Poisons toxiques en Europe (datant de la 1ere guerre mondiale)

Répondre
Avatar du membre
cgelinas
Administrateur
Messages : 1232
Enregistré le : 26 mai 2010, 02:07
Localisation : Lévis, QC
Contact :

Poisons toxiques en Europe (datant de la 1ere guerre mondiale)

Message par cgelinas » 15 janvier 2019, 22:52

"En mer du Nord et en Baltique, les Alliés ont volontairement coulé des navires transportant près de trois milliards de tonnes d'armes, chimiques et conventionnelles, produites lors de la Première et de la Seconde Guerre mondiale.

Aujourd'hui, ces déversements restent méconnus mais les conséquences environnementales sont graves.

Les barils qui les confinent mettent entre 80 et 100 ans à rouiller : ils commencent actuellement à diffuser leur poison dans la mer. Il suffirait que 16% des substances s'échappent pour éradiquer toute forme de vie pendant des siècles. Les scientifiques prédisent une catastrophe sans précédent... En Europe, la France est le pays le plus touché pour la période 1914-1918 ; et l'Allemagne pour la période 1939-1945. Entre ces deux pays, les fonds marins qui longent le littoral belge forment un vaste tapis de bombes toxiques. Alors que les autres pays européens et la Russie commencent à communiquer, pour échapper au cauchemar, la France refuse de lever le Secret Défense."

C'est-à-dire que le gouvernement français (et non pas "la France") préfère continuer à nier ou à occulter les imbécillités et les atrocités du passé plutôt que de remédier (un minimum) au désastre biologique qu'elles précipitent en ce moment même, insidieusement, inexorablement, et discrètement.

Pour voir le doc en entier, cliquez ici!

Et pour aller plus loin, parce que ce ne sont malheureusement pas les seules immondices que la civilisation industrielle a déversées dans les mers et les océans.

L'ensemble des désastres biotiques que la civilisation industrielle a générés et génère est difficilement concevable.

Si l'on peut soupçonner qu'en outre, nous n'en connaissons qu'une partie, ce que l'on sait dépasse déjà l'entendement.

Tout ça est complètement cinglé et va très mal finir pour nous tous. Mais une cagnotte pour quelqu'un qui a osé riposter face à la violence ordinaire des forces de l'ordre... non !

Vraiment, il y a des choses qui ne se font pas.


Source: Vidéo de Nicolas Casaux, dans Facebook

Visiter la page Facebook de Nicolas Casaux pour d'autres docu-chocs.
Claude Gélinas, Éditeur
chaudiere.ca

Blogues: Montréal | Québec | Lévis | Emploi | Éducation | Placements | Transports
Web: Achetez vos noms de domaines au plus bas prix...

Répondre