La vérité à propos des écoles résidentielles, présentée par le Dr Tom Flanagan

Répondre
Avatar du membre
cgelinas
Administrateur
Messages : 7714
Enregistré le : 25 mai 2010, 22:07
Localisation : Lévis, QC
Contact :

Dans une entrevue-vidéo de True North intitulée "Il s’agit d’un point bas dans l’histoire du Parlement, selon un politologue", Candice Malcolm reçoit le Dr Tom Flanagan qui parle de son livre "Grave Error" qui, en français, pourrait être traduit par "Erreur ayant trait aux tombes", en référence aux allégations à propos des écoles résidentielles, au Canada.

https://www.youtube.com/watch?v=xxtpbxknA7g

Il s'agit d'un thème (encore) polarisant où de plus en plus de Canadiens prennent conscience des faits.

Des faits vérifiables... et réels.

La réalité jette un éclairage sur ce qui nous avait été présenté comme une vérité, notamment par de nombreux meneurs autochtones et par les classes politiques, de manière unanime, au Parlement d'Ottawa.

Il faut prendre un moment pour échanger, ouvertement, à propos de ce que le Dr Flanagan appelle, à juste titre, un "Moment-George-Floyd [autochtone]" contre les Canadiens.

D'ailleurs, son livre offre des informations sourcées et claires sur à peu près tous les aspects de cette importante question nationale, aussi bien pour les Canadiens que pour les autochtones, eux-mêmes qui méritent de connaître les faits et non la tentative actuelle de bulldozer la mémoire collective pour le bénéfice de narratifs aussi coûteux que divisifs.

-- --

Pour acheter le livre du Dr Flanagan (en anglais):

https://amzn.to/41jjlAv

-- --

Voici la description de cette importante entrevue:

De nombreux Canadiens croient à des mensonges éhontés au sujet du programme des pensionnats indiens du Canada.

Après une accusation qui a fait l’effet d’une bombe en 2021 – selon laquelle des restes humains avaient été découverts dans des tombes anonymes près d’un pensionnat autochtone à Kamloops, en Colombie-Britannique – les médias traditionnels se sont emparés de ces accusations et ont tissé ensemble l’un des récits de fausses nouvelles les plus destructeurs de l’histoire du Canada.

Dans l’épisode d’aujourd’hui de The Candice Malcolm Show, Candice est accompagnée de l’auteur et historien Tom Flanagan pour discuter de son nouveau livre, Grave Error : How the Media Misled Us (And the Truth about Residential Schools).

La Dre Flanagan explique à l’auditoire la véritable histoire des pensionnats indiens et discute de nombreux mensonges que les Canadiens croient au sujet de ce programme.

Ils discutent des raisons pour lesquelles les médias se sont trompés à ce point, des motivations qui se cachent derrière le faux récit et de leurs efforts pour corriger les faits sur cette question.

M. Flanagan explique comment une panique morale a amené tous les parlementaires à appuyer à l’unanimité une motion déclarant faussement et imprudemment que le Canada avait commis un « génocide » – qualifiant l’épisode de « point bas dans l’histoire du Parlement ».



Source: Ma publication, dans VK et Facebook



-- -- --
Fichiers joints
photo-d-une-ecole-residentielle-au-canada.jpg
photo-d-une-ecole-residentielle-au-canada.jpg (124.43 Kio) Vu 585 fois
Claude Gélinas, Éditeur
chaudiere.ca

Blogues: Montréal | Québec | Lévis | Emploi | Éducation | Placements | Transports
Dons: PayPal | DonorBox Web: Achetez vos noms de domaines au plus bas prix...
Avatar du membre
cgelinas
Administrateur
Messages : 7714
Enregistré le : 25 mai 2010, 22:07
Localisation : Lévis, QC
Contact :

Pour ceux qui n'ont pas le temps de visionner toute l'entrevue ou qui ne comprennent pas bien l'anglais, je vous offre un aperçu des thèmes qui y sont discutés, en français.


Cette vidéo est une entrevue entre Candace Malcolm, la fondatrice de True North, et Tom Flanagan, un professeur émérite de l’Université de Calgary, au sujet de son nouveau livre Grave Error, qui remet en question le récit médiatique sur les pensionnats autochtones au Canada.

Ils discutent des origines, des objectifs, des problèmes et des conséquences de ce système éducatif, ainsi que des fausses allégations de génocide, de meurtres et de fosses communes qui ont été propagées par les médias traditionnels.

Ils expliquent comment ils ont mené des recherches rigoureuses et indépendantes pour rétablir les faits historiques et dénoncer les mensonges et les exagérations.


Ils soulignent également les dangers de la panique morale, de la culpabilité collective et de la censure qui menacent la vérité, la liberté et l’unité nationale au Canada.


Points saillants:

  • [00:00:28] Le but de l’entrevue

    • Présenter le livre Grave Error et son contexte
    • Défier le récit médiatique sur les pensionnats autochtones
    • Corriger les fausses informations et les mythes
  • [00:03:07] L’origine du projet de recherche

    • La réaction à l’annonce de Kamloops en mai 2021
    • La formation d’un groupe de chercheurs indépendants
    • La difficulté à publier dans les médias traditionnels
  • [00:08:29] L’histoire des pensionnats autochtones

    • Le rôle des missionnaires et du gouvernement
    • La fréquentation volontaire et obligatoire
    • Les types de pensionnats et d’écoles de jour
  • [00:13:30] Les abus et les décès dans les pensionnats

    • Le châtiment corporel, les abus sexuels et la tuberculose
    • Les taux de mortalité et les causes de décès
    • Les registres et les cimetières des pensionnats
  • [00:18:20] Le génocide et les fosses communes

    • La définition et les critères du génocide
    • L’absence de preuves et de rapports sur les fosses communes
    • La manipulation des médias et des politiciens
  • [00:24:04] Les conséquences et les solutions

    • Les dommages à l’unité nationale et à l’identité canadienne
    • Les paiements de compensation et les excuses officielles
    • La nécessité d’une éducation de qualité et d’une intégration économique


-- -- --
Claude Gélinas, Éditeur
chaudiere.ca

Blogues: Montréal | Québec | Lévis | Emploi | Éducation | Placements | Transports
Dons: PayPal | DonorBox Web: Achetez vos noms de domaines au plus bas prix...
Avatar du membre
cgelinas
Administrateur
Messages : 7714
Enregistré le : 25 mai 2010, 22:07
Localisation : Lévis, QC
Contact :

Voici une liste des plus importantes citations du Dr Tom Flanagan, pendant cette entrevue:

  • Sur les pensionnats autochtones: “Il y a eu beaucoup de propagande et de désinformation sur les pensionnats. […] Il y a eu des abus, il y a eu des morts, mais il y a aussi eu beaucoup de bonnes choses qui se sont passées dans ces écoles.” (0:03:20)
  • Sur les fosses communes: “Il n’y a pas de preuve documentaire pour soutenir ces histoires. Il n’y a pas de trace, par exemple, d’un seul élève assassiné dans un pensionnat - encore moins des milliers - dans les 113 ans d’histoire des pensionnats.” (0:05:50)
  • Sur le génocide: “Le génocide, c’est l’intention d’exterminer un groupe entier de personnes. […] Ce n’est pas ce qui s’est passé au Canada. Le gouvernement canadien voulait assimiler les Autochtones, pas les tuer.” (0:08:10)
  • Sur la réconciliation: "La réconciliation, c’est un mot qui a beaucoup de sens différents".

Donc, dans cette vidéo, le Dr Tom Flanagan remet en question le récit dominant sur les pensionnats autochtones et expose les faits historiques et les preuves qui contredisent les affirmations des médias traditionnels.

Voici d'autres citations importantes du Dr Tom Flanagan, dans la vidéo:

  • [00:01:06]1 “Les médias traditionnels ont inventé des faits pour embellir une histoire, comme l’idée qu’il y avait des fosses communes ou que des restes humains avaient été exhumés et confirmés.”
  • [00:03:00]2 “Nous avons pensé qu’il fallait rassembler les pièces les plus importantes et les publier sous forme de livre. Un livre a peut-être une plus grande pérennité que des articles sur des médias alternatifs qui sont ici aujourd’hui et partis demain.”
  • [00:06:03]3 “Les pensionnats existent au Canada depuis les premières explorations françaises au XVIIe siècle. Les missionnaires jésuites ont établi des pensionnats dans ce qui est maintenant la province de Québec.”
  • [00:09:19]4 “La fréquentation des pensionnats était volontaire. Il n’y avait aucune obligation jusqu’en 1920 pour les Indiens d’aller à l’école.”
  • [00:11:00]5 “Il y a une histoire d’enfants qui sont morts dans les écoles, mais ce n’était probablement pas pire, probablement mieux que la mort d’enfants dans les réserves.”
  • [00:13:30]6 “Nous n’avons même pas le nom des 4 100. Si vous regardez les noms qui sont répertoriés sur le site web du centre à Winnipeg, qui est le successeur de la Commission de vérité et réconciliation, il y a beaucoup de noms qui sont simplement inconnus.”


-- -- --
Claude Gélinas, Éditeur
chaudiere.ca

Blogues: Montréal | Québec | Lévis | Emploi | Éducation | Placements | Transports
Dons: PayPal | DonorBox Web: Achetez vos noms de domaines au plus bas prix...
Répondre