Report de six mois pour la réglementation visant à réduire le coût des médicaments

Répondre
Avatar du membre
cgelinas
Administrateur
Messages : 4652
Enregistré le : 25 mai 2010, 22:07
Localisation : Lévis, QC
Contact :

Le ministre de la Santé Jean-Yves Duclos reporte de six mois l'entrée en vigueur d'une nouvelle réglementation visant à réduire le coût des médicaments brevetés au Canada.

Santé Canada a annoncé les changements pour la première fois en 2019 pour protéger les Canadiens contre les prix excessifs des médicaments, mais ce sera le quatrième retard dans la mise en œuvre de ces changements.

La réglementation devait entrer en vigueur au début janvier, mais est désormais reportée au 1er juillet 2022.

Le ministre Duclos a déclaré dans un communiqué que le dernier retard permettra à l'industrie, au gouvernement et aux autres acteurs du système de distribution de médicaments de concentrer leurs efforts sur la lutte contre la pandémie.

«L'application de ces changements dans le contexte de cette pandémie mondiale nécessite de la préparation et des consultations. Un délai permet également au gouvernement d'échanger davantage avec les intervenants sur l'application de ces changements dans un environnement pharmaceutique en évolution», a écrit le ministre Duclos.

Santé Canada s'attend à ce que les modifications fassent économiser aux Canadiens des milliards de dollars en médicaments brevetés.

Des groupes des sciences de la vie, des défenseurs des patients et des sociétés pharmaceutiques ont demandé au ministre de reconsidérer entièrement les changements, craignant qu'une forte baisse du prix des médicaments ne fasse du Canada un endroit peu attrayant pour lancer de nouvelles thérapies salvatrices.

D'autres intervenants s'inquiètent des effets étouffants sur l'innovation dans le domaine biomédical.

Ce retard est une bonne nouvelle pour la Best Medicines Coalition, un groupe qui fait pression au nom de 29 groupes de patients pour l'accès à des médicaments sûrs et efficaces.

«Je suis soulagé que le nouveau ministre de la Santé et ses collègues du cabinet fassent une pause, a déclaré John Adams, président du conseil d'administration de la coalition. J'espère que nous en profiterons pour réfléchir aux mérites de faire autant de changements en même temps.»

Le NPD fédéral n'était cependant pas content de voir encore un report dans les efforts du gouvernement pour réduire le prix des médicaments.

« Les familles canadiennes ont du mal à joindre les deux bouts et les prix augmentent pour tout. Les provinces enregistrent un nombre record de cas de COVID-19 et le gouvernement annonce qu'il ne fera rien pour rendre les médicaments d'ordonnance plus abordables pour les gens », a déclaré le porte-parole du NPD en matière de santé, Don Davies, dans un communiqué.

Don Davies a indiqué qu'il était «extrêmement cynique» de faire l'annonce le 23 décembre 2021, alors que les gens sont occupés à se préparer pour Noël et à essayer de faire face à une autre vague de la pandémie.

«Le gouvernement libéral devrait avoir honte de cela», a-t-il déclaré.

Le ministre Duclos a déclaré que le gouvernement reste déterminé à améliorer l'accès des Canadiens et des Canadiennes à des médicaments de qualité et plus abordables, et travaille également à créer une stratégie nationale visant les médicaments pour le traitement des maladies rares.



Source: MSN / La Presse canadienne



-- -- --
Claude Gélinas, Éditeur
chaudiere.ca

Blogues: Montréal | Québec | Lévis | Emploi | Éducation | Placements | Transports
Dons: PayPal | DonorBox Web: Achetez vos noms de domaines au plus bas prix...
Répondre