Les masques de coton, les N95 et les FFP2 de SQ Group utilisent aussi le "graphène nanoformé"

Répondre
Avatar du membre
cgelinas
Administrateur
Messages : 7698
Enregistré le : 25 mai 2010, 22:07
Localisation : Lévis, QC
Contact :

En raison du potentiel de toxicité pulmonaire précoce liée à l’inhalation de "graphène nanoformé", les écoles sont censées avoir pris des mesure pour ne plus distribuer les masques SNN200642 de Métallifer.

Cette entreprise d'import lévisienne s'est vraisemblablement approvisionnée en Chine, chez ShengQuan New Materials mais voilà, Santé Canada a beau avoir conduit son évaluation préliminaire à propos du masque "de procédure bleu et gris" SNN 200642 mais aucune évaluation ne semble avoir été faite, encore, sur LES AUTRES MASQUES fabriqués par ShengQuan New Materials.

Et justement, il se trouve que le fabricant chinois utilise la même recette de "biomasse de graphène" dans ses masques de coton.

Ainsi, il est possible que si vous portez un masque de coton en pensant être protégé du potentiel de toxicité pulmonaire précoce liée à l’inhalation de "graphène nanoformé", vous ne le soyez pas, du tout.

https://shengquannewmaterial.en.alibaba ... _mask.html

--

En rappel, pour tous les détails sur l'avis de Santé Canada à l'encontre du masque SNN200642:

https://forum.chaudiere.ca/viewtopic.php?f=19&t=2312

https://forum.chaudiere.ca/viewtopic.php?f=2&t=2313

https://forum.chaudiere.ca/viewtopic.php?f=2&t=2315

--

Faites circuler cette information au maximum parce qu'il pourrait y avoir de nombreuses personnes qui croient, à tort, avoir évité la toxicité des masques SNN200642 lorsqu'elles enfilent un masque de coton.

S'il s'agit d'un masque vendu par ShengQuan New Materials, ils pourraient ne pas l'être.

--

Et pour les gens plus riches qui se croient à l'abri en portant un masque N95, vous allez tomber en bas de votre chaise parce que même ces masques-là, lorsque fabriqués par ShengQuan New Materials, contiennent du "graphène de biomasse", le même "graphène nanoformé" à l'encontre duquel Santé Canada a émis son avis de potentiel de toxicité à l'inhalation.

https://shengquannewmaterial.en.alibaba ... hield.html

Il y a exactement la même formule de "biomasse de graphène" dans les masques FFP2 de ShengQuan New Materials, aussi.

https://shengquannewmaterial.en.alibaba ... Masks.html

--

Masques de coton, N95 et FFP2, tous fabriqués avec la même couche de "graphène nanoformé" que le SNN200642.

Même fabricant, même formule.

À quand les prochaines évaluations de Santé Canada?

Et peut-être encore plus important, comment se fait-il que Santé Canada laisse les Canadiens, incluant des enfants, mettre leur santé en danger aussi longtemps avant de procéder à des évaluations?

--

ShengQuan New Materials est un IMMENSE manufacturier, en Chine.

Ils fabriquent une quantité délirante de masques.

En plus de ça, ils détiennent le brevet chinois # ZL 2015 1 0819312.X qui est décrit, ici:

https://www.sqinsertec.com/wp-content/u ... roduct.pdf

Et soyez prudents parce que "SQ Medical Supplies" est actif, dans Facebook, pour DONNER des masques de procédure à l'achat de leurs masques N95:

https://www.facebook.com/sqmedicalsuppl ... 3783596819

Il se pourrait donc que même des gens qui ne s'en doutent pas se retrouvent à inhaler du "graphène nanoformé", via l'un ou l'autre des masques fabriqués par ShengQuan New Materials.

https://shengquannewmaterial.en.alibaba.com/

--

Et rien de rassurant du côté des autres fabricants de masques qui utilisent, souvent, eux aussi, des "formules-maison brevetées" pour "améliorer la performance" de leurs masques.

Comme quoi Santé Canada a de nombreuses évaluation à conduire, en regard de ces masques mais pour l'instant, ce sont les Québécois qui font office de cobayes.

Et en tant que cobayes des fabricants communistes chinois, les Québécois se montrent "dociles" en se remettant une autre marque de masque dans le visage au lieu de se demander si cet autre masque ne présenterait pas, lui aussi, un potentiel de toxicité pulmonaire précoce liée à l’inhalation du même type de produit ou d'un autre.

Ce qui a cours est vraiment grave.

Pour l'heure, François Legault, Christian Dubé et le Dr Horacio Arruda n'ont rien dit, à propos de la potentielle toxicité des masques SNN200642.

Le silence-radio complet.

Idem du côté des médecins des "grands médias", comme si le chat leur avait mangé la langue.

--

Qui va s'occuper de vérifier les effets qui auraient pu être subis par les enfants qui ont fréquenté les écoles où ces masques ont été FORCÉS dans leur visage?

Quelle est la responsabilité légale de ceux qui ont participé, directement ou non, à l'obligation pour des enfants de porter un masque, comme le SNN200642, potentiellement toxique à la simple inhalation?

--

Alors, si on va un peu plus loin dans l'obligatoire réflexion, à ce point-ci, comment savoir si les autres marques de masques sont tout aussi potentiellement toxiques, ou plus?

Parce qu'avant que Santé Canada ne publie son avis, même les SNN200642 faisaient l'objet de mentions, par la CNESST.

Au fond, ça revient toujours à ce réflexe fondamental que les gens doivent absolument développer à savoir que rien ne les approche à part lorsque c'est absolument certain que ce n'est pas toxique.

Or, en regard des masques SNN200642, les Québécois se sont fait tromper à propos de la "sécurité" du produit.

--

Aidez-moi à vous aider:

https://paypal.me/logixca

Par Interac: [email protected]
Q = "Ton nom" et R = "Claude"




Source: Ma publication, dans Facebook




-- -- --
Fichiers joints
promotion-de-sq-medical-group-dans-facebook.JPG
promotion-de-sq-medical-group-dans-facebook.JPG (65.75 Kio) Vu 3821 fois
biomass-graphene-mask.JPG
biomass-graphene-mask.JPG (53.63 Kio) Vu 3821 fois
Claude Gélinas, Éditeur
chaudiere.ca

Blogues: Montréal | Québec | Lévis | Emploi | Éducation | Placements | Transports
Dons: PayPal | DonorBox Web: Achetez vos noms de domaines au plus bas prix...
Avatar du membre
cgelinas
Administrateur
Messages : 7698
Enregistré le : 25 mai 2010, 22:07
Localisation : Lévis, QC
Contact :

Voici une information que j'ai trouvée sous cette publication de Josee Pelle, dans Facebook.

Barrière sang-air

Les poumons sont une entrée potentielle pour les nanoparticules de graphène dans le corps humain par les voies respiratoires.

Les nanofeuilles GO inhalées peuvent détruire l'ultrastructure et les propriétés biophysiques du film de surfactant pulmonaire (PS), qui est la première ligne de défense de l'hôte, et faire apparaître leur toxicité potentielle [ 54 ].

Les particules agglomérées ou dispersées se déposent sur la surface alvéolaire interne des alvéoles et sont ensuite englouties par les macrophages alvéolaires (MA) [ 55 ].

La clairance dans les poumons est facilitée par l'escalator mucociliaire, les AM ou la couche épithéliale [ 56 - 58 ]. Cependant, certaines petites nanoparticules inhalées infiltrent la barrière épithéliale pulmonaire intacte et peuvent alors pénétrer de façon transitoire dans l'épithélium alvéolaire ou dans l'interstitium [ 59, 60 ].

Le graphène instillé par voie intratrachéale peut se redistribuer vers le foie et la rate en passant à travers la barrière air-sang [ 61 ]. L'étude de la barrière hémato-respiratoire peut attirer une attention particulière, car les chercheurs et les travailleurs sont exposés au travail aux GFN généralement par inhalation.

Expliquer clairement comment la barrière hémato-respiratoire joue un rôle dans la toxicité des GFN peut devenir un sujet brûlant de recherche. 🤔🧐

Le métabolisme et l'excrétion des nanomatériaux sont des processus de longue durée, cependant, les études récentes sur les GFN se sont limitées à des évaluations toxicologiques à court terme, et l'accumulation et la toxicité à long terme des GFN sur différents tissus restent inconnues.

Par conséquent, des études à long terme sur le dépôt et l'excrétion des GFN doivent être effectuées en utilisant différentes cellules et animaux pour garantir la biosécurité des matériaux avant leur utilisation dans des applications biomédicales humaines.



Source: Karen McDermott, via Facebook

Pour sa publication, Karen McDermott m'a confirmé avoir puisé une partie de ses constats dans l'étude intitulée "Toxicity of graphene-family nanoparticles: a general review of the origins and mechanisms", de 2016, dans PubMed.


Ce document de l'IRSST parle de la barrière sang-air dans les alvéoles.

Je vous recommande aussi ce document des Centres anti-poisons de Paris qui parle des dangers des nanoparticules.




-- -- --
Fichiers joints
12989_2016_Article_168.pdf
(2.51 Mio) Téléchargé 54 fois
DIU_Tox_Med_2017_18_P_Andujar_Nanoparticules.pdf
(3.59 Mio) Téléchargé 81 fois
R-558.pdf
(817.85 Kio) Téléchargé 84 fois
ils-vont-remettre-un-autre-masque-non-teste-dans-le-visage-des-enfants.jpg
ils-vont-remettre-un-autre-masque-non-teste-dans-le-visage-des-enfants.jpg (49.42 Kio) Vu 3412 fois
Claude Gélinas, Éditeur
chaudiere.ca

Blogues: Montréal | Québec | Lévis | Emploi | Éducation | Placements | Transports
Dons: PayPal | DonorBox Web: Achetez vos noms de domaines au plus bas prix...
Avatar du membre
cgelinas
Administrateur
Messages : 7698
Enregistré le : 25 mai 2010, 22:07
Localisation : Lévis, QC
Contact :

Ma réponse à la question de Sara Duchesne, dans Facebook.

Je t'invite à lire cette étude:

"Toxicité des nanoparticules de la famille du graphène: un examen général des origines et des mécanismes"

Parmi les toxicités des graphènes nanoformés, on retrouve:
  • destruction physique
  • stress oxydatif
  • dommages à l'ADN
  • réponse inflammatoire
  • apoptose
  • autophagie
  • nécrose
Donc oui, c'est potentiellement toxique.

Ça me dépasse que ces masques puissent encore être portés par des gens qui n'ont pas encore pris connaissance de l'avis de Santé Canada.

https://forum.chaudiere.ca/viewtopic.php?f=2&t=2325

--

Et attention à tous les autres masques qui n'ont pas encore été évalués.

Les gens qui portent des masques prennent un risque très réel, avec leur santé.

Une fois les nanoparticules inhalées, bonne chance pour s'en débarrasser.


-- -- --
Fichiers joints
12989_2016_Article_168.pdf
(2.51 Mio) Téléchargé 62 fois
toxicite-du-graphene.JPG
toxicite-du-graphene.JPG (183.38 Kio) Vu 3000 fois
Claude Gélinas, Éditeur
chaudiere.ca

Blogues: Montréal | Québec | Lévis | Emploi | Éducation | Placements | Transports
Dons: PayPal | DonorBox Web: Achetez vos noms de domaines au plus bas prix...
Répondre