Des militants LGBTQ d'Ontario veulent intimider la marche contre l'endoctrinement sexuel des enfants

Répondre
Avatar du membre
cgelinas
Administrateur
Messages : 8021
Enregistré le : 25 mai 2010, 22:07
Localisation : Lévis, QC
Contact :

18 septembre 2023


Des militants LGBTQ et des syndicats s'organisent pour perturber, détruire et intimider la manifestation de la Marche du million de Canadiens contre l'endoctrinement de genre


"Et nous devons tous être des co-conspirateurs dans la communauté pour défendre ce groupe, surtout cette fois le 20."


Des représentants de la Fédération du travail de l'Ontario, du Syndicat des métallurgistes de Toronto et de la Division ontarienne du Syndicat canadien de la fonction publique se sont réunis lors d'un appel Zoom pour planifier clandestinement de perturber le projet prévu d'un million d'enfants du 4 mars. La marche, organisée par des défenseurs des droits parentaux pour dénoncer l'endoctrinement identitaire de genre des enfants canadiens, verra plusieurs événements à travers le pays le 20 septembre 2023.

Ceux qui ont participé à l'appel étaient soucieux de garder leur engagement secret, et l'un des participants à l'appel a qualifié les dirigeants syndicaux présents à la réunion de « co-conspirateurs » dans la lutte contre les « fauteurs de haine ». Malgré ces efforts, un enregistrement de l’appel Zoom a été divulgué sur Twitter, ce qui indique que certaines personnes participant à l’appel n’étaient pas d’accord avec les plans et les messages.

Le 16 septembre 2023, Odessa Orlewicz a tweeté...

Et voici l'enregistrement.

C'est ennuyeux au début mais ça va mieux RE : "Dernières nouvelles - Je viens de recevoir un enregistrement super privé/secret d'une réunion syndicale conjointe tenue le 16 septembre 2023 pour organiser des attaques stratégiques et des contre-manifestations contre les parents, grands-parents et autres Canadiens concernés participant à la Marche du million pour protester contre l'OSIG.

C'est une prise de contrôle de nos écoles par des militants sexuels.

Perturber, démoraliser, détruire, intimider, intimider... est le message clé tout au long de la réunion. J'essaie de découvrir les implications juridiques de sa publication.

Il y a des fuiteurs secrètement de notre côté lors de cette réunion."

La présidente de la Fédération du travail de l'Ontario (FTO), Patty Coates, a présidé la conférence téléphonique secrète . Le directeur général de la Fédération du travail de l'Ontario, Rob Helming, a promis un maximum de discrétion à l'égard des personnes présentes, affirmant que l'enregistrement de la réunion avait été réalisé uniquement dans le but de rédiger un procès-verbal et qu'il serait supprimé. "Nous ne partagerons pas cet enregistrement en externe", a déclaré Helming. "Et dès que nous en aurons fini avec le procès-verbal, nous l'effacerons."

Les représentants syndicaux ont qualifié les parents de « fascistes » et ont déclaré que leur opposition à l'idéologie du genre était fondée sur la « haine ». Les nombreux représentants syndicaux qui ont participé à l’appel semblaient tous être d’accord.

"La droite ultra-conservatrice a organisé des événements à l'échelle nationale sous prétexte de protéger les enfants, alors que leur véritable objectif est de protester contre l'enseignement de contenus 2SLGBTQIA+ dans les écoles", a déclaré en soutien la section ontarienne du Syndicat canadien de la fonction publique.

Le 16 septembre 2023, l'horrible et subversif CUPE Ontario a tweeté ceci...

La droite ultra-conservatrice a organisé des événements à l’échelle nationale sous prétexte de protéger les enfants, alors que son véritable objectif est de protester contre l’enseignement de contenus 2SLGBTQIA+ dans les écoles.

Notre mission est claire: contrer ces protestations et démontrer sans équivoque qu’il n’y a pas de place pour la haine dans notre société.

Nous resterons unis, résolus dans notre engagement à combattre les mensonges et la désinformation tout en défendant l’amour, l’attention et le respect.

Nous appelons tous les membres du SCFP-Ontario à agir, à s'inscrire à une manifestation près de chez vous en utilisant le lien ci-dessous et à diffuser activement ce message au sein de votre communauté et de votre syndicat local. La participation massive à ces manifestations est essentielle à notre cause.

Vous pouvez confirmer votre participation aux manifestations via ce lien:

https://ofl.ca/event/no-space-for-hate/ ... %20schools

Ensemble, faisons sentir notre présence, en luttant contre les fausses rhétoriques, en dénonçant les mensonges et en déclarant fièrement que le Canada n'a aucune tolérance pour la haine ou la discrimination.

Nous formons un front uni, fort et inébranlable dans notre engagement en faveur d’une société fondée sur l’amour, la compréhension et l’acceptation.

"Nous devons être co-conspirateurs", a déclaré la directrice des droits de l'homme de l'OFL, Yolanda B'Dacy, aux personnes présentes. "Nous devons déployer nos efforts de manière à ce que lorsque les pierres frappent ces communautés, elles nous frappent."

"Donc, comme nous le disons, en tant qu'alliés, nous devons nous rassembler et dire que ça suffit", a poursuivi B'Dacy. "Nous n'allons pas tolérer la haine, l'intolérance ou l'endoctrinement, sous quelque forme que ce soit, dans aucun camp, nous allons nous organiser et nous allons avoir des équipes d'intervention rapide prêtes à combattre cette haine. Et nous devons tous le faire. soyez des co-conspirateurs dans la communauté pour défendre ce groupe, surtout cette fois le 20. »

"Les fascistes s'organisent dans les rues", a déclaré Emily, "chercheuse fasciste" et représentante syndicale de l'Université Carleton. "Je suis chercheur à Carleton. Et je me concentre sur le fascisme au Canada. Et les signes que j'ai vu se multiplier montrent que c'est bien plus qu'une simple manifestation transphobe d'extrême droite. Ils sont fondamentalement racistes."

Le Million March 4 Children a été principalement organisé par des parents musulmans qui s'opposent à l'idenctration de leurs enfants dans les écoles publiques. De nombreux parents s’opposent aux nouvelles leçons qui enseignent aux enfants qu’ils peuvent changer de sexe, que le sexe biologique est une condition mutable et qu’il existe plus de deux genres.

"La seule façon", a suggéré Emily, "la meilleure façon d'arrêter les fascistes au cours des 100 dernières années, c'est lorsque nous nous unissons massivement dans les rues."

La directrice des droits de la personne au Congrès du travail du Canada, Vicky Smallman, a rejeté les droits parentaux et a fait écho à la description du Convoi de la liberté faite par le premier ministre Justin Trudeau.

"La rhétorique des droits parentaux est en quelque sorte revenue au premier plan", a-t-elle déclaré. « Il est très facile de dire, eh bien, ce sont des voix marginales, ce sont, vous savez, le Convoi [de la liberté]… Tout cela est validé, mis en avant et repris par les gouvernements provinciaux et par le parti conservateur fédéral, n'est-ce pas ? – ce qui offre un peu de légitimité.

Un homme de Peterborough, en Ontario, a remercié ses « sœurs, frères et camarades… Nous devons construire un mouvement antifasciste dans cette province et dans ce pays, et je vais simplement utiliser notre slogan à Peterborough, nous disons qu'il y aura de la résistance. "

Anthony Marco, président du Conseil du travail de Hamilton et du district, a parlé de faire appel à des « militants chevronnés » pour perturber la marche et intimider les parents.

"Nous avons quelques militants chevronnés", a déclaré Marco, "qui ont déjà dit qu'ils étaient prêts à y aller et, vous savez, à prendre quelques photos de plaques d'immatriculation et à prendre des photos de ces gens qui sont prêts à "

Le 11 septembre, Coates a envoyé un courriel au conseil d'administration de la FTO, au conseil exécutif, aux dirigeants syndicaux, aux comités, aux coalitions et aux partenaires communautaires proclamant : « Action urgente requise : réponse rapide aux événements du 20 septembre à l'échelle du Canada (minorité anti-sexuelle) Protestations."

L'e-mail avertissait que "la droite ultra-conservatrice a prévu des événements à l'échelle nationale pour protester contre l'enseignement de contenus (de minorités sexuelles) dans les écoles sous prétexte de protéger les enfants".

Même si le cri de ralliement s'intitule « Une journée pour unir toutes les religions dans la défense des enfants contre l'endoctrinement (des minorités sexuelles) dans les écoles canadiennes », Coates a insisté : « Nous savons que loin de protéger les élèves, cela leur nuira à bien des égards. "

"En cette période de haine sans précédent et de colère enhardie contre tant de gens, il est temps maintenant, plus que jamais, pour les syndicats de se présenter comme des alliés pour protéger les cibles de la haine et de l'intolérance où qu'elles se trouvent", a écrit Coates.

Des manifestations en soutien à la marche d'un million de personnes à Ottawa sont prévues à Toronto, Hamilton, Burlington, Kitchener, Niagara Falls, London, Windsor, Orangeville, Barrie, Sudbury et Whitby, en Ontario seulement. Des villes de Vancouver à Halifax se préparent également à la manifestation.

"Les Canadiens d'un océan à l'autre sont unis le mercredi 20 septembre pour libérer les enfants du Canada de l'endoctrinement sexuel et du droit des parents d'élever leurs enfants jusqu'à l'âge de 18 ans", a déclaré Kamel El-Cheikh, organisateur de la Marche d'un million de personnes, au Post. Millénaire.

"Il y a un appétit de la part du gouvernement canadien", a poursuivi El-Cheikh. "Les radicaux ont réveillé la communauté et certains membres du syndicat ont voulu saper ce droit en qualifiant les parents de "fascistes" pour avoir simplement demandé ce droit fondamental en vertu de la Charte. Cette vidéo est un excellent exemple du travail que nous devons faire pour provoquer un changement sismique dans le monde. culture d'oppression envers les enfants du Canada.

Le 20 septembre, a-t-il prédit, « sera une journée de solidarité entre toutes les religions et croyances ; nous sommes sapés, et cette journée devrait servir à signifier que nous ne reculerons pas, indépendamment de la rhétorique honteuse qui a lieu ».

El-Cheikh a promis que "nous irons jusqu'à demander des comptes à tous ceux qui s'opposent ! Car cette journée est pour les enfants du Canada et non le moment des contre-manifestants".

Lors du récent congrès du Parti conservateur du Canada (PCC) à Québec, les délégués ont adopté un certain nombre de résolutions s'opposant à l'extrémisme idéologique de genre. Ces résolutions ne lient pas la politique du parti, mais le chef du PCC, Pierre Poilievre, n'a déclaré ni son soutien ni son opposition à ces points.

Le chef du NPD, Jagmeet Singh, qui continue de soutenir le gouvernement Trudeau au sein d'une coalition lâche, a publié une déclaration de guerre au chef du Parti conservateur du Canada, Pierre Poilievre, pour ne pas avoir dit s'il soutiendrait la castration chimique des jeunes transgenres.

"Je trouve dégoûtant et inhumain que M. Poilievre refuse des soins de santé à ceux avec lesquels il n'est pas d'accord. Les décisions en matière de soins de santé devraient être laissées aux médecins. Retenez bien mes paroles : je me battrai comme un diable contre cela."

Singh, les dirigeants syndicaux et Trudeau sont peut-être d'accord pour mentir aux enfants canadiens sur le sexe et le genre et pour qualifier les parents de « haineux », mais les parents de tout le pays s'exprimeront le 20 septembre, quelles que soient les insultes.



Source: PostMillenial


Press for Truth aussi en a parlé.



-- -- --
Fichiers joints
les-ennemis-lgbtq-des-enfants-en-ontario.jpg
les-ennemis-lgbtq-des-enfants-en-ontario.jpg (101.87 Kio) Vu 2109 fois
laissez-nos-enfants-tranquilles.jpg
laissez-nos-enfants-tranquilles.jpg (63.91 Kio) Vu 2109 fois
la-propagande-ontarienne-des-extremistes-lgbtq.jpg
la-propagande-ontarienne-des-extremistes-lgbtq.jpg (139.71 Kio) Vu 2109 fois
la-marche-a-grande-prairie-en-alberta.jpg
la-marche-a-grande-prairie-en-alberta.jpg (207.31 Kio) Vu 2109 fois
justin-trudeau-detruit-le-canada.jpg
justin-trudeau-detruit-le-canada.jpg (177.54 Kio) Vu 2109 fois
ils-ne-se-reproduisent-pas-mais-ils-recrutent.jpg
ils-ne-se-reproduisent-pas-mais-ils-recrutent.jpg (317.87 Kio) Vu 2109 fois
ce-sont-eux-qui-financent-certains-instigateurs-de-cette-reunion.jpg
ce-sont-eux-qui-financent-certains-instigateurs-de-cette-reunion.jpg (10.14 Kio) Vu 2109 fois
Claude Gélinas, Éditeur
chaudiere.ca

Blogues: Montréal | Québec | Lévis | Emploi | Éducation | Placements | Transports
Dons: PayPal | DonorBox Web: Achetez vos noms de domaines au plus bas prix...
Avatar du membre
cgelinas
Administrateur
Messages : 8021
Enregistré le : 25 mai 2010, 22:07
Localisation : Lévis, QC
Contact :

Des militants LGBTQ et des syndicats s'organisent pour perturber, détruire et intimider la Marche du million de Canadiens contre l'endoctrinement de genre.

viewtopic.php?t=5355

Nos enfants sont directement visés par des psychopates qui veulent les endoctriner, dès leur plus tendre enfance.



Source: Ma publication, dans VK, Twitter et Facebook



-- -- --
Claude Gélinas, Éditeur
chaudiere.ca

Blogues: Montréal | Québec | Lévis | Emploi | Éducation | Placements | Transports
Dons: PayPal | DonorBox Web: Achetez vos noms de domaines au plus bas prix...
Répondre