Deux autres provinces retirent un lot de vaccins contre la grippe

Répondre
Avatar du membre
cgelinas
Administrateur
Messages : 2690
Enregistré le : 25 mai 2010, 22:07
Localisation : Lévis, QC
Contact :

Deux autres provinces retirent un lot de vaccins contre la grippe

Message par cgelinas »

Après le Nouveau-Brunswick, l'Ontario et la Nouvelle-Écosse, le Manitoba et la Saskatchewan suspendent à leur tour l'utilisation d'un lot spécifique de Flulaval Tetra, un vaccin contre l'influenza produit au Québec et distribué par la compagnie pharmaceutique GlaxoSmithKline (GSK).

Les gouvernements des deux provinces ont confirmé la nouvelle à Radio-Canada vendredi. Ainsi, des dizaines de milliers de doses issues du lot numéro KX9F7 seront mises de côté par le Manitoba et la Saskatchewan.

Samedi dernier, c'est le Nouveau-Brunswick qui a ouvert le bal après avoir recensé trois cas de manifestations cliniques inhabituelles dans la semaine ayant suivi l'administration du vaccin.

Une personne a développé le syndrome de Guillain-Barré; une autre, la myélite transverse; et une autre, une paralysie de Bell. Ces troubles neurologiques ont été qualifiés d'effets indésirables graves par le ministère de la Santé du Nouveau-Brunswick.

Il est encore trop tôt pour savoir si le vaccin est véritablement en cause [éditeur: hahaha, incroyable... n'importe quoi!]. Par mesure préventive, toutefois, les gouvernements de l'Ontario et de la Nouvelle-Écosse ont annoncé lundi qu'ils allaient eux aussi suspendre l'utilisation du lot KX9F7.

Depuis, la médecin hygiéniste en chef du Nouveau-Brunswick, Jennifer Russell, a tenu à rassurer la population, affirmant qu'il n'y avait « aucun doute », selon elle, que le vaccin contre la grippe saisonnière était sécuritaire [éditeur: encore une fois, hahaha! Incroyable, le déni...].

D'ailleurs, les gouvernements manitobains et saskatchewanais ont tous deux déclaré vendredi qu'aucun événement indésirable n'avait été signalé dans leur province après l'inoculation des doses de vaccin tirées du lot KX9F7.

Santé Canada mène l'enquête

L'Agence de la santé publique du Canada (ASPC) n'a pas encore envoyé de consigne à ses partenaires provinciaux concernant le lot KX9F7.

Santé Canada travaille présentement avec l’ASPC afin d'évaluer la situation, a fait savoir une relationniste par courriel jeudi. Lorsque notre évaluation sera terminée, nous pourrons effectivement faire des recommandations sur l'utilisation du lot.

La société GSK affirme pour sa part qu'elle travaille avec les autorités sanitaires canadiennes afin d’obtenir davantage d’information et qu'elle a enclenché [ses] propres enquêtes internes.

Nous communiquerons les conclusions de ces enquêtes aux autorités sanitaires canadiennes avec lesquelles nous travaillons ainsi qu’aux différentes provinces qui ont reçu des doses provenant du lot associé aux effets indésirables survenus au Nouveau-Brunswick, a promis par courriel une responsable des communications.

Près de 500 000 doses potentiellement retirées

En attendant la conclusion de ces enquêtes, cinq provinces ont donc demandé à leurs fournisseurs de soins de santé (hôpitaux, cliniques privées, etc.) de cesser temporairement l'utilisation des vaccins issus du lot KX9F7.

L'Ontario en avait obtenu 170 000; la Nouvelle-Écosse 120 000; le Nouveau-Brunswick 85 000; le Manitoba 64 000; et la Saskatchewan 35 000.

On ne sait pas exactement combien de ces 474 000 vaccins ont été administrés jusqu'à maintenant.

Au Nouveau-Brunswick, par exemple, la Dre Russell a indiqué que la plupart des 85 000 doses acheminées au avaient déjà été administrées, alors qu'en Saskatchewan, le gouvernement a déclaré que seules 4000 des siennes avaient été utilisées.

Au Québec, le ministère de la Santé et des Services sociaux a affirmé par courriel que 10 000 vaccins tirés du lot KX9F7 avaient été inoculés jusqu'à maintenant sans aucune déclaration de manifestation clinique inhabituelle.

Jusqu’à maintenant, plus de 2 300 000 doses de différents types de vaccin antigrippal ont été distribuées au Québec cet automne, a-t-il signalé, sans indiquer combien d'entre elles étaient spécifiquement issues du lot KX9F7.



Source: Radio-Canada



-- -- --
Fichiers joints
2020-2021-flulaval-tetra-pm-en.pdf
(185.76 Kio) Téléchargé 15 fois
flulaval-tetra.pdf
(566.4 Kio) Téléchargé 13 fois
vaccins-gsk-retires.JPG
vaccins-gsk-retires.JPG (113.64 Kio) Vu 1356 fois
Claude Gélinas, Éditeur
chaudiere.ca

Blogues: Montréal | Québec | Lévis | Emploi | Éducation | Placements | Transports
Dons: PayPal | DonorBox Web: Achetez vos noms de domaines au plus bas prix...

Avatar du membre
cgelinas
Administrateur
Messages : 2690
Enregistré le : 25 mai 2010, 22:07
Localisation : Lévis, QC
Contact :

Réel danger du vaccin contre la grippe de GSK (2020)

Message par cgelinas »

Aimez-vous ça vous faire vacciner contre la grippe saisonnière?

--

"Près de 500 000 doses potentiellement retirées

En attendant la conclusion de ces enquêtes, cinq provinces ont donc demandé à leurs fournisseurs de soins de santé (hôpitaux, cliniques privées, etc.) de cesser temporairement l'utilisation des vaccins issus du lot KX9F7."

--

Le lot KX9F7 s'est montré pour le moins... problématique.

https://forum.chaudiere.ca/viewtopic.php?f=19&t=1885

En effet, une personne a développé le syndrome de Guillain-Barré; une autre, la myélite transverse; et une autre, une paralysie de Bell. Ces troubles neurologiques ont été qualifiés d'effets indésirables graves par le ministère de la Santé du Nouveau-Brunswick.

Mais ne craignez rien parce que malgré ces "effets indésirables" absolument épouvantables, la médecin hygiéniste en chef du Nouveau-Brunswick, Jennifer Russell, a tenu à rassurer la population, affirmant qu'il n'y avait « aucun doute », selon elle, que le vaccin contre la grippe saisonnière était sécuritaire.

Ouf!

N'importe quoi!

Guillain-Barré, myélite transverse et paralysie de Bell et le vaccin contre la grippe de GSK est... sécuritaire?

Pour vrai?

Ça aurait pris quoi pour que ce vaccin soit qualifié de réel danger? Plus de dommages neurologiques? Des morts?

--

Ça va probablement prendre des années avant que GSK à Québec n'ait d'autres commandes de vaccins, qu'importe les vaccins.

La médecin hygiéniste en chef du Nouveau-Brunswick, Jennifer Russell a beau se faire rassurante, plus personne de sain d'esprit ne va vouloir se faire vacciner, cette année.

Encore moins par quelque vaccin de GSK que ce soit.

--

Les gouvernements de l'Ontario et de la Nouvelle-Écosse ont annoncé lundi qu'ils allaient eux aussi suspendre l'utilisation du lot KX9F7.

Et au Québec?

Au Québec, le ministère de la Santé et des Services sociaux a affirmé par courriel [à RC] que 10 000 vaccins tirés du lot KX9F7 avaient été inoculés jusqu'à maintenant sans aucune déclaration de manifestation clinique inhabituelle.

Ce serait d'ailleurs probablement une bonne idée de vérifier à nouveau.

Ne serait-ce que par mesure élémentaire de prudence.

La vraie prudence aurait été de VÉRIFIER le vaccin AVANT de l'injecter mais tout ça fonctionne sur la parole du fabricant alors les vaccinations se font essentiellement "à l'aveugle" tant les gouvernements n'analysent rien, par eux-mêmes.

Jusqu’à maintenant, plus de 2 300 000 doses de différents types de vaccin antigrippal ont été distribuées au Québec cet automne... et aucun détail à savoir combien d'entre elles étaient spécifiquement issues du lot KX9F7.

Ah! Les dangers de la vaccination présentée comme... sécuritaire!




Source: Ma publication, dans Facebook


Aussi, la saisie d'écran ci-dessous provient de Twitter:

https://twitter.com/rick_pittman/status ... 6105160708

https://www.cbc.ca/news/canada/new-brun ... -1.5804088




-- -- --
Fichiers joints
flulaval-tetra-de-gsk-effets-secondaires-graves.JPG
flulaval-tetra-de-gsk-effets-secondaires-graves.JPG (88.01 Kio) Vu 1339 fois
Claude Gélinas, Éditeur
chaudiere.ca

Blogues: Montréal | Québec | Lévis | Emploi | Éducation | Placements | Transports
Dons: PayPal | DonorBox Web: Achetez vos noms de domaines au plus bas prix...

Avatar du membre
cgelinas
Administrateur
Messages : 2690
Enregistré le : 25 mai 2010, 22:07
Localisation : Lévis, QC
Contact :

Québec continuera d'utiliser un lot de vaccins antigrippaux retiré par cinq provinces

Message par cgelinas »

24 novembre 2020

Il reste environ 142 000 doses dans le réseau québécois, dont la plupart ont été distribuées.

Le ministère de la Santé et des Services sociaux (MSSS) du Québec « recommande de maintenir les activités de vaccination avec tous les lots de Flulaval Tetra », même si le Nouveau-Brunswick, l'Ontario, la Nouvelle-Écosse, le Manitoba et la Saskatchewan en ont décidé autrement.

L'utilisation du lot numéro KX9F7 du vaccin contre la grippe de la compagnie pharmaceutique GlaxoSmithKline (GSK) fait débat depuis 10 jours, alors que cinq provinces ont demandé à leurs partenaires de ne plus l'administrer, le temps de permettre à l'Agence de la santé publique du Canada (ASPC) de mener son enquête.

Le 14 novembre dernier, c'est le Nouveau-Brunswick qui a ouvert le bal après avoir recensé trois cas de manifestations cliniques inhabituelles (MCI) dans la semaine ayant suivi l'administration du vaccin : une personne a développé le syndrome de Guillain-Barré; une autre, la myélite transverse; et une autre, une paralysie de Bell.

Or, pour le moment, aucune problématique MCI n’est observée au Québec à la suite de la vaccination antigrippale, a fait savoir le MSSS à Radio-Canada par courriel, mardi après-midi.

La situation, ajoute-t-il, est suivie de près par tout le réseau de vaccinovigilance canadien mené par l’ASPC et auquel Santé Canada et toutes les provinces participent.

Des dizaines de milliers de doses en circulation

Le MSSS affirme s'être procuré 2,3 millions de vaccins en prévision de la saison de la grippe, dont 1,1 million de doses de Flulaval Tetra. De ce nombre, 160 000 sont issues du lot KX9F7.

Or, en date du vendredi 20 novembre, 18 046 doses de ce lot avaient été inoculées.

En faisant le calcul, [...] il reste donc environ 142 000 doses en stock pour le Québec, estime le ministère. Toutefois, de ces doses, la plupart ont été envoyées/distribuées dans les régions ou les pharmacies, et donc, une partie a probablement déjà été administrée à des patients depuis les données du 20 novembre.

Au moins deux enquêtes ont cours

Aux dernières nouvelles, l'ASPC n'avait pas encore envoyé de consigne aux provinces concernant le lot KX9F7. La société GSK, elle, affirmait vendredi dernier qu'elle travaillait avec les autorités sanitaires canadiennes afin d’obtenir davantage d’information et qu'elle avait enclenché [ses] propres enquêtes internes.

Ainsi, il est encore trop tôt pour savoir si le vaccin a véritablement causé les MCI recensées au Nouveau-Brunswick – des troubles neurologiques qui ont été qualifiés d'effets indésirables graves par le ministère de la Santé de la province.

La médecin hygiéniste en chef du Nouveau-Brunswick, Jennifer Russell, a toutefois tenu à rassurer la population, en affirmant la semaine dernière qu'il n'y avait « aucun doute », selon elle, que le vaccin contre la grippe saisonnière était sécuritaire.

Des provinces jouent de prudence

En attendant la conclusion des enquêtes lancées par l'ASPC et GSK, le Nouveau-Brunswick, l'Ontario, la Nouvelle-Écosse, le Manitoba et la Saskatchewan ont tout de même demandé à leurs fournisseurs de soins de santé (hôpitaux, cliniques privées, etc.) de cesser temporairement l'utilisation des vaccins issus du lot KX9F7.

On estime à près de 500 000 le nombre de doses potentiellement retirées, puisque l'Ontario en avait obtenu 170 000; la Nouvelle-Écosse, 120 000; le Nouveau-Brunswick, 85 000; le Manitoba, 64 000; et la Saskatchewan, 35 000.

À l'exception du Nouveau-Brunswick, toutes ces provinces ont fait savoir qu'elles n'avaient remarqué aucune MCI jusqu'à maintenant.

La Colombie-Britannique a également informé Radio-Canada mardi qu'aucune des 319 000 doses de Flulaval Tetra qu'elle a achetées cette année n'était issue du lot KX9F7.




Source: Radio-Canada




-- -- --
Claude Gélinas, Éditeur
chaudiere.ca

Blogues: Montréal | Québec | Lévis | Emploi | Éducation | Placements | Transports
Dons: PayPal | DonorBox Web: Achetez vos noms de domaines au plus bas prix...

Avatar du membre
cgelinas
Administrateur
Messages : 2690
Enregistré le : 25 mai 2010, 22:07
Localisation : Lévis, QC
Contact :

Le Québec n'applique pas le principe de précaution, en regard du lot KX9F7 de GSK

Message par cgelinas »

Samedi, le 21 novembre 2020, je vous ai parlé des 5 provinces qui ont demandé à leurs fournisseurs de soins de santé (hôpitaux, cliniques privées, etc.) de cesser temporairement l'utilisation des vaccins issus du lot KX9F7, en attendant la conclusion des enquêtes de Santé Canada et de GSK.

https://www.facebook.com/claude.gelinas ... 3971660501

https://forum.chaudiere.ca/viewtopic.php?p=2744#p2744

Aujourd'hui, le mercredi 25 novembre 2020, 4 jours plus tard, on apprend qu'aux dernières nouvelles, l'ASPC n'avait pas encore envoyé de consigne aux provinces concernant le lot KX9F7.

--

Rappelons que c'est le Nouveau-Brunswick qui a ouvert le bal après avoir recensé 3 cas de manifestations cliniques inhabituelles dans la semaine ayant suivi l'administration du vaccin contre la grippe.

Une personne a développé le syndrome de Guillain-Barré; une autre, la myélite transverse; et une autre, une paralysie de Bell.

Et une question restait en suspens à savoir ce qu'il adviendrait des vaccins provenant de ce lot, au Québec.

--

La réponse est venue, aujourd'hui et le MSSS a décidé de ne retirer AUCUNE dose provenant des 160,000 issues du lot KX9F7.

https://forum.chaudiere.ca/viewtopic.php?p=2757#p2757

En date du vendredi 20 novembre, 18,046 doses de ce lot avaient été inoculées alors le MSSS estime qu'il reste environ 142,000 doses en stock pour le Québec.

Comme la plupart de ces doses du lot KX9F7 ont été envoyées dans les régions ou les pharmacies, une partie a probablement déjà été administrée à des patients.

--

Le Nouveau-Brunswick, l'Ontario, la Nouvelle-Écosse, le Manitoba et la Saskatchewan ont demandé à leurs fournisseurs de soins de santé (hôpitaux, cliniques privées, etc.) de cesser temporairement l'utilisation des vaccins issus du lot KX9F7.

Ces provinces ont appliqué le principe minimal de précaution, vu les effets indésirables constatés, au Nouveau-Brunswick.

Pourquoi le Québec n'a-t-il pas été en ce sens, aussi?

Où est la prudence, dans cette décision du MSSS?

C'est comme si le ministre de la Santé du Québec, Christian Dubé avait une approche d'abord économique et logistique au lieu de vraiment voir à la santé des Québécois qui se retrouveront de l'autre côté d'une seringue avec le vaccin contre la grippe de GSK, provenant du lot KX9F7.

--

Le MSSS affirme s'être procuré 2,3 millions de vaccins en prévision de la saison de la grippe.

De ce nombre, il y a 1,1 million de doses de Flulaval Tetra, de GSK où il y a les 160,000 doses du lot KX9F7.

--

Sur une population de 8,45 millions de Québécois, ça signifie que que 6,15 millions de Québécois ne se feront pas vacciner, par choix ou pour une autre raison.

Ça signifie que seulement 27% des Québécois se laisseront injecter un vaccin alors que 73%, non.

--

Si le but du vaccin contre la grippe est de protéger les gens, selon le narratif du MSSS, pourquoi les mettre exposer à un danger déclaré, au Nouveau-Brunswick?

--

Parmi les 2,3 millions de Québécois se faisant vacciner, combien savent les noms des souches qui leurs sont injectées?

Probablement très peu alors pour les aider à comprendre ce qui va entrer dans leur corps, via la seringue du vaccinateur, voici la liste des 4 souches grippales de cette saison novembre-décembre 2020:

- A/Guangdong-Maonan/SWL 1536/2019 (H1N1) pdm09
- A/Hong Kong/2671/2019 (H3N2)
- B/Washington/02/2019 de la lignée B/Victoria
- B/Phuket/3073/2013 de la lignée B/Yamagata (seulement dans le vaccin quadrivalent)

https://www.msss.gouv.qc.ca/professionn ... revention/

À n'en pas douter, avec la frontière canadienne encore fermée, ces souches identifiées et collectées à l'étranger ont vraisemblablement voyagé pas mal plus qu'une majorité de Québécois, cette année.

--

Pour ceux qui auraient déjà reçu le vaccin contre la grippe, cette année, le médecin ou l'infirmière qui vous a vacciné doit vous remettre un feuillet indiquant la marque et le lot du vaccin utilisé.

Si ce feuillet ne vous a pas été remis, exigez-le.

--

https://paypal.me/logixca

Par Interac: [email protected]
Q = "Ton nom" et R = "Claude"




Source: Ma publication, dans Facebook


La saisie d'écran, ci-après, provient de cette nouvelle de CBC:

https://www.cbc.ca/news/canada/new-brun ... -1.5802614




-- -- --
Fichiers joints
les-4-souches-du-vaccin-contre-la-grippe-en-novembre-2020.JPG
les-4-souches-du-vaccin-contre-la-grippe-en-novembre-2020.JPG (177.35 Kio) Vu 508 fois
3-cas-confirmes-par-le-nb-d-effets-indesirables.JPG
3-cas-confirmes-par-le-nb-d-effets-indesirables.JPG (115.46 Kio) Vu 508 fois
Claude Gélinas, Éditeur
chaudiere.ca

Blogues: Montréal | Québec | Lévis | Emploi | Éducation | Placements | Transports
Dons: PayPal | DonorBox Web: Achetez vos noms de domaines au plus bas prix...

Répondre
PayPal DonorBox Interac