Pénurie d’infirmières: des plans de réduction de services seront annoncés cette semaine

Répondre
Avatar du membre
cgelinas
Administrateur
Messages : 5924
Enregistré le : 25 mai 2010, 22:07
Localisation : Lévis, QC
Contact :

20 juin 2022


Plusieurs hôpitaux se préparent à réduire leur nombre de lits d’hospitalisation disponibles cet été en raison des vacances estivales, mais ce sera à géométrie variable.


Selon une compilation des réponses obtenues par Radio-Canada, des établissements comme le CHU de Québec-Université Laval fermera 167 lits cet été sur les 1274 lits existants dans ses installations (13 %), soit une soixantaine de lits supplémentaires par rapport à la moyenne au mois de mai.

À l’Institut universitaire de cardiologie et de pneumologie de Québec-Université Laval, on va doubler le nombre de lits fermés à 24, soit 7,4 % des lits existants.

Au mois de mai, une moyenne de 6,7 % des 18 226 lits existants au Québec étaient fermés, largement en raison du manque de main-d'œuvre.

Lors de sa présentation aux médias locaux cette semaine, la PDG du CISSS de l’Abitibi-Témiscamingue, Caroline Roy, a prévenu la population que les vacances estivales et la pénurie de 300 infirmières allaient avoir des conséquences concrètes jusqu’au mois de septembre prochain.

On assistera donc à une diminution des activités de soins à domicile, à une réduction des services en santé mentale et à la fermeture de lits d’hospitalisation.

Je veux vraiment solliciter la collaboration et l'indulgence de toute la population», a affirmé Mme Roy.

Une des stratégies vise à demander aux familles de venir chercher rapidement leur proche lorsqu’il obtient son congé de l’hôpital.

[Éditeur: ça va créer d'autres pressions, comme celle sur le CLSC qui devrait généralement assurer le suivi... on ne s'en sort pas.]

Évidemment, si la famille [d’un patient] fait l’effort de venir le chercher le jour requis, ça va rendre ce lit-là disponible pour une personne qui a besoin d’être hospitalisée et de recevoir des soins», précise Mme Roy.

Au ministère de la Santé et des Services sociaux (MSSS), une porte-parole a précisé vendredi que le ministère était en discussion avec les établissements à propos de leurs plans de réduction de services. Nous sommes en train de préparer des indications claires pour la population [...] afin de diriger les patients aux bons endroits, selon les priorités. Les informations seront disponibles dans la semaine à venir.»

Recrutement d’infirmières à l’international

L’automne dernier, le MSSS avait reçu le mandat des établissements de santé de recruter plus de 4000 travailleurs de la santé à l’étranger, surtout des infirmières. Du jamais-vu.

Neuf mois plus tard, le travail se poursuit, a expliqué un porte-parole du ministère.

Recrutement Santé Québec [RSQ] est toujours dans son année de recrutement 2021-2022 considérant que la planification des activités se fait de septembre à septembre. Jusqu’à maintenant, six missions de recrutement ont été réalisées et ont permis de sélectionner plus de 430 personnes pour pourvoir des emplois d’infirmières, de travailleurs sociaux, de PAB et d'orthophonistes. D’ici août 2022, RSQ participera à la mission des journées Québec de juin 2022 organisées par le ministère de l’Immigration, de la Francisation et de l’Intégration [MIFI] et poursuivra son recrutement en continu

Dans le cadre de la première année du projet de reconnaissance des compétences des infirmières et des infirmiers recrutés à l’international, c’est plus de 950 personnes qui ont été retenues à la suite d'une entrevue de sélection. Elles sont invitées à poursuivre le processus de sélection (tests de français, reconnaissance de compétences auprès de l’ordre professionnel, etc.) jusqu’à l’obtention d’un permis d’études pour amorcer la formation d’appoint.»

Prudence pour le Grand Montréal

Cependant, plusieurs établissements de la grande région de Montréal demeurent prudents dans leurs prévisions. Certains se disent sûrs de ne pas fermer de lits supplémentaires cet été.

La situation est évolutive et est évaluée quotidiennement [...]. Nous fermons parfois des lits et en ouvrons dans d'autres secteurs afin de mieux répondre aux besoins de nos usagers», écrit-on au CIUSSS de l’Ouest-de-l’Île-de-Montréal. En mai, on y comptait une trentaine de lits fermés (3,5 %) en raison de bris d'équipement, isolement des usagers, pénurie de personnel, etc.».

Nous ne prévoyons pas fermer davantage de lits cet été», a répondu un porte-parole duCIUSSS du Centre-Sud-de-l'Île-de-Montréal, Danny Raymond. Nous avons toutefois peu de jeu et quelques absences imprévues peuvent faire une grande différence pour ce qui est des lits ouverts», a-t-il ajouté. Près de 140 lits y sont fermés sur un total de 489 (28 %), ce qui en fait l’établissement au pourcentage de lits fermés le plus élevé au Québec, selon les données disponibles.

Nous faisons tous les efforts pour stabiliser la situation en vue de l'été et pour faire en sorte de ne pas fermer plus de lits», a quant à lui expliqué le porte-parole du CIUSSS de l’Est-de-l’Île-de-Montréal. Moins de 10 % des lits existants y sont fermés.

À Laval, aucune fermeture n’est prévue à la Cité de la Santé [...]. Six lits de soins intermédiaires seront convertis en lits de médecine compte tenu des activités du bloc opératoire pour la période estivale», a précisé la porte-parole du CISSS de Laval.

Dans les Laurentides, où 146 lits sont fermés (13 %), on demeure prudent en mentionnant que pour l’ensemble de nos hôpitaux, la capacité de lits de chaque unité de soins est modulée essentiellement selon la disponibilité du personnel, selon les absences à court terme ou prolongées». Les unités de médecine générale sont les plus touchées en raison du manque de personnel».

Au CISSS de la Montérégie-Centre, pendant la période estivale, à l’Hôpital du Haut-Richelieu, nous procéderons à la fermeture de 17 lits additionnels. Nous avons déjà 46 lits fermés, notamment en raison du manque de main-d’œuvre». Plus de 15 % des lits y seront fermés.

Pour les trois hôpitaux sur le territoire de la Montérégie-Ouest, il n’est pas prévu de fermer de lits supplémentaires pour la période estivale. [...] Actuellement, les lits sont fermés en raison de la pénurie de main-d’œuvre», indique-t-on.

Une source médicale de la Montérégie qui a souhaité conserver l’anonymat a dit estimer que de toute façon, je ne vois pas comment on pourrait fermer plus de lits sans finir par fermer des urgences».

En Outaouais, un travail constant est fait pour déterminer les besoins, donc nous nous réajustons constamment pour bien répondre à la demande selon les secteurs», écrit-on.

Au début de juin, Radio-Canada avait dévoilé qu'une soixantaine de médecins-chefs aux urgences exigeaient l’ouverture de lits d’hospitalisation plutôt que leur fermeture partielle durant la période estivale. Ils estimaient que la qualité des soins était compromise et que certains décès étaient même causés par la situation chaotique dans les urgences.

En mai 2022, les volumes d’hospitalisations et de chirurgies réalisées demeuraient inférieurs aux volumes enregistrés avant à la pandémie.



Source: MSN / Radio-Canada



-- -- --
Claude Gélinas, Éditeur
chaudiere.ca

Blogues: Montréal | Québec | Lévis | Emploi | Éducation | Placements | Transports
Dons: PayPal | DonorBox Web: Achetez vos noms de domaines au plus bas prix...
Avatar du membre
cgelinas
Administrateur
Messages : 5924
Enregistré le : 25 mai 2010, 22:07
Localisation : Lévis, QC
Contact :

Des hôpitaux du Québec se préparent à réduire leur nombre de lits d’hospitalisation disponibles cet été en raison des vacances estivales... mais aussi d'un prétendu "manque d'infirmières".

viewtopic.php?t=4128

Une des stratégies vise, en ce moment, à demander aux familles de venir chercher rapidement leur proche lorsqu’il obtient son congé de l’hôpital.

Ça ne fera que déplacer la pression sur le milieu hospitalier vers le CLSC où, en passant, il n'y a pas plus d'infirmières.

Aussi, on apprend par les branches qu'il commence à MANQUER de matériel médical dans plusieurs hôpitaux du Québec... comme si les approvisionnements avaient des délais "inexplicables".

Il y a aussi des médecins triple-dosés qui meurent, discrètement.

https://forum.libertes.ca/viewtopic.php?t=1682

Êtes-vous rassurés?



Source: Ma publication, dans VK



-- -- --
Claude Gélinas, Éditeur
chaudiere.ca

Blogues: Montréal | Québec | Lévis | Emploi | Éducation | Placements | Transports
Dons: PayPal | DonorBox Web: Achetez vos noms de domaines au plus bas prix...
Répondre