Québec donne son aval au modèle d’agriculture de Charles Sirois

Répondre
Avatar du membre
cgelinas
Administrateur
Messages : 1156
Enregistré le : 26 mai 2010, 02:07
Localisation : Lévis, QC
Contact :

Québec donne son aval au modèle d’agriculture de Charles Sirois

Message par cgelinas » 04 février 2019, 12:53

Un rapport du MAPAQ est largement favorable à la stratégie d’affaires de Pangea

Québec approuve le développement de l’agriculture préconisé par l’homme d’affaires Charles Sirois, malgré les inquiétudes du milieu agricole sur la hausse du prix des terres.

Le ministère de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation (MAPAQ) donne son approbation au modèle Pangea dans une analyse largement favorable au deuxième plus important propriétaire de terres agricoles du Québec.

Dans son rapport, le ministère estime que le modèle mis en place par cette société d’investissement qui détient aujourd’hui près de 6000 hectares ne peut pas être «rejeté du revers de la main».

Commandée par le ministre Laurent Lessard l’an dernier, cette analyse fait suite à un investissement de 10 M$ de la Caisse de dépôt et placement du Québec dans Pangea, ce qui avait soulevé l’ire de plusieurs intervenants du milieu.

«Le ministère estime que ce modèle d’affaires peut être intéressant pour les parties prenantes», est-il écrit dans le document d’une trentaine de pages.

Le MAPAQ ajoute «qu’il faut reconnaître que l’entreprise investit dans les terres agricoles et que ce type d’investissement ne peut pas être rejeté du revers de la main».

Prix des terres

L’une des principales critiques exprimées par des agriculteurs envers ce modèle est l’augmentation du prix des terres. En 2013-2014, la valeur des terres agricoles a bondi de 32 % dans la région du Saguenay-Lac-Saint-Jean, où Pangea a été particulièrement active.

Or, concernant l’impact des activités de la société, le rapport conclut qu’il faudrait une étude plus approfondie pour déterminer s’il existe une relation de cause à effet.

«C’est très insatisfaisant par rapport aux attentes qu’on avait. C’est un rapport qui tend à minimiser l’impact de Pangea pour en faire un modèle acceptable», a vivement réagi le président général de l’Union des producteurs agricoles (UPA), Marcel Groleau.

Pangea veut acquérir au total 20 000 hectares au Québec destinés principalement à la culture des céréales et des oléagineux.

Menace pour la ferme familiale

«Notre rôle, c’est de protéger la ferme familiale. Quand Pangea crée une structure de 1000 hectares, elle fait disparaître en moyenne dix fermes familiales. Ce n’est pas un modèle qui va soutenir le développement social et économique des régions», a ajouté M. Groleau.

Pangea estime de son côté que ce rapport permet de rétablir les faits. «On a ouvert nos livres et on a répondu à toutes les questions. Cela contredit beaucoup de choses que les gens pensaient dans le marché et qui n’étaient pas la réalité», a affirmé Serge Fortin, cofondateur, qui s’estime heureux de « l’ouverture » manifestée par le MAPAQ.

PANGEA
  • 28 M$ d’investissements
  • 6000 hectares acquis depuis 2012
  • 6 régions du Québec
  • 2 sociétés en commandite
  • 8 sociétés opérantes agricoles

Source: Journal de Québec
Fichiers joints
charles-sirois-de-pangea-et-financier-de-la-caq.jpg
charles-sirois-de-pangea-et-financier-de-la-caq.jpg (86.75 Kio) Vu 15 fois
Claude Gélinas, Éditeur
chaudiere.ca

Blogues: Montréal | Québec | Lévis | Emploi | Éducation | Placements | Transports
Web: Achetez vos noms de domaines au plus bas prix...

Avatar du membre
cgelinas
Administrateur
Messages : 1156
Enregistré le : 26 mai 2010, 02:07
Localisation : Lévis, QC
Contact :

Re: Québec donne son aval au modèle d’agriculture de Charles Sirois

Message par cgelinas » 04 février 2019, 13:15

Les fermiers québécois n'auront tout simplement plus les moyens de posséder leur propre terre.

Il pourront cependant tomber dans la servitude et devenir des sous-traitants pour Pangea.

Horrible dire mais la CAQ retourne l'ascenseur à son premier financier.

Il s'agit d'une trahison contre le peuple québécois et pour la concentration des terres agricoles (et de toutes les richesses qui en découlent) entre les mains du vrai patron de la CAQ: Charles Sirois.

Et Pangea peut décider de vendre toutes ces terres à la Chine pour profiter d'une manne en provenance du Parti communiste chinois qui comprend l'importance de ces terres arables.
Claude Gélinas, Éditeur
chaudiere.ca

Blogues: Montréal | Québec | Lévis | Emploi | Éducation | Placements | Transports
Web: Achetez vos noms de domaines au plus bas prix...

Avatar du membre
cgelinas
Administrateur
Messages : 1156
Enregistré le : 26 mai 2010, 02:07
Localisation : Lévis, QC
Contact :

Re: Québec donne son aval au modèle d’agriculture de Charles Sirois

Message par cgelinas » 04 février 2019, 13:21

Voici le commentaire de Jean-Pierre Cloutier, dans Facebook:

C'est en 1978 que le tout premier gouvernement péquiste crée la Loi sur la protection du territoire et des activités agricoles.

La protection du territoire et des activités agricoles désigne l’ensemble des actions, lois et règlements visant à assurer la pérennité de l'agriculture :
  • en évitant la perte de terres arables, notamment dans le cas de l’urbanisation;
  • en luttant contre la fragilisation du territoire et des activités agricoles, notamment due à une cohabitation avec des activités non compatibles;
  • en valorisant la production agricole durable et locale...
-

Ombre au tableau: PANGEA... Cette entité financière représente une menace pour les agriculteurs du Québec et ses méthodes d'accaparements de terres agricoles sont dénoncées par l'UPA et Alexandre Cloutier du PQ!

Cette entité, créée par "Charles Sirois" ami de Legault et Serge Fortin, utilisent les fonds de la CDPQ et du Fonds de Solidarité de la FTQ pour parvenir à leurs fins: mettre le grapin sur les terres agricoles!

« Cette participation financière de la Caisse et du Fonds de solidarité, deux organismes mis en place grâce aux fonds publics, représente une concurrence insoutenable et déloyale qui empêchera, à toutes fins pratiques, le développement des entreprises familiales et de la relève », a réagi le président général de l'UPA, Marcel Groleau...

-

...Pour l'une de ses transactions, à Saint-Germain-de-Kamouraska, Pangea aurait payé près de 60 % plus cher que le prix du marché, soit près de 3000 $ l'hectare, selon les estimations de l'UPA qui a comparé deux transactions qui ont été faites à huit mois d'intervalle...

-

...Malgré l’explosion du prix des terres agricoles, des sociétés d’investissement comme Pangea, appuyée par la Caisse de dépôt et placement du Québec (CDPQ) et le Fonds de solidarité FTQ, achètent des terres et imposent un modèle qui fait mal aux agriculteurs, estime le Parti québécois (PQ) qui veut encadrer cette pratique...

-

SI NOUS AVONS LE SOUCI DE PROTÉGER NOS TERRES AGRICOLES, CE N'EST PAS EN VOTANT POUR DES PARTIS FÉDÉRALISTES QU'ON LE FERA... CHARLES SIROIS, GRAND AMI DE FRANÇOIS LEGAULT, AURA BEAU JEU POUR CONTINUER À DILAPIDER NOTRE PATRIMOINE COLLECTIF...è

VIVE L'INDÉPENDANCE, VIVE LE PQ ET VIVE LE BLOC!!!
Claude Gélinas, Éditeur
chaudiere.ca

Blogues: Montréal | Québec | Lévis | Emploi | Éducation | Placements | Transports
Web: Achetez vos noms de domaines au plus bas prix...

Répondre