Le ministère de Fitzgibbon a subventionné le voyage de McMasterville et de Saint-Basile-le-Grand en Suède

Répondre
Avatar du membre
cgelinas
Administrateur
Messages : 7716
Enregistré le : 25 mai 2010, 22:07
Localisation : Lévis, QC
Contact :

27 novembre 2023


Onze élus et employés municipaux ont discrètement visité la première usine de Northvolt en septembre 2023


Le ministère de Pierre Fitzgibbon a versé près de 24 000 $ aux deux villes de la Montérégie qui accueilleront la méga-usine de batteries Northvolt pour permettre à des élus et des fonctionnaires municipaux de se rendre en Suède, en septembre 2023.

Le voyage, qui s'est déroulé du 9 au 15 septembre 2023, a permis à 11 élus et fonctionnaires de Saint-Basile-le-Grand et de McMasterville de visiter la première méga-usine de Northvolt, située dans la ville de Skellefteå.

[Éditeur: ils ont fait ça dans le dos des citoyens. Où est la transparence?]

«Le ministère de l'Économie, de l'Innovation et de l'Énergie a octroyé une aide financière de 11 900 $ à chacune des villes», indique un porte-parole, Jean-Pierre D'Auteuil, en précisant que les sommes ont «financé la participation de deux membres de chaque ville».

«Bien qu’il ne soit pas nécessaire de passer par un programme normé pour verser une subvention de moins de 50 000 $ [...], l’aide financière a été octroyée, après analyse, en vertu du [...] programme Appui aux projets de développement économique», ajoute-t-il.

[Éditeur: la plupart des Québécois ne font même pas cette somme par année!]

McMasterville a déboursé quelque 30 000 $ pour ses six participants, tandis que Saint-Basile-le-Grand n'a pas encore compilé les coûts de ses cinq participants.

[Éditeur: l'argent des autres se dépense facilement, dans ces villes.]

Le ministre aussi

Dans le cadre d'une mission économique qui a eu lieu la même semaine et qui l'a mené en Suède, au Danemark et en Norvège, M. Fitzgibbon a également visité les installations de Northvolt à Skellefteå.

[Éditeur: entre amis du Forum économique mondial (FEM) de Davos?]

Son porte-parole, Mathieu St-Amand, a toutefois assuré que le ministre et les représentants municipaux n'ont pas effectué leur visite chez Northvolt au même moment.

Rappelons que Québec a consenti des aides financières de 1,37 milliard $ à Northvolt, en plus de consacrer 22,6 millions $ à un chemin temporaire qui sera utilisé pour la construction de l'usine.

[Éditeur: un financement à une transnational multimilliardaire étrangère.]

Les maires des deux municipalités ont participé au voyage, ainsi que deux conseillers municipaux par ville. Étaient également présents les directeurs généraux, de l’urbanisme et des services juridiques de chacune des deux administrations.

«Il a été jugé que le regard et l’expertise de plusieurs personnes étaient nécessaires pour identifier les conditions favorables à l’implantation de cette industrie», indique Marie-Josée Bédard, directrice des services juridiques à McMasterville.

Selon l’experte en gestion municipale Danielle Pilette, les deux villes auraient pu limiter le nombre d’élus présents à deux plutôt que trois. Elle juge tout de même le nombre de participants conforme.

«En ce qui a trait aux fonctionnaires, je crois que la présence du directeur général était essentielle, ainsi que celles des deux autres directeurs», a commenté la professeure associée de l’Université du Québec à Montréal.



Source: Journal de Montréal




-- -- --
Claude Gélinas, Éditeur
chaudiere.ca

Blogues: Montréal | Québec | Lévis | Emploi | Éducation | Placements | Transports
Dons: PayPal | DonorBox Web: Achetez vos noms de domaines au plus bas prix...
Répondre