2022: Lévis deviendra un pôle d’innovation en transformation d’insectes comestibles

Répondre
Avatar du membre
cgelinas
Administrateur
Messages : 6814
Enregistré le : 25 mai 2010, 22:07
Localisation : Lévis, QC
Contact :

11 janvier 2022


La Ville de Lévis travaille depuis plusieurs mois à la mise sur pied d’un important projet qui positionnera davantage la région dans le domaine de l’entomoculture, soit l’élevage et la transformation d’insectes destinés à l’alimentation humaine et animale.

Découvrez Entotech Québec

Entotech Québec, le nouveau pôle québécois sur les insectes comestibles, s’établira bientôt à l’Innoparc Lévis afin de soutenir le développement de cette industrie à fort potentiel de croissance. En collaboration avec le Centre de développement bioalimentaire du Québec (CDBQ) de La Pocatière, Entotech Québec réalisera des recherches et expérimentations afin de pouvoir aider les éleveurs d’insectes à accroître leur productivité. Il leur fournira également un substrat de qualité qui sera fabriqué à partir de résidus provenant de différentes usines de transformation alimentaire et meuneries de la région, ceci dans une perspective d’économie circulaire.

[Éditeur: parfaitement aligné sur les objectifs mondialistes de l'ONU...]

Entotech Québec disposera d’une usine qui lui permettra de transformer les insectes fournis par les éleveurs en différentes poudres à haute teneur en protéines. Ces poudres seront ensuite vendues à de grands transformateurs alimentaires intéressés à intégrer des protéines à leurs produits, ou encore à de jeunes entreprises qui développeront de nouveaux produits alimentaires à base de protéines d’insectes. Ces jeunes entreprises pourront d’ailleurs bénéficier des services d’accompagnement qui leur seront offerts par Entotech Québec.

Des protéines à faible empreinte environnementale

Dans un contexte où la croissance démographique mondiale augmente la pression sur l’environnement et provoque des pénuries de terres agricoles, de poissons et de nutriments, les protéines alternatives sont appelées à progressivement remplacer les protéines animales dans notre régime alimentaire. À la différence du bœuf et du porc, l’élevage d’insectes ne requiert qu’un faible espace et n’engendre qu’une très faible empreinte environnementale et hydrique. Les insectes produisent aussi beaucoup moins de gaz à effet de serre et se nourrissent de déchets biologiques.

[Éditeur: vibratoirement-parlant, manger des poudres d'insectes rampants est très, très bas... les effets de ça ne semblent pas être pris en compte dans cette filière.]

De plus en plus intégrées à l’alimentation animale, les protéines d’insectes peuvent facilement être intégrées à l’alimentation humaine sous la forme de collations, de barres énergétiques, de sauces et d’assaisonnements, de produits de boulangerie et pâtisserie, de boissons, etc. Elles sont d’ailleurs une excellente source de vitamine B12, d’acides gras oméga 3 et 6, et de minéraux (fer, zinc, magnésium, cuivre, sélénium, etc.).

[Éditeur: si les animaux sont nourris avec ces protéines, l'énergie vibratoire ne sera pas meilleure pour eux, non-plus.]

Une première sur le territoire lévisien

Par l’entremise d’Entotech Québec, la Ville de Lévis souhaite occuper une position enviable dans ce marché, attirer de nouveaux investissements et encourager la création d’entreprises de ce domaine sur son territoire.

[Éditeur: les Lévisiens eux-mêmes n'ont pas été consultés, à ce sujet. C'est fait pour l'argent et non pour la santé, malheureusement.]



Source: Courant Lévis



-- -- --
Fichiers joints
entotech-quebec.jpg
entotech-quebec.jpg (77.16 Kio) Vu 64 fois
cdbq-entotechnologies.jpg
cdbq-entotechnologies.jpg (95.84 Kio) Vu 64 fois
Claude Gélinas, Éditeur
chaudiere.ca

Blogues: Montréal | Québec | Lévis | Emploi | Éducation | Placements | Transports
Dons: PayPal | DonorBox Web: Achetez vos noms de domaines au plus bas prix...
Répondre