23 janvier 2021: Rappel de désinfectants utilisés dans des écoles québécoises

Répondre
Avatar du membre
cgelinas
Administrateur
Messages : 3439
Enregistré le : 25 mai 2010, 22:07
Localisation : Lévis, QC
Contact :

23 janvier 2021: Rappel de désinfectants utilisés dans des écoles québécoises

Message par cgelinas »

23 janvier 2021


Santé Canada et l’entreprise Atoms F.D Inc. ont procédé vendredi au rappel de désinfectants «anti-microbe» qui ont notamment été distribués dans plusieurs écoles québécoises et qui pourraient présenter des risques pour la santé des enfants.

Les désinfectants rappelés portent le numéro d’identification (DIN) 02248351 et sont présents sous la forme de différents noms de produit et d’entreprise

Les produits visés sont notamment le désinfectant anti-microbe d’Atoms F.D Inc. ; le désinfectant 32 anti-microbe du Groupe BOD ; le désinfectant Essence 360 anti-microbe ; le désinfectant Nutra One anti-microbe ; le désinfectant Paoch anti-microbe ; les produits Bio-Expert anti-microbe ; le désinfectant Trilux anti-microbe et le désinfectant Yunisan Handzo d’Arclay Natural Technologies Inc.

Ces désinfectants «contiennent une concentration de chlorure de benzalkonium supérieure à la limite permise pour un usage personnel ou domestique (à la maison) et peuvent présenter des risques pour la santé, en particulier chez les enfants de 12 ans et moins», a ainsi précisé par communiqué Santé Canada.

Alors que la concentration maximale de chlorure de benzalkonium dans les désinfectants à usage domestique doit être de 0,15 %, les produits signalés en contiennent près de 0,3 % qui sont normalement réservés à un usage industriel

Ces renseignements ne figurent cependant pas sur l’étiquette des produits qui ont été vendus au grand public en Ontario et au Québec, a fait savoir le ministère.

L’utilisation répétée de ce type de désinfectants peut provoquer des rougeurs, des démangeaisons, une sécheresse de la peau, voire des réactions allergiques.

Toute personne qui possède l’un de ces produits est invitée à le retourner à sa pharmacie afin qu’il soit éliminé de façon adéquate.

«Santé Canada a demandé au titulaire de la licence, Atoms F.D. Inc., de retirer du marché les produits concernés et de corriger le problème d’étiquetage de manière à ce que les mentions “Pour usage industriel seulement” et “Garder hors de la portée des enfants” figurent clairement sur l’étiquette», a conclu le ministère.




Source: Journal de Montréal




-- -- --
Claude Gélinas, Éditeur
chaudiere.ca

Blogues: Montréal | Québec | Lévis | Emploi | Éducation | Placements | Transports
Dons: PayPal | DonorBox Web: Achetez vos noms de domaines au plus bas prix...

Répondre
PayPal DonorBox Interac