Messenger ne fonctionne pas bien

Répondre
Avatar du membre
cgelinas
Administrateur
Messages : 8005
Enregistré le : 25 mai 2010, 22:07
Localisation : Lévis, QC
Contact :

23 mars 2023


Je n'aime vraiment pas la messagerie de Prisonbook appelée "Messenger".

1. depuis 1 semaine, il y a un BUG qui fait qu'à chaque lecture de message, la liste des messages revient tout-en-haut, ce qui rend byzantin la consultation de centaines de messages par jour parce qu'il faut invariablement naviguer vers le bas, à chaque fois.

2. la liste des messages se "réinitialise", pour ainsi dire et ça force le re-chargement des tous les messages à consulter. Quand on en a des 100aines, ça retourne continuellement au serveur pour les recharger... couplé au problème # 1, ci-haut, ça rend Messenger encore plus frustrant à utiliser.

3. il est impossible de créer une liste des "gens importants" alors les messages importants se trouvent PERDUS dans un OCÉAN de 100aines de messages qui dans mon cas, arrivent, jour après jour... c'est comme être enseveli de messages qu'il devient humainement impossible de consulter, à moins d'y perdre des journées entières.

4. les "groupes" reviennent invariablement en haut des liste des messages à lire dès qu'il y a un "like" ou un "pouce en l'air", ce qui n'ajoute à peu près rien aux échanges mais consomme notre attention, pareil. Comme si c'était conçu pour nous faire perdre notre temps.

5. un peu dans le sens du point 3, il est impossible de noter un élément important, dans un message, à moins de le SORTIR de Messenger pour l'archiver ailleurs. Bien qu'il y ait une logique à ça, vu l'impact énorme de Messenger dans la vie des membres de Facebook, ce type d'option devrait être offerte.

6. le moteur de recherche dans Messenger est bon pour trouver des noms mais pas pour trouver des contenus et encore moins les souligner pour nous aider à s'y retrouver. Si l'info importante n'est pas systématiquement archivée ailleurs, la retrouver plus tard devient presqu'impossible.

7. les limitations aux appels-voix et aux appels-vidéo en cas de manquement aux "standards de la communauté" donc, sans lien avec les messages, font en sorte que des échanges de nature privée sont pris dans une logique de punition excessive pour forcer la soumission à des règles manifestement militarisées.

Ces éléments qui engendrent la frustration de quiconque les rencontre a cours dans Windows, MacOS, iOS ou Android, avec n'importe quel fureteur ou app.

Les problèmes viennent de Facebook.

Et force est de constater que vu le manque de volonté de Facebook à régler ces éléments, c'est probablement voulu ainsi.

À ce point-ci, pour que les échanges se passent mieux, les gens invitent leur amis à échanger avec eux ailleurs, dans d'autres plateformes.

Certains retournent même aux courriels mais ce n'est pas fait pour être conversationnel alors on se retrouve à migrer nos échanges dans Signal.org ou iMessage d'Apple.

Mais qu'importe l'alternative, il y a des problèmes, là aussi.

Donc, rien n'est parfait mais Facebook dispose de budgets pharaoniques et on comprend, à l'usage que l'idée est de nous garder dans l'écosystème, via Messenger qui régresse au lieu de s'améliorer.

Ces éléments de frustration profitent donc temporairement à Facebook qui garde ses membres dans des boucles d'utilisation, agréables ou pas, afin de multiplier les occasions de vendre de la pub mais aussi, d'accumuler un maximum d'infos sur nous et nos habitudes, via les métadonnées, notamment.

J'en parle parce que je cherchais une information et que je n'ai jamais réussi à la retrouver, dans Messenger.

Ainsi, Messenger est un bien mauvais compagnon de route, surtout avec le BUG illustré au point 1 qui rend encore plus difficile une cohabitation devenue déjà difficile.

Il importe de dire que si vous recevez une poignée de messages par jour, c'est jouable dans Messenger mais si vous en recevez des centaines, vous verrez immédiatement les bugs et limitations du service de messagerie de Facebook.

C'est un service utilisé par tous parce qu'on y retrouve ceux qu'on cherche mais il faut qu'on se retrouve ailleurs, aussi parce que sinon, on va devoir subir le nivellement vers le bas de Facebook pendant encore longtemps.



Source: Ma publication, dans Substack


Extrait facile à partager, comme ici, dans VK et Facebook...

Messenger de Facebook, entre frustrations et limitations apparemment intentionnelles.

https://claudegelinas.substack.com/p/me ... e-pas-bien


-- -- --
Fichiers joints
messenger-frustrant.jpg
messenger-frustrant.jpg (24.6 Kio) Vu 512 fois
Claude Gélinas, Éditeur
chaudiere.ca

Blogues: Montréal | Québec | Lévis | Emploi | Éducation | Placements | Transports
Dons: PayPal | DonorBox Web: Achetez vos noms de domaines au plus bas prix...
Répondre