TES Canada mène à la «privatisation tranquille d’Hydro-Québec», craint PSPP

Répondre
Avatar du membre
cgelinas
Administrateur
Messages : 8034
Enregistré le : 25 mai 2010, 22:07
Localisation : Lévis, QC
Contact :

8 mai 2024


TES Canada en tête, le thème de l’énergie a dominé la période de questions de mercredi à l’Assemblée nationale du Québec.

Pendant que le chef péquiste Paul St-Pierre Plamondon craint que le projet rime avec «une privatisation tranquille d’Hydro-Québec», le ministre de l’Économie, de l’Innovation et de l’Énergie, Pierre Fitzgibbon, confirme que la société d’État négocie actuellement une entente avec l’entreprise pour le rachat de ses éventuels surplus d’électricité.


Profitant de l’unique question quotidienne dont il dispose, le 3e groupe d’opposition a talonné le gouvernement sur son appui à TES Canada. Différents experts en viennent à la conclusion qu’il s’agit «d’un mauvais projet, avec un mauvais modèle d’affaires, tant au plan énergétique qu’économique», pointe le chef péquiste.

Estimant à son tour que le projet de TES Canada repose sur la revente d’électricité à Hydro-Québec – le promoteur s’en défend, – M. St-Pierre Plamondon se demande à quel moment le premier ministre Legault a-t-il obtenu «le mandat électoral de privatiser Hydro-Québec».

«Est-ce qu’il souhaite vraiment que son legs, le legs de son gouvernement, ça soit d’avoir défait le legs de René Lévesque?»

— Paul St-Pierre Plamondon, chef du Parti québécois

Le premier ministre se défend de vouloir toucher à Hydro-Québec. Il reproche plutôt à son vis-à-vis d’en avoir lui-même évoqué l’idée dans des écrits passés. «Le legs de René Lévesque c’est un des legs les plus importants», s’exclame-t-il.

M. Legault avance néanmoins que l’autoproduction d’électricité était déjà autorisée sous René Lévesque. Il soutient encore que c’est le régime péquiste, sous Bernard Landry, qui a sous-traité la production éolienne au privé. «Ce qui est important, c’est qu’Hydro-Québec soit le maitre d’œuvre», martèle le chef caquiste.

Hydro-Québec négocie le rachat des surplus

L’échange s’est poursuivi entre le député péquiste de Jean-Talon, Pascal Paradis, et le ministre Pierre Fitzgibbon. Le premier demandant au second de mettre cartes sur table et de parler ouvertement de privatisation, tandis qu’il est question de la revente de surplus d’électricité de TES Canada à Hydro-Québec.

Comme l’avait fait le promoteur la veille, M. Fitzgibbon maintient que le modèle d’affaire de TES Canada ne repose pas sur un profit généré par ses surplus énergétiques. C’est plutôt Hydro-Québec qui demande à TES Canada de lui revendre son énergie excédentaire, avance le ministre.

«Hydro-Québec négocie présentement avec TES pour savoir est-ce qu’ils pourraient acheter l’électricité produite durant le mois de janvier [par l’entreprise.] C’est un projet qui est privé à 100%, mais Hydro-Québec veut en profiter, parce qu’ils [en ont] besoin.»

— Pierre Fitzgibbon, ministre québécois de l'Économie, de l'Innovation et de l'Énergie

Les propos du ministre Fitzgibbon confirment en substance ce qu’avançait la veille le promoteur à l’occasion d’un breffage technique sur l’avancement du projet. Questionné à savoir à quoi pourraient ressembler les paramètres de l’entente – notamment si la compagnie revendrait plus cher ses surplus que le tarif industriel dont elle dispose pour le bloc de 150 mégawatts consenti par Hydro-Québec, – le directeur général de TES Canada a refusé de s’avancer, évoquant des discussions embryonnaires.

Soutenu par des investissements privés de quatre milliards, selon le promoteur, le Projet Mauricie de TES Canada est un de production d’hydrogène vert, qui repose notamment sur l’implantation d’un important parc éolien dans les MRC de Mékinac et des Chenaux. La mise en marche d’un électrolyseur de 500 mégawatts, dans une usine projetée à Shawinigan, est prévue à l’horizon de 2028. L’initiative fait face à une mobilisation d’opposition importante dans la communauté.



Source: LaTribune / aussi évoqué dans MSN / Radio-Canada



-- -- --
Fichiers joints
le-projet-mauricie-de-tes-canada.jpg
le-projet-mauricie-de-tes-canada.jpg (302.41 Kio) Vu 158 fois
l-entree-en-operation-est-pour-2028-c-est-rapide.jpg
l-entree-en-operation-est-pour-2028-c-est-rapide.jpg (193.25 Kio) Vu 158 fois
hydrogene-vert-de-tes-canada.jpg
hydrogene-vert-de-tes-canada.jpg (137.88 Kio) Vu 158 fois
Claude Gélinas, Éditeur
chaudiere.ca

Blogues: Montréal | Québec | Lévis | Emploi | Éducation | Placements | Transports
Dons: PayPal | DonorBox Web: Achetez vos noms de domaines au plus bas prix...
Répondre