Black Lives Matter et son message "Defund The Police" pour sortir le public afin de paver la voie au privé

Répondre
Avatar du membre
cgelinas
Administrateur
Messages : 2371
Enregistré le : 25 mai 2010, 22:07
Localisation : Lévis, QC
Contact :

Black Lives Matter et son message "Defund The Police" pour sortir le public afin de paver la voie au privé

Message par cgelinas »

Le nouvel angle d'attaque de Black Lives Matter contre la société américaine passe par des écoles sans policiers:

https://twitter.com/hashtag/PoliceFreeSchools

Comme ici, via Freedom Inc. qui réclame la suppression tous azimuts de la police, à l'école:

https://twitter.com/AboutFreedomInc/sta ... 49/photo/1

Mais on comprend que ça va plus loin que l'école, avec le mouvement "Defund the police" qui origine du mouvement Black Lives Matter, financé par George Soros avec ses Open Society Foundations:

https://en.wikipedia.org/wiki/List_of_p ... orge_Soros

--

C'est le même agenda pour Black Lives Matter, au Canada:

https://blacklivesmatter.ca/defund-the-police/

Alors, pendant qu'au mois de mai 2020, Justin Trudeau s'occupait de bannir 1,500 types d'armes supplémentaires, au Canada:

https://www.cbc.ca/news/politics/trudea ... -1.5552131

Le mouvement Black Lives Matter financé par son "mentor", George Soros, livre une guerre médiatique sans précédent contre la police:

https://blacklivesmatter.ca/

https://defundthepolice.org/

--

En fait, ce qui est visé, ici, c'est la police traditionnelle.

Même la a ministre de la Sécurité publique, Geneviève Guilbault, Guilbault, en date du 4 août 2020, dans son Livre vert sur la police veut faire plus de place au privé dans la police, au Québec:

https://www.tvanouvelles.ca/2020/08/04/ ... e-au-prive

Sans aucune surprise, le Forum économique mondial (FEM) embellit ce scénario en mentionnant le momentum de Black Lives Matter qui a eu des effets jusqu'à New Delhi, en Inde... toujours contre le financement des polices "traditionnelles":

https://www.weforum.org/agenda/2020/06/ ... ally-mean/

Le FEM se garde bien de mentionner que ses supporteurs multi-milliardaires ont tout intérêt à voir disparaître la police "traditionnelle" pour la remplacer par une police privée sous leur contrôle, direct.

Cette police privée serait financée par le peuple mais redevable à des patrons privés.

Black Lives Matter devient alors un outil de propagande "sur le terrain" pour livrer une guerre sans merci contre la police "traditionnelle".

--

Tout policier qui lit ceci devrait prendre cette guerre au sérieux car New York vient d'amputer presqu'un milliard de dollars au budget de son service de police.

https://www.nytimes.com/2020/06/30/nyre ... udget.html

Et ça, c'est pour satisfaire aux "Black Lives".

Pensez-vous que les élus fédéraux, provinciaux et municipaux résisteront aux demandes des Black Lives Matter?

https://forum.chaudiere.ca/viewtopic.php?f=14&t=1667

Même la mairesse de Montréal, Valérie Plante, permet que la métropole du Québec soit décorée avec l'art de rue des Black Lives Matter.

Et tout ça se fait dans le Village Gai afin d'hybrider les discours victimaires aussi bien actuels qu'historiques afin d'amplifier les lamentations anti-polices.

Trudeau

Guilbault

Plante

Se pourrait-il qu'un alignement anti-police publique se dessine, ici-même?

Et se pourrait-il que le mouvement Black Lives Matter soit instrumentalisé pour marteler le message "Defund The Police" qui se veut un prélude à une nouvelle forme de justice qui, elle aussi, pourra avoir lieu via une desserte privée?

..

Oui, la "justice transformatrice" (appelée "transformative justice", en anglais) est présentée comme ceci:

"La justice transformatrice est un moyen de traiter un acte de préjudice individuel qui repose sur les membres de la communauté plutôt que sur la police, la loi ou le gouvernement (également connu sous le nom d'État). C'est une réponse au racisme et à l'oppression sexiste qui façonnent la vie de nombreuses personnes de couleur."

Source: https://www.teenvogue.com/story/transfo ... of%20color.

Et cette "justice" de nature privée fonctionne main dans la main avec la police privée, celle qui reçoit son financement du public sans l'habituelle reddition de compte... publique.

--

Le mouvement Black Lives Matter réclame inlassablement plus de place pour ses "All Black Lives Matter" mais au fond, ses vrais combats sont contre des piliers de notre société libre, à savoir:

1) la police publique

et

2) la justice publique

Ce qu'on comprend, c'est que leur élimination, rapide ou graduelle pourra ouvrir la voie pour une nébuleuse d'initiatives privées qui pourront être implémentées ou autrement fédérées par des groupes liés, de près ou de loin, aux groupes tels que ceux représentés par le FEM.

Il est temps d'ouvrir les yeux sur ce qui est réellement en train de se passer, avec Black Lives Matter.

Demandez-vous si le "bien commun" est vraiment l'objectif des Black Lives Matter.

Posez-vous la question maintenant parce que les élus, eux, semblent très "sensibles" aux demandes de ces militants qui reviennent sans cesse avec les mêmes slogans.



Source: Ma publication, dans Facebook



-- -- --
Fichiers joints
la-freedom-youth-squad-de-freedom-inc.jpg
la-freedom-youth-squad-de-freedom-inc.jpg (341.83 Kio) Vu 76 fois
defund-the-police-par-blm-canada.jpg
defund-the-police-par-blm-canada.jpg (102.34 Kio) Vu 76 fois
blm-canada.jpg
blm-canada.jpg (215.47 Kio) Vu 76 fois
Claude Gélinas, Éditeur
chaudiere.ca

Blogues: Montréal | Québec | Lévis | Emploi | Éducation | Placements | Transports
Dons: PayPal | DonorBox Web: Achetez vos noms de domaines au plus bas prix...

Répondre