Une école de Miami défend aux professeurs vaccinés de voir les élèves, en personne

Répondre
Avatar du membre
cgelinas
Administrateur
Messages : 3690
Enregistré le : 25 mai 2010, 22:07
Localisation : Lévis, QC
Contact :

Une école de Miami défend aux professeurs vaccinés de voir les élèves, en personne

Message par cgelinas »

27 avril 2021


Une école de Miami a découragé les enseignants de se faire vacciner contre le COVID, affirmant que tous les employés vaccinés seront interdits d’avoir des interactions, en personne, avec les élèves.

[Éditeur: et c'est-là une EXCELLENTE décision, de la part de cette école mais vous allez voir que la BBC va montrer son visage sombre dès le prochain paragraphe]

Les dirigeants de l’Académie Centner ont cité les allégations démystifiées [Éditeur: par des "fact checkers"... probablement ceux de la BBC] selon qui les personnes non vaccinées étaient « affectées négativement » par le contact avec des personnes vaccinées. [Éditeur: là, la BBC met la table pour utiliser cette nouvelle pour dénigrer quiconque conteste la propagande d'État pro-"big pharma"]

Les experts disent qu’il n’y a aucune preuve de telles théories. Les autorités sanitaires américaines ont déclaré que les jabs sont sûrs et efficaces. [Éditeur: aucun indice sur l'identité de ces "experts" que la BBC préfère ne pas identifier... ça en dit long sur la manipulation grossière que la BBC tente, une fois de plus, dans un article, comme celui-ci]

Quelque 141 millions d’Américains ont reçu le vaccin Covid-19 à ce jour. [Éditeur: aucune ventilation sur le type de vaccin, l'âge des injectés ou les effets indésirables. Juste de la propagande pro-"big pharma" et aucune source pour ce chiffre]

La Centner Academy, une école où les parents paient des frais pour y envoyer leurs enfants, est située dans le "Design district" de Miami. Les frais de scolarité annuels commencent à 10 898 $ pour les élèves d’âge scolaire et vont jusqu’à près de 30 000 $ pour les élèves du collège, qui sont âgés d’environ 13 à 15 ans. [Éditeur: le but de la BBC, ici est de créer de la division en tentant de dépeindre les élèves et leur famille comme étant des privilégiés ce qu'ils sont peut-être mais la BBC tente de se servir de ce point pour opposer les riches contre les moins riches]

Co-fondateur Leila Centner a informé les parents lundi que, si possible, la politique de l’académie est de ne pas employer quelqu’un qui a reçu un vaccin COVID-19 pour le moment, tel que l'a rapporté CBS Miami. [Éditeur: ça, c'est le narratif de vérité dans la nouvelle mais voilà, on comprend que la BBC va encore utiliser cette information pour tenter de salir l'image pourtant très enviable de cette excellente école]

Dans une lettre adressée la semaine dernière au personnel, d’abord rapportée par le New York Times, Mme Centner a déclaré que les enseignants devaient aviser l’école s’ils avaient déjà reçu le jab.

« Nous ne pouvons pas permettre aux personnes récemment vaccinées d’être près de nos étudiants tant que plus d’informations ne sont pas connues », a écrit Mme Centner.

[Éditeur: et c'est exactement ce que TOUTES les écoles devraient faire]

Les enseignants qui attendent de se faire vacciner après la fin de l’année scolaire ne seront autorisés à revenir que lorsque les essais cliniques sur le vaccin seront terminés, en supposant qu’un poste à l’école soit toujours disponible.

Mme Centner a également réitéré une fausse allégation [Éditeur: selon qui? Les "fact checkers" de la BBC? "Big pharma"? Les propagandistes d'État?] selon laquelle des personnes vaccinées touchant des personnes non vaccinées, affirmant que trois femmes de la communauté de l’école avaient vu leurs cycles menstruels « touchés après avoir passé du temps avec une personne vaccinée ».

Il n’existe aucune preuve scientifique de ces allégations. [Éditeur: la BBC utilise la science seulement quand ça sert son narratif, zéro objectivité] Aucun des vaccins contre le coronavirus approuvés en cas d’urgence aux États-Unis n’a été lié à l’infertilité, aux fausses couches ou à tout autre changement négatif à la santé génésique des femmes. [Éditeur: encore là, la BBC fait exprès de fermer les yeux sur une nébuleuse d'avertissements qui circulent via des porte-paroles opposés à "big pharma"]

Mme Centner et son mari David Centner se sont décrits comme des « défenseurs de la liberté en santé », fournissant des conseils aux parents de l’Académie Centner pour qu’ils déposent des exemptions aux exigences en matière de vaccins, dans le passé.

Mme Centner a souvent partagé du contenu anti-vaccin sur Facebook, selon le Times. [Éditeur: ah! Le chat de la BBC qui sort du sac, voilà pourquoi ils s'acharnent autant sur cette école de Miami]

En réponse aux questions des médias américains, un représentant de Mme Centner a déclaré que l’école n’était pas « sûre à 100% que les injections covid sont sûres et il y a trop de variables inconnues pour qu'on se sente à l’aise sur ce point, en ce moment » .

Les United Teachers of Dade, un groupe local d’enseignants sans but lucratif, ont déclaré à CBS News : « Nous sommes horrifiés par les conditions dangereuses et les violations du travail que les collègues des écoles comme celle-ci doivent endurer en raison du manque de représentation syndicale et de droits contractuels. » [Éditeur: la BBC qui donne voix à un regroupement furieusement pro-"big pharma" afin de faire encore plus mal paraître quiconque s'oppose au puissant lobby pro-pharma, pro-vaccin et anti-santé naturelle]




Source: BBC

Sans surprise, une fois de plus, la BBC s'est comportée en mercenaire informationnel contre la raison, la science et la santé naturelle. Tout ça pour défendre la propagande mondialiste, unilatéralement pro-"big pharma" et pro-vaccins, à outrance.




-- -- --
Fichiers joints
une-ecole-centree-sur-les-enfants.JPG
une-ecole-centree-sur-les-enfants.JPG (137.33 Kio) Vu 381 fois
David et Leila Centner, fondateurs de la Centner Academy, se sont décrits comme des « défenseurs de la liberté de la santé »
David et Leila Centner, fondateurs de la Centner Academy, se sont décrits comme des « défenseurs de la liberté de la santé »
david-et-leila-centner-de-la-centner-academy-a-miami.jpg (79.33 Kio) Vu 381 fois
academie-centner-a-miami.JPG
academie-centner-a-miami.JPG (255.96 Kio) Vu 381 fois
Claude Gélinas, Éditeur
chaudiere.ca

Blogues: Montréal | Québec | Lévis | Emploi | Éducation | Placements | Transports
Dons: PayPal | DonorBox Web: Achetez vos noms de domaines au plus bas prix...

Avatar du membre
cgelinas
Administrateur
Messages : 3690
Enregistré le : 25 mai 2010, 22:07
Localisation : Lévis, QC
Contact :

BBC persécute le principe de précaution et la santé naturelle, via l'Académie Centner

Message par cgelinas »

Les mercenaires informationnels de la BBC s'en prennent (encore) à quiconque défend les principes de santé naturelle, sous quelque forme que ce soit.

Via cette nouvelle relayée de CBS Miami, c'est contre l'Académie Centner du "Design District" de Miami qu'ils déversent leur fiel.

https://forum.chaudiere.ca/viewtopic.php?f=19&t=2411

Un rappel de plus que les "grands médias" agissent en complices de l'imposition d'une propagande d'État qui instrumentalise les segments d'information permettant de construire un narratif unilatéralement favorable à ceux qu'ils servent.

--

Je vous propose une lecture commentée de la nouvelle originale de la BBC que j'ai préalablement traduite, vers le français.

--

Pourquoi cette nouvelle est-elle importante?

Parce qu'elle prouve, une fois de plus, que le principe de précaution n'existe tout simplement pas, dans le narratif propagandiste d'État, au service d'un mondialisme ouvertement oppressif.

Bonne lecture mais pas ici. La suite vous est offerte, en exclusivité, dans mon forum. Vous comprenez pourquoi.




Source: Ma publication, dans Facebook




-- -- --
Claude Gélinas, Éditeur
chaudiere.ca

Blogues: Montréal | Québec | Lévis | Emploi | Éducation | Placements | Transports
Dons: PayPal | DonorBox Web: Achetez vos noms de domaines au plus bas prix...

Répondre
PayPal DonorBox Interac