La montée de la mort subite de l'adulte

Répondre
Avatar du membre
cgelinas
Administrateur
Messages : 6087
Enregistré le : 25 mai 2010, 22:07
Localisation : Lévis, QC
Contact :

Assiste-t-on à une sorte de normalisation des morts “subites” d’adultes, en santé?

Est-ce que ça pourrait aller jusqu’à banaliser celles-ci en les assimilant à un “syndrome”?

Doit-on s’attendre à plus de morts de “causes inconnues”?

Ces questions et bien d’autres, des millions de Canadiens et d’Occidentaux se les posent mais on ressent nettement le travail actif de censure qui a cours, aussi bien dans les médias qu’au niveau des autorités de santé qui demeurent au service, plein et entier, des vendeurs de “vaccins” expérimentaux.

Les adultes dosés et ceux qui les aiment ont raison de se poser des questions.

L’état des lieu de plus en plus inquiétant

Dans l’émission “Ask Dr Drew” du mercredi, 21 septembre 2022, Edward Dowd (ancien directeur de BlackRock) et la Dre Kelly Victory parlent du syndrome de la mort subite de l’adulte (SMSA) ou Sudden Adult Death Syndrome (SADS).

Cette calamité qu’avait évoquée “The Epoch Times” dans un article du 30 juin 2022. L’Occident, au premier-chef, s’inquiète de voir des vidéos de personnes qui meurent sans aucun signe de maladie ou de problème de santé sous‑jacent. En fait, elles s’effondrent simplement pendant la journée ou ne se réveillent pas le matin. Le SMSA n’est pas un phénomène nouveau, en soi (il a été identifié pour la première fois en 1977) mais l’augmentation soudaine de cet événement rare jusqu’alors est inquiétante.

D’ailleurs, des injectés commencent à s’interroger à propos de ce syndrome car s’il continue de mystifier les autorités médicales, les décès, eux sont réels.

Même si les “grands médias” tentent de banaliser le SMSA, les facteurs sous-jacents pourraient inclure des myocardites non diagnostiquées, des conditions inflammatoires et d’autres circonstances qui provoquent des irrégularités dans le système électrique du cœur, déclenchant ainsi un arrêt cardiaque.

Mais est-ce qu’il y a tant de monde que ça qui se voir frappé par le SMSA?

Voyons voir l’exemple des sportifs.

Les données compilées par le Comité international olympique (CIO) font état de 1,101 morts subites chez des athlètes de moins de 35 ans, entre 1966 et 2004, ce qui nous donne un taux annuel moyen de 29, tous sports confondus. Cependant, entre mars 2021 et mars 2022 (une seule année) au moins 769 athlètes ont subi un arrêt cardiaque, se sont effondrés et / ou sont morts sur le terrain, dans le monde entier.

L’organisation Good Sciencing, qui tient le compte des décès d’athlètes suite aux vaccins, estime à 1,350 le nombre d’arrêts cardiaques et à 919 le nombre total de décès. Actuellement, on attend la confirmation de vaccination de dizaines d’autres athlètes morts ou blessés subitement.

Ça pourrait d’ailleurs augmenter parce que les “vaccinations” géniques expérimentales continuent, un peu partout, en Occident.

Ceux qui doutent de ces statistiques peuvent aller vérifier toutes les références de ces décès de sportifs.

Pas que les athlètes

Et ça n’affecte pas que les athlètes.

D’ailleurs, le 27 août 2022, on apprenait qu’un des dirigeants des Dolphins de Miami, Jason Jenkins, 47 ans, était décédé. Il était vice-président senior des communications et des affaires communautaires pour l’équipe et celle-ci a annoncé qu’il est mort à la mi-temps du match de pré-saison contre les Eagles.

Comme d’habitude et sans aucun surprise, la cause du décès n'est pas connue. Le Palm Beach Post a rapporté que Jenkins était décédé après "une urgence médicale". Ça va probablement finir dans la case des “causes inconnues”.

On comprend qu’aucun responsable de santé publique ne veut admettre un quelconque lien avec les injections géniques expérimentales répétées.

Tout, sauf ça, en fait.

Ça contribue à briser encore davantage la confiance du public envers ces administrateurs complaisants qui détournent délibérément le regard d’une cause potentielle de la mort d’adultes en santé.

Ça augmente le cynisme aussi et la vaccination devient de moins en moins attrayante pour ceux qui s’étaient, jusque là, prosterné à l’autel des piqueurs obsessifs.

Hypochondriaques, s’abstenir

Si la pensée d’un virus vous fait courir au vaccinodrome le plus proche pour y obtenir une injection expérimentale additionnelle, ne consultez pas les références qui suivent car vous n’êtes manifestement pas intéressés à soigner votre santé mais bien apaiser votre maladie mentale maniaco-injectiste.

Cependant, si vous en avez assez de ne pas comprendre, les références qui suivent, compilées par “The Geller Report”, le 29 août 2022, vont vous aider à y voir plus clair.

Il va falloir redoubler d’efforts pour opposer la raison à la propagande d’État unilatéralement partisane des injections expérimentales à la chaîne.

Le principe de précaution n’existe à tout fin pratique pas, chez Santé Canada, pas plus qu’au CDC et à la FDA ou même au ministère de la Santé du Québec.

Les classes dirigeantes n’en finissent plus de vouloir “vacciner”, sans fin. D’ailleurs, les quadruples dosés dans les RPA du Québec sont déjà pressentis pour leur 5e dose.

On imagine que les adultes qui continueront de consentir se rendront là, eux aussi.

--

Si vous voulez m'aider avec un don, c'est ici:

https://paypal.me/logixca

https://donorbox.org/claude-gelinas

Par Interac: [email protected]
Q = Ton nom et R = Claude

Merci beaucoup de m'encourager.



Source: Ma publication, dans Substack



-- -- -
Fichiers joints
vaccine-2022-08-01-01-25-01-utc.jpg
vaccine-2022-08-01-01-25-01-utc.jpg (445.83 Kio) Vu 89 fois
jason-jenkins-dolphins.jpg
jason-jenkins-dolphins.jpg (39.44 Kio) Vu 89 fois
athlete-collapses-deaths-chart-2021-2-08.jpg
athlete-collapses-deaths-chart-2021-2-08.jpg (67.6 Kio) Vu 89 fois
Claude Gélinas, Éditeur
chaudiere.ca

Blogues: Montréal | Québec | Lévis | Emploi | Éducation | Placements | Transports
Dons: PayPal | DonorBox Web: Achetez vos noms de domaines au plus bas prix...
Répondre