dons: PayPal | DonorBox Web: Achetez vos noms de domaines au plus bas prix...
Répondre