Enquête de Ken Drysdale sur des allégations criminelles concernant la réponse à la pandémie de COVID-19

Répondre
Avatar du membre
cgelinas
Administrateur
Messages : 5917
Enregistré le : 25 mai 2010, 22:07
Localisation : Lévis, QC
Contact :

Une enquête unique en son genre

L'enquête de Ken Drysdale, publiée le 9 juin 2022, sur des allégations criminelles concernant la réponse à la pandémie de COVID-19 au Canada est un document de près de 90 pages qui doit être compris de tous.

Citoyens, d'une part, vaccinés ou non, nous sommes tous des victimes d'une insidieuse méprise covidiste, contre nous.

Ken Drysdale a été reçu en entrevue par Stew Peters, le 28 juin 2022:


Il est question de son rapport de près de 90 pages, ici:


Voici la description de ce rapport...

Depuis 2020, nous avons été témoins de la dégradation et de l’élimination systématiques des droits et libertés les plus fondamentaux garantis aux citoyens. De plus, nous avons été témoins de la gravité des crimes présumés contre les citoyens canadiens qui ont été commis sans conséquence pour ceux qui ont perpétré ces crimes présumés.

En tant que citoyens du Canada, nous croyons qu’il est de notre devoir de documenter certains de ces crimes et de présenter des preuves à leur sujet aux organismes d’application de la loi, afin qu’une enquête criminelle impartiale appropriée puisse être ouverte. Nous n’avons pas l’intention de terminer l’enquête et l’analyse complètes pour l’application de la loi.
Il est de notre devoir et de notre intention de veiller à ce que suffisamment de preuves indiscutables de ces crimes présumés soient portées à l’attention des organismes d’application de la loi pour s’assurer qu’ils s’acquittent de leur devoir juré d’enquêter et de porter des accusations criminelles, comme l’exigent les lois et les statuts du Canada.

La pandémie de Covid 19 a été présentée au public au Canada et dans le monde entier comme une urgence d’une telle ampleur qu’elle justifie la suspension des libertés civiles, la restriction des droits civils et les procédures médicales imposées à tous les individus par le biais de mandats, de coercition et de menaces de violence, de perte d’emploi, etc.

Les faits présentés dans ce rapport prouvent que le risque pour le public de Covid 19 était et est criminellement exagéré pour d’abord terroriser le public, puis utiliser cette terreur pour contraindre le public à accepter les diktats illégaux du gouvernement.

Des vies ont été détruites dans le processus. Des personnes sont mortes ou ont été blessées à la suite d’interventions médicales dangereuses. Les suicides, la criminalité, la toxicomanie, la violence domestique et d’autres maladies sociales ont considérablement augmenté, en raison des actions illégales du gouvernement.

La vie des gens a été perturbée par la fermeture des écoles et des entreprises. Le tissu fondamental de notre nation a été déchiqueté en raison du sèmement intentionnel de la terreur parmi les citoyens.

Et la fermeture des églises et d’autres lieux d’interaction sociale et communautaire a éliminé tout système de soutien en place pour aider les Canadiens.

L’intention de ce rapport n’est pas d’argumenter toutes les conséquences des actions illégales, ... qui seront la responsabilité des enquêtes policières.

Ce rapport prouve que les mesures sans précédent prises par les gouvernements pendant la pandémie de Covid 19 n’étaient pas basées sur des statistiques supportables. Les statistiques utilisées dans le présent rapport pour prouver ces allégations ont été fournies par le gouvernement canadien lui-même.

Le présent rapport ne s’appuie pas sur une « opinion d’expert » pour faire valoir une position. Ce rapport utilise les chiffres réels présentés par le gouvernement, et ces statistiques prouvent que le récit de la pandémie est faux et que les personnes qui ont perpétré le faux récit savaient qu’il était faux.

Comme quelques exemples de nos conclusions:

Le gouvernement a affirmé que les personnes de plus de 70 ans avaient un risque sans précédent et inacceptable de mourir du Covid 19. À tel point que le verrouillage et l’isolement de ces personnes de leurs proches étaient justifiés, beaucoup sont morts dans la solitude et le désespoir. Selon Statistique Canada, cette affirmation est fausse. Le tableau ci-dessous indique qu’en 2019, avant la Covid 19, si vous aviez plus de 70 ans, au Canada, les chances de mourir pour quelque raison que ce soit étaient de 1 sur 32.

Selon Statistique Canada, en 2020, dans le groupe d’âge des 70 ans et plus, le risque de contracter et de mourir de la Covid-19 était de 1 sur 324.

Il s'agit de faire ressortir les faits réels à propos de la COVID-19, au Canada ainsi que sa gestion étatique catastrophique.

Les effets continuent d'ailleurs à se faire sentir, après plus de 2 ans de covidisterie, depuis au moins le 13 mars 2020, soit la date du début des décrets-COIVD, au Québec.



-- -- --
Fichiers joints
des-statistiques-covid-accablantes.jpg
des-statistiques-covid-accablantes.jpg (298.06 Kio) Vu 1256 fois
ken-drysdale-au-stew-peter-show.jpg
ken-drysdale-au-stew-peter-show.jpg (326.11 Kio) Vu 1257 fois
Claude Gélinas, Éditeur
chaudiere.ca

Blogues: Montréal | Québec | Lévis | Emploi | Éducation | Placements | Transports
Dons: PayPal | DonorBox Web: Achetez vos noms de domaines au plus bas prix...
Répondre