Des vaccins à ARNm dans les... animaux?

Répondre
Avatar du membre
cgelinas
Administrateur
Messages : 6402
Enregistré le : 25 mai 2010, 22:07
Localisation : Lévis, QC
Contact :

Contamination de masse, potentielle?

Oui, on doit commencer à redouter l'ARN messager qui pourrait être injecté dans les animaux.

Incluant ceux destinés à la consommation humaine!


-- --


Voici mes notes de recherche et ne comptez pas sur Google, ils effacent tous les bons liens et ne gardent que la propagande mondialiste qui prétend que les "vaccins" à ARNm sont "sûrs et efficaces".

  • Portland Press, 24 novembre 2020: Implants vaccinaux: état actuel et avancées récentes
  • USDA, 1er octobre 2021: Nouvelle technologie de vaccin à ARNm pour la prévention du virus respiratoire syncytial bovin
  • MSD Manual, pour les vétérinaires, révision de juillet 2020: Types de vaccins pour animaux (Merck)

Donc, c'est bel et bien vrai que des animaux sont visés par la "vaccination" à ARNm.

Mais pire encore, dans le cas des bovins, ces "vaccins" à ARNm pourraient (tenez-vous bien) être "délivrés en continu par implant vaccinal qui conduira à une immunité cellulaire et des anticorps prolongée et robuste" -- oui, un IMPLANT VACCINAL.


Genre, un implant.

Physique.

Dans l'animal.



D'ailleurs, le 26 novembre 2013, Wired publiait un article intitulé "L’implant vaccinal pourrait éliminer les injections de rappel douloureuses" en visant, cette fois, les ENFANTS HUMAINS qui souffrent du trop grand nombre d'injections "de routine" qu'ils sont appelés à recevoir.

La table était donc mise, dès 2013, pour des implants vaccinaux... pour les enfants.

Vous voyez la gradation?

C'est le vivant qui se fait vampiriser par les synthétique... et un empoisonnement normalisé, au passage.


Et oui, il y a des animaux domestiques qui ont été vaccinés contre la COVID-19... la folie n'a pas de fin!


Extrait facile à partager, comme ici, dans VK et Twitter...

Êtes-vous prêts pour les implants vaccinaux?

viewtopic.php?t=4335

Dans les bovins (2021) --et-- les humains, aussi, en commençant par les enfants (Wired, 2013).

Ça fait longtemps que l'imposture est planifiée...

#Implants #Vaccins #ARNm


-- -- --
Fichiers joints
vaccin-a-arn-m-pour-les-bovins.jpg
vaccin-a-arn-m-pour-les-bovins.jpg (392.14 Kio) Vu 427 fois
reeis-en-francais.jpg
reeis-en-francais.jpg (432.48 Kio) Vu 427 fois
les-implants-vaccinaux.jpg
les-implants-vaccinaux.jpg (396.98 Kio) Vu 427 fois
la-prochaine-cible-des-vaccins-a-arnm.jpg
la-prochaine-cible-des-vaccins-a-arnm.jpg (85.08 Kio) Vu 427 fois
implants-vaccinaux-dans-les-enfants.jpg
implants-vaccinaux-dans-les-enfants.jpg (307.93 Kio) Vu 427 fois
Claude Gélinas, Éditeur
chaudiere.ca

Blogues: Montréal | Québec | Lévis | Emploi | Éducation | Placements | Transports
Dons: PayPal | DonorBox Web: Achetez vos noms de domaines au plus bas prix...
Avatar du membre
cgelinas
Administrateur
Messages : 6402
Enregistré le : 25 mai 2010, 22:07
Localisation : Lévis, QC
Contact :

Imaginez, ils veulent injecter de petite bulles aux enfants et avec un smartphone ou quelque chose qui est mangé, afin de provoquer l'éclatement de ces petites bulles.

Pour "vacciner", à la chaîne, en séquence.

Donc, une fois injectées, ces bulles peuvent être éclatées à tout moment, même par erreur.

Et s'il y a un choc anaphylactique, par exemple, c'est (apparemment) impossible de retirer les petites bulles. Elles resteraient théoriquement là, à vie, avec la menace d'éclater suite à l'intervention d'un hacker malveillant, par exemple.

Ultimement, l'idée étant d'insérer un implant qui va injecter des "vaccins" en séquence, pour la vie... pour "protéger"... "adéquatement".

On a leur plan dans le langage qu'ils militarisent, contre nous.

Combien s'en rendent compte?



Source: Mon commentaire, dans Facebook



-- -- --
Claude Gélinas, Éditeur
chaudiere.ca

Blogues: Montréal | Québec | Lévis | Emploi | Éducation | Placements | Transports
Dons: PayPal | DonorBox Web: Achetez vos noms de domaines au plus bas prix...
Répondre