Un homme de 39 ans non vacciné meurt de la COVID-19

Répondre
Avatar du membre
cgelinas
Administrateur
Messages : 4518
Enregistré le : 25 mai 2010, 22:07
Localisation : Lévis, QC
Contact :

Un homme de 39 ans non vacciné meurt de la COVID-19

Message par cgelinas »

Un homme de 39 ans non vacciné est décédé de complications liées à la COVID-19 après s’être présenté aux urgences de l’Hôpital de la Cité-de-la-Santé de Laval dans la nuit de samedi le 11 septembre 2021 à dimanche.

L’homme avait plusieurs symptômes de la COVID-19 depuis environ sept jours.

[Éditeur: ça manque cruellement détails... quels "symptômes"?]

Une fois dans la salle d’attente de l’urgence, l’homme se serait effondré à la suite d’un arrêt cardio-respiratoire. Des manœuvres de réanimation ont dû être pratiquées, mais son décès a malheureusement été constaté sur place.

Selon les informations obtenues par TVA Nouvelles, il était relativement en forme et n’avait pas de conditions médicales préexistantes. Il était toutefois le seul membre de sa famille à avoir refusé de se faire vacciner contre la COVID-19.

L’hôpital devait réagir jeudi. L’établissement compte actuellement cinq patients atteints de la COVID-19 aux soins intensifs, dont un seul est complètement vacciné.




Source: Journal de Montréal

Important de préciser que "non vacciné" veut aussi dire 1) vacciné avec une dose et 2) vacciné avec 2 doses, il y a moins de 14 jours. Alors, comment faire la différence entre toutes ces catégories?




-- -- --
Fichiers joints
non-vaccine-qui-l-etait-probablement.jpg
non-vaccine-qui-l-etait-probablement.jpg (514.32 Kio) Vu 375 fois
Claude Gélinas, Éditeur
chaudiere.ca

Blogues: Montréal | Québec | Lévis | Emploi | Éducation | Placements | Transports
Dons: PayPal | DonorBox Web: Achetez vos noms de domaines au plus bas prix...

Avatar du membre
cgelinas
Administrateur
Messages : 4518
Enregistré le : 25 mai 2010, 22:07
Localisation : Lévis, QC
Contact :

Entouré de "vaccinés"-COVID: il est mort de quoi, exactement, à 39 ans?

Message par cgelinas »

Plusieurs ont vu passer une nouvelle à l'effet qu'un homme de 39 ans, prétendument non vacciné, est décédé de complications liées à la COVID-19 (gros bémol, lire plus bas) après s’être présenté aux urgences de l’Hôpital de la Cité-de-la-Santé de Laval dans la nuit de samedi, le 11 septembre 2021 à dimanche.

https://www.journaldemontreal.com/2021/ ... a-covid-19

https://forum.chaudiere.ca/viewtopic.php?f=19&t=2858

Cette nouvelle d'une "grand média" (TVA) dit que "l’homme avait plusieurs symptômes de la COVID-19 depuis environ 7 jours".

Vraiment?

La nouvelle continue en disant qu'une fois dans la salle d’attente de l’urgence, l’homme se serait effondré à la suite d’un arrêt cardio-respiratoire. Des manœuvres de réanimation ont dû être pratiquées, mais son décès a malheureusement été constaté sur place.

Donc, allons-y lentement, ici...

"effondré à la suite d’un arrêt cardio-respiratoire"

https://fr.wikipedia.org/wiki/Arr%C3%AA ... rculatoire.

C'est quoi, exactement, un "arrêt cardio-respiratoire"?

Selon Wikipedia, c'est "l'arrêt de la circulation du sang et de la respiration chez un individu. Actuellement, le terme utilisé est plutôt arrêt cardiaque ou arrêt circulatoire."

Ok...

Alors, est-ce que ça pourrait avoir un lien avec les "caillots sanguins" ou "thromboses" pour lesquels (au moins) 9 cas ont été identifiés, au Québec (en date du 1er juin 2021), en lien avec le "vaccin" à adénovirus ChAdOx1-S d'AstraZeneca?

https://www.cbc.ca/news/canada/montreal ... -1.6049505

C'est d'ailleurs en raison de ces caillots sanguins, avant avril 2021, que le "vaccin" de Johnson & Johnson avait été stoppé, aux États-Unis.

https://www.yalemedicine.org/news/coron ... lood-clots

Depuis, le CDC a redonné le feu vert à J&J et les "grands médias" banalisent ces "effets indésirables" en mentionnant invariablement qu'ils sont "rares" mais les statistiques officielles sont-elles-mêmes diligemment compilées et fiables?

Sans pouvoir vous fournir les hyperliens ici, d'autres sources parlent de décès post-vaccination qui ont un lien avec des caillots sanguins qui entrainent des effets graves... ou la mort.

--

Mais s'il n'était "pas vacciné", alors comment aurait-il pu en arriver à trouver la mort, si jeune (et en santé, apparemment), à l'âge de seulement 39 ans?

Et bien...

La nouvelle précise que cet homme, encore anonyme donc impossible à investiguer, était "le seul membre de sa famille à avoir refusé de se faire vacciner contre la COVID-19" -- vous voyez comment ça peut jouer pour amplifier la peur et mousser la "vaccination" mais en même temps, ça ouvre la porte à s'interroger si un autre membre "vacciné" de sa famille ne lui aurait pas transmis ce qui aurait pu contribuer, d'une manière ou d'une autre, à son décès foudroyant, via un "arrêt cardio-respiratoire".

Pour l'heure, on en sait tellement peu sur ce décès qu'on ne multipliera pas inutilement les scénarios, les hypothèses ou les conjectures.

Mais...

On peut réfléchir car parmi les "symptômes les plus fréquemment signalés" de la COVID-19, selon Santé Canada, il n'y AUCUNE mention d'un "problème de coeur".

https://www.canada.ca/fr/sante-publique ... tomes.html

Ça donne l'impression que le public ne se fait dire que ce qui avantage, au premier degré, la propagande d'État et ses tenants qui pourront clamer, via cette "nouvelle" qu'un "non vacciné est décédé de la COVID-19"... parce que personne n'ira vérifier plus loin que la très courte nouvelle qui prend soin de ne fournir aucun détail sur l'identité du malheureux pour qui, au passage, nous destinons nos plus sincères condoléances, à l'intention de ses proches.

--

Un autre détail qui titille pas mal de monde...

Toujours selon Santé Canada, "vous pouvez infecter les autres même si vous n’avez aucun symptôme de la COVID-19" (les fameux "asymptomatiques") alors si la protéine Spike est la partie du COVID-19 qui se lie aux cellules saines ciblées, pourquoi serait-il IMPOSSIBLE que ces mêmes cellules, liées de manière post-"vaccinale" à des protéines Spike, puissent être diffusées, vers autrui?

https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/34100279/

Autrement dit, ça prend vraiment le COVID-19 pour que la "transmission" de protéines Spike ait lieu?

La protéine Spike liée aux cellules d'un injecté serait donc INCAPABLE de passer d'un individu à un autre? Vraiment?

La protéine Spike a vraiment besoin du COVID-19 dans son ensemble pour être capable d'effectuer une transmission?

--

Je dis ça parce que dans l'étude intitulée "Soyez attentifs à la protéine Spike du SRAS-CoV-2: il y a-là plus qu’il n’y paraît" de mai-juin 2021, dans PubMed, il est très spécifiquement écrit:

"Cependant, des rapports récents ont soulevé un certain scepticisme quant aux actions biologiques de la protéine Spike et aux types d’anticorps produits.

Un article a rapporté que certains anticorps dans le sang des patients infectés semblent modifier la forme de la protéine Spike afin de la rendre plus susceptible de se lier aux cellules, tandis que d’autres articles ont montré que la protéine Spike par elle-même (sans faire partie du virus corona) peut endommager les cellules endothéliales et perturber la barrière hémato-encéphalique."

Avez-vous bien lu?

Probablement que le "grand média" qui a sorti la nouvelle du décès du jeune homme n'a pas encore eu l'occasion de lire cette étude... peut-être parce que ça ne faisait pas suffisamment référence aux "vents dominants" du Dr François Marquis mais toujours est-il que cette information devrait faire l'objet d'un réel débat (et non d'une énième tentative de cacher l'information [qui nous permettrait de mieux comprendre ce qui se passe, exactement], comme en ce moment).

Pour qu'on se comprenne bien, les "cellules endothéliales" tapissent les vaisseaux sanguins et lymphatiques et l'intérieur des cavités cardiaques.

Et les protéines Spike, selon cette publication de PubMed, peuvent endommager les "cellules endothéliales".

Alors si la famille "vaccinée" du jeune homme décédé avait, d'une manière ou d'une autre, "contaminé" celui-ci, serait-il possible de penser que l'effet des protéines Spike (alors acquises) auraient pu avoir un effet délétère sur ses "cellules endothéliales", ce qui aurait pu mener à son "arrêt cardio-respiratoire"?

--

Il s'agit d'une théorie basée sur la science mais d'une théorie quand même.

Je tenais cependant à vous la partager.

Pourquoi?

Pour opposer un argumentaire critique à la propagande ouvertement complaisante, alignée avec les "plans" de l'État caquiste visant à "vacciner" toujours plus de Québécois --et-- aussi parce que je reçois de nombreux messages de gens qui s'interrogent à savoir si les gens vaccinés, autour d'eux, présentent un danger, pour eux.

Et il se pourrait que cette "nouvelle" s'avère-être un indice qui ajoute aux réflexions, sur ce sujet.

--

Sans vous, rien n'est possible...

https://paypal.me/logixca
https://donorbox.org/claude-gelinas

Par Interac: [email protected]
Q = Ton nom et R = Claude

Merci d'être là -- ensemble, nous somme bien plus forts.





Source: Ma publication, dans Facebook





-- -- --
Fichiers joints
vous-pouvez-infecter-les-autres.JPG
vous-pouvez-infecter-les-autres.JPG (62.57 Kio) Vu 789 fois
symptomes-de-la-covid-19.JPG
symptomes-de-la-covid-19.JPG (157.63 Kio) Vu 789 fois
cite-de-la-sante-de-laval.JPG
cite-de-la-sante-de-laval.JPG (59.61 Kio) Vu 820 fois
Claude Gélinas, Éditeur
chaudiere.ca

Blogues: Montréal | Québec | Lévis | Emploi | Éducation | Placements | Transports
Dons: PayPal | DonorBox Web: Achetez vos noms de domaines au plus bas prix...

Répondre
PayPal DonorBox Interac