LGBTQ+: le CIUSSS du Saguenay-Lac-Saint-Jean se lance dans un virage inclusif

Répondre
Avatar du membre
cgelinas
Administrateur
Messages : 7819
Enregistré le : 25 mai 2010, 22:07
Localisation : Lévis, QC
Contact :

3 mars 2024


La bonification des services offerts aux personnes de la diversité sexuelle et de genre est au cœur d'une démarche amorcée par le Centre intégré universitaire de santé et de services sociaux (CIUSSS) du Saguenay-Lac-Saint-Jean.

L’organisation souhaite améliorer le bien-être de ses employés et de sa clientèle LGBTQ+.


Le projet Aire ouverte a été mis sur pied dans cette perspective, comme l’explique l’un des responsables, Pascale Lalancette. Il y a moi qui est sexologue, il y a une infirmière clinicienne, on va avoir une éducatrice spécialisée, une psychoéducatrice, une travailleuse sociale, on a une ergothérapeute, également, a-t-elle expliqué.

Les jeunes âgés entre 12 et 25 ans qui, par exemple, se questionnent sur leur identité de genre peuvent se rendre dans les locaux d’Aire ouverte pour en discuter, dans un esprit exempt de jugement.

La formation s'appelle "Vers une approche inclusive pour la santé et le bien-être des personnes trans et non-binaires". On a vraiment une spécialité là-dedans, on est formé en santé trans, a raconté Mme Lalancette.

Des besoins à répondre

Un rapport présenté cette semaine à l'Université du Québec à Chicoutimi révélait l'étendue des besoins des personnes trans et non-binaires au Saguenay-Lac-Saint-Jean. Elles représenteraient entre 0,5 et 2,5 % de la population.
Pour mettre en place des services sécuritaires et inclusifs, le CIUSSS du Saguenay-Lac-Saint-Jean a procédé à l’embauche de l’agent de planification, de recherche et de programmation, Jean-François Gagnon.

Il y a quelques initiatives qui existaient déjà à l'intérieur du CIUSSS, a-t-il indiqué. Mon rôle, cette semaine, c'est de rassembler ces initiatives-là et d'en proposer de nouvelles basées, évidemment, sur les besoins de la communauté.

Le défi est de taille pour Jean-François Gagnon. Le CIUSSS de la région compte plus de 12 000 employés et 62 installations. On veut former de façon plus spécifique des professionnels qui ont besoin de plus de formation, mais aussi une formation plus générale qui serait plus LGBTQ+, a-t-il ajouté.

Sensibilisation

La directrice de l'organisme Diversité 02 croit qu'il faut effectivement commencer par la sensibilisation.

Est-ce que c'est justement d'adapter des formulaires, d'éviter de dire : "Ton père, ta mère", mais de dire : "C'est quoi le nom de tes parents?" De diminuer un peu la présomption d'hétéronormativité ou de cisnormativité, a lancé Roxanne Gervais.

L'organisme salue le travail réalisé par Aire Ouverte, mais rappelle les défis au Saguenay-Lac-Saint-Jean. La région est grande. Pas l'ensemble des personnes peuvent avoir accès à ces services, a conclu la directrice.

Le CIUSSS entend utiliser la méthode des petits pas pour amorcer son virage.



Source: MSN / Radio-Canada



-- -- --
Claude Gélinas, Éditeur
chaudiere.ca

Blogues: Montréal | Québec | Lévis | Emploi | Éducation | Placements | Transports
Dons: PayPal | DonorBox Web: Achetez vos noms de domaines au plus bas prix...
Répondre