Non au projet d'usine d’hydrogène "vert" de TES Canada, au Québec

Répondre
Avatar du membre
cgelinas
Administrateur
Messages : 7900
Enregistré le : 25 mai 2010, 22:07
Localisation : Lévis, QC
Contact :

Connaissez-vous TES Canada et ce qu'ils ambitionnent de faire?


#Desmarais #FEM #HydroQuébec


Le 28 mars 2023, on apprenait que Québec "investira" la coquette somme de 1,2 milliard de vos dollars dans la filière de l’hydrogène vert et les bioénergies, au cours des prochaines années.

On apprenait aussi qu'une firme belge proche du clan Desmarais, qui a pour deuxième actionnaire France Chrétien-Desmarais, sollicitait Hydro-Québec, le premier ministre François Legault, le ministre de l’Énergie et de nombreuses villes pour obtenir de l’énergie.

Parmi les projets, il y avait la firme d’hydrogène vert TESCanada H2 inc. qui mentionnait qu’elle voulait "un bloc énergétique auprès d’Hydro-Québec".

Le premier actionnaire majoritaire de la société TESCanada H2 est Tree Energy Solutions B.V., une firme belge qui a des bureaux en Europe, aux États-Unis et aux Émirats arabes unis.


Notons au passage que Tree Energy Solutions B.V. est à l'honneur dans le site web du Forum économique mondial de Klaus Schwab, à Davos, où le ministre CAQuiste Pierre Fitzgibbon va faire le plein de contacts pour exporter les milliards des Québécois dans les poches des "gentils mondialistes" qui viennent ici pour prendre nos ressources, d'une manière ou d'une autre.


Et oui, le FEM favorise, encore et toujours, les mondialistes... à savoir les "tenants du capitalisme" que je qualifie de trompeur et de crapuleux.


Mais ce n'est pas tout...

Le 2e actionnaire de TESCanada H2 est FCD Inv. inc. qui appartient (roulement de tambour) à France Chrétien-Desmarais qui préside le CA (de TESCanada H2).


C'est donc encore le même groupe d'ultra-privilégiés qui se positionnent pour siphonner les Québécois "because climate".


Avez-vous été consultés?

Êtes-vous d'accord?

Comprenez-vous ce qui passe?



Probablement pas et pourtant, le provincial legaultiste et le fédéral trudeauiste chantent les louanges de ce projet "vert".

Supposément vert parce qu'évidemment, c'est de l'industrie lourde, très lourde qui est derrière ce mirage vert.


Le même vieux racket qu'à l'habitude, avec une inquiétude légitime que ça pourrait mener, entre autres choses, à une forme insidieuse et mal expliquée de privatisation d'Hydro-Québec.


Ça a d'ailleurs fait l'objet d'échanges en Chambre, à Québec, le 8 mai 2024 où TESCanada a été présenté comme "un mauvais projet, avec un mauvais modèle d’affaires, tant au plan énergétique qu’économique", par PSPP du PQ.


Alors comment les Québécois peuvent-ils feindre l'indifférence à l'endroit de ce "projet" de la filière de l’hydrogène vert?

C'est impossible de passer une si grosse manoeuvre anti-citoyenne et pro-ploutocratie sous silence.

En ce sens...

J'ajoute ma voix à ceux qui vous invitent à signer cette importante pétition # 10799:


Ce n'est pas tant que cette pétition va changer le cours des choses qu'elle va servir à démontrer que nous sommes contre et j'espère que vous ferez comme moi et que vous dénoncerez publiquement cette dérive vers le privatisation "par la porte-arrière" d'Hydro-Québec afin de nous déposséder de notre propriété publique sur cette nouvelle filière de production d'énergie, au Québec... qu'Hydro-Québec ambitionne d'acheter, en partie, au privé!


À mon sens, cette compagnie étrangère pilotée localement est un exemple patent de socialisation des pertes (et des "investissements lourds au bénéfice des parasites privés") et de la privatisation des profits.


L'inverse de ce qui devrait avoir cours.

Et vous, qu'en pensez-vous?



Source: Ma publication, dans Substack et Facebook


Extrait facile à partager, comme ici, dans VK et Twitter...

Qu'est-ce qui se cache derrière l'hydrogène (prétendument) "vert" des mondialistes qui s'installent dans cette lucrative filière énergétique, au Québec?

https://open.substack.com/pub/claudegel ... ogene-vert

Le 8 avril 2012, Richard Le Hir nous mettait en garde contre la vraie nature des Desmarais.



-- -- --
Fichiers joints
tes-au-forum-economique-mondial-de-davos.jpg
tes-au-forum-economique-mondial-de-davos.jpg (464 Kio) Vu 179 fois
Claude Gélinas, Éditeur
chaudiere.ca

Blogues: Montréal | Québec | Lévis | Emploi | Éducation | Placements | Transports
Dons: PayPal | DonorBox Web: Achetez vos noms de domaines au plus bas prix...
Avatar du membre
cgelinas
Administrateur
Messages : 7900
Enregistré le : 25 mai 2010, 22:07
Localisation : Lévis, QC
Contact :

Mon commentaire, dans Facebook...

Soit ma publication est (encore) shadow-bannée ou alors, le sujet n'intéresse pas beaucoup de monde.

Dans les 2 cas, c'est tragique.

Nous devons débattre de ce sujet car la privatisation d'Hydro-Québec, même partielle et même par la porte-arrière, serait le début de la fin pour cette société d'État qui se trouverait à vampiriser les Québécois pour canaliser nos milliards vers les privés basés à l'étranger.

C'est ça, le racket mondialiste.

Et ça se passe, en ce moment-même.

Sous vos yeux.

Et essentiellement à vos frais, sans que vous ne le sachiez.


-- -- --
Claude Gélinas, Éditeur
chaudiere.ca

Blogues: Montréal | Québec | Lévis | Emploi | Éducation | Placements | Transports
Dons: PayPal | DonorBox Web: Achetez vos noms de domaines au plus bas prix...
Avatar du membre
cgelinas
Administrateur
Messages : 7900
Enregistré le : 25 mai 2010, 22:07
Localisation : Lévis, QC
Contact :

Si les Desmarais, aidés par leurs partenaires mondialistes locaux et étrangers, ambitionnaient, d'une manière ou d'une autre, de privatiser Hydro-Québec, croyez-vous que les Québécois s'en rendraient compte?



Source: Ma question, dans VK, Twitter et Facebook



Références utiles

  • Point de bascule: Privatisation d'Hydro-Québec: un enjeu de dépossession. "On est dans le Dollarama de l'énergie, au Québec".
  • Contre la privatisation, dans Facebook: Contre la privatisation du vent et du soleil dans Mékinac Des Chenaux-RVÉQ
  • Richard E Langelier: Le côté légal de l'implantation d'éoliennes vous intéresse? Regardez et écoutez le doctorant Richard E. Langelier vous expliquer ce que les élus pourraient faire pour le bien commun si leur but est de représenter leur population au lieu des intérêts d'une compagnie privée destructrice de l'environnement et du tissu social. Il n'y a rien de vert dans ce qu'ils appellent un projet et ce que nous appelons une aberration énergétique sans scrupule.
  • Segment de Mc Gilles sur les éoliennes de TES Canada: ça a été diffusé le 19 avril 2024 dans INFOMAN. Tout est dit dans ces 5 minutes, simple et juste, il faut vraiment ne pas vouloir écouter la science, la population, les experts et le bon sens pour ne pas comprendre… c'est simple non? Que du farfelu... M. Anger, c'est assez votre folie, votre projet, personne en veut sauf vous... même le DG de TES Canada, Eric Gauthier, ne semble pas du tout convaincu de son propre "sale" projet, WOW. Dehors, TES Canada, on ne vous veut pas. C'est tout...
  • Segment du 25 janvier 2024 à St-Stanislas avec Janie Vachon coordonnatrice du collectif Pour un choix éclairé dans Nicolet Yamaska (PCENY): Informations Cruciales sur le Projet Éolien de TES Canada et regardez aussi l'extrait du ZOOM.

Voici la description de cette vidéo:

Responsable, stratégies de mobilisation, énergie et climat à la Fondation Rivières, Normand a étudié à l’Université McGill en gestion des ressources naturelles renouvelables et sciences de l’environnement, et a cofondé le Centre de ressources sur la non-violence.

Il s'est spécialisé dans les questions de sécurité et les stratégies de mobilisation et de luttes citoyennes. Récemment, il a travaillé en faveur d'une politique de sécurisation de l'approvisionnement énergétique.

Dans cet entretien, animé par Michel Jetté, Normand explique la soi-disant transition énergétique menée par la Coalition Avenir Québec. Privilégiant les grands projets industriels, François Legault et son super ministre de l’énergie, Pierre Fitzgibbon mettent en place des processus de privatisation de certains secteurs de l’énergie qui échapperont au contrôle d’Hydro-Québec et amèneront des pertes de revenus importantes pour cette institution publique. Est-ce que le Québec subit une autre vague de politiques néolibérales qui résultera en une dépossession de l’une de ses institutions publiques des plus névralgiques?


-- -- --
Claude Gélinas, Éditeur
chaudiere.ca

Blogues: Montréal | Québec | Lévis | Emploi | Éducation | Placements | Transports
Dons: PayPal | DonorBox Web: Achetez vos noms de domaines au plus bas prix...
Répondre