Quarantaine: 10 hôtels choisis par Ottawa

Répondre
Avatar du membre
cgelinas
Administrateur
Messages : 3238
Enregistré le : 25 mai 2010, 22:07
Localisation : Lévis, QC
Contact :

Quarantaine: 10 hôtels choisis par Ottawa

Message par cgelinas »

À mesure qu’approche l’entrée en vigueur de la quarantaine obligatoire pour les voyageurs de l’étranger, la liste des hôteliers montréalais qui seront autorisés à les accueillir se précise.

Hier soir, un total de 10 établissements, tous situés aux abords de l’aéroport Montréal-Trudeau, figuraient sur la courte liste des hôtels retenus par l’Agence de la santé publique du Canada (ASPC).

Cette sélection pourrait encore changer. Mais, selon nos informations, l’hôtel Marriott de l’aéroport, le Crowne Plaza et le DoubleTree by Hilton en faisaient partie (voir la liste plus bas).

Tout indique que c’est entre leurs murs qu’à compter de lundi prochain, tous les voyageurs arrivant à Montréal par avion de l’étranger seront tenus de passer leur quarantaine obligatoire de trois jours à leurs frais (2000 $) dans l’attente de leurs résultats de test de COVID-19. Advenant une réponse négative, ils seront invités à poursuivre leur isolement à domicile.

Ils sont déjà prêts

« Ce n’est pas quelque chose qui nous inquiète beaucoup, a dit au Journal, hier, Benoît Chaumont, directeur général de l’hôtel Aloft, également retenu par le gouvernement. C’est depuis le printemps que l’on applique les mesures les plus strictes de l’industrie. J’estime que nous sommes prêts pour cette responsabilité qu’on nous confiera. »

Dans cet hôtel de plus de 130 chambres, situé à l’entrée de l’aéroport Montréal-Trudeau, chaque invité est tenu depuis mars de remplir un formulaire de santé et de se soumettre à une prise de température dès son arrivée.

Les aires de jeux et de restauration, les salles d’entraînement et de réunion et la piscine ne peuvent être utilisées.

Des travailleurs de la santé, des étudiants étrangers et des camionneurs de passage ont permis à l’établissement de maintenir tant bien que mal un taux d’occupation de l’ordre d’environ 10 % ces dernières semaines.

Mais comme tous les hôteliers des environs, on espère – sans trop y croire – que ces nouvelles mesures du fédéral leur permettront de reprendre un semblant d’activité normale.

« Étrangement, fait remarquer M. Chaumont, maintenir un hôtel ouvert dans ces conditions est plus d’ouvrage que lorsque l’hôtel est plein. »

Nourriture

En fin d’après-midi hier, des cadres de tous les établissements sélectionnés par Ottawa étaient conviés à une rencontre. Il a notamment été question de la livraison des repas par des services tiers, comme Uber Eats.

Les voyageurs en quarantaine pourront commander leur nourriture de l’hôtel ou d’ailleurs.

« Les hôteliers auront un accès téléphonique direct avec la Santé publique, pour dénoncer par exemple un client récalcitrant au respect des règles strictes de quarantaine. Mais ils ne seront pas tenus de jouer à la police non plus, nous précise une source. Leur rôle se limiterait à tenir une liste de présence [matin et soir], permettant ainsi aux autorités d’identifier les clients manquants, au besoin ».

Des inspecteurs

Il est prévu que des inspecteurs de l’ASPC visiteront tous les établissements sélectionnés aujourd’hui.

Si certains hôtels pourraient décider de se désister, il n’est pas non plus exclu que l’Agence en vienne à réduire ou augmenter leur nombre en fonction des fluctuations attendues ou constatées dans le nombre de voyageurs.



Les 10 hôtels sélectionnés
  1. Montreal Airport Marriott In-Terminal
  2. Aloft Montreal Airport
  3. Fairfield Inn & Suites Montreal Airport
  4. DoubleTree by Hilton Montreal Airport
  5. Comfort Inn Dorval
  6. Holiday Inn Express & Suites Montreal Airport
  7. Crowne Plaza Montreal Airport
  8. Hampton Inn & Suites by Hilton
  9. Baymont by Wyndham Montreal Airport
  10. Comfort Inn Pointe-Claire



Source: TVA




-- -- --
Fichiers joints
Photo Agence QMI, Mario Beauregard
Photo Agence QMI, Mario Beauregard
aloft-aeroport-de-montreal.jpg (193.09 Kio) Vu 432 fois
Claude Gélinas, Éditeur
chaudiere.ca

Blogues: Montréal | Québec | Lévis | Emploi | Éducation | Placements | Transports
Dons: PayPal | DonorBox Web: Achetez vos noms de domaines au plus bas prix...

Avatar du membre
cgelinas
Administrateur
Messages : 3238
Enregistré le : 25 mai 2010, 22:07
Localisation : Lévis, QC
Contact :

La quarantaine des voyageurs qui entretient le théâtre-COVID dans sa version sans cesse plus oppressive

Message par cgelinas »

L’Agence de la santé publique du Canada (ASPC) a retenu 10 hôtels aux alentours de l'aéroport de Montréal (YUL) pour accueillir les voyageurs de l’étranger devant observer leur quarantaine obligatoire.

https://forum.chaudiere.ca/viewtopic.php?f=19&t=2195

C'est le 12 février 2021 le gouvernement du Canada, sous le régime libéral de Justin Trudeau, annonçait qu'il imposait des restrictions supplémentaires aux voyageurs internationaux qui arrivent au pays par voie aérienne ou terrestre.

https://www.canada.ca/fr/sante-publique ... estre.html

--

Si vous connaissez des voyageurs qui comptent revenir au Canada par Montréal-Trudeau, cette liste d'hôtels est vraiment importante et voici pourquoi.

À compter du 22 février 2021, tous les voyageurs qui arrivent au Canada par la voie aérienne, à quelques exceptions près, devront passer un test de dépistage moléculaire de la COVID-19 à leur arrivée au Canada avant de quitter l’aéroport et un second vers la fin de leur quarantaine de 14 jours.

Sauf pour quelques exceptions, les voyageurs aériens devront également réserver, avant leur départ vers le Canada, un séjour de trois nuits dans un hôtel autorisé par le gouvernement.

Les voyageurs pourront réserver leur séjour dans un hôtel autorisé par le gouvernement dès le 18 février 2021.

Ces mesures s’ajoutent à celles déjà en place avant l’embarquement et celles liées aux exigences en matière de santé pour tous les voyageurs.

--

Ça va faire des voyages vraiment dispendieux.

Rappelons que les voyageurs qui reviennent au Canada doivent payer leur hôtel, ainsi que tous les coûts associés à la nourriture, au nettoyage et à la sécurité.

https://www.canada.ca/fr/sante-publique ... avion.html

Le montant de 2,000$ qui avait été avancé par Justin Trudeau l'aurait été à titre indicatif, selon un "grand média" et donc, ça pourrait coûter moins cher mais encore là, rien n'est certain.

https://www.journaldemontreal.com/2021/ ... -hoteliers

Mais cette mesure frappe quand même tous les voyageurs, à leur retour, au Canada:

https://ici.radio-canada.ca/nouvelle/17 ... ovid-hotel

--

Dans le site web de l'aéroport de Montréal (YUL), il est écrit:

"Nous vous rappelons que si vous arrivez d’une destination internationale, vous devez vous rendre directement dans votre lieu d’isolement et vous isoler pour une durée de 14 jours."

https://yulsatisfaction.admtl.com/hc/fr ... -chez-moi-

https://yulsatisfaction.admtl.com/hc/fr ... au-Canada-

Alors on peut penser qu'un retour de Paris, de Casablanca, de Philadelphie ou de New York se fera de manière très lente, le temps d'écouler cette période, d'abord à l'hôtel et ensuite dans le "lieu d'isolement" qui sera vraisemblablement le domicile.

--

Tout ce manège-COVID pourrait décourager certains voyageurs de quitter le Canada, question d'éviter ce retour pénible. en solo, en couple ou en famille.

Rappelons que de l'aveu-même de l'INSPQ, 97% des victimes de la première vague-COVID avaient une comorbidité.

https://forum.chaudiere.ca/viewtopic.php?t=1917

Ce n'est vraisemblablement pas parce qu'ils ont marché sur une plage de la Riviera Maya mais le gouvernement du Canada pénalise de manière sans cesse plus incompréhensible ceux qui prennent du temps pour se reposer et revenir en forme.

Comme si ça allait changer la réalité des personnes très âgées qui continuent de mourir dans des résidences, sans aucune mention de leurs comorbidités.

Le risque zéro n'existe pas.

Même pas avec la "vaccination" mais là, les Canadiens doivent se demander où mène l'oppression sanitaire-COVID en regardant le traitement réservé aux voyageurs qui rentrent au pays, incluant via YUL, à Montréal.




Source: Ma publication, dans Facebook




-- -- --
Fichiers joints
entrer-au-canada-fevrier-2021-yul.jpg
entrer-au-canada-fevrier-2021-yul.jpg (323.56 Kio) Vu 404 fois
homme-a-l-aeroport-avec-son-masque-covid.jpg
homme-a-l-aeroport-avec-son-masque-covid.jpg (207.6 Kio) Vu 407 fois
Claude Gélinas, Éditeur
chaudiere.ca

Blogues: Montréal | Québec | Lévis | Emploi | Éducation | Placements | Transports
Dons: PayPal | DonorBox Web: Achetez vos noms de domaines au plus bas prix...

Avatar du membre
cgelinas
Administrateur
Messages : 3238
Enregistré le : 25 mai 2010, 22:07
Localisation : Lévis, QC
Contact :

Est-ce que ça va coûter 2,000$ en frais pour le séjour à l'hôtel?

Message par cgelinas »

Moins cher que prévu pour la quarantaine à l'hôtel, avancent des hôteliers

Le séjour obligatoire à l'hôtel pour les voyageurs qui arriveront au Canada en avion dès lundi prochain pourrait être moins coûteux que les 2000$ avancés par Ottawa, a appris TVA Nouvelles en sondant le terrain auprès d'une dizaine d'hôtels sélectionnés aux abords de l'aéroport Montréal-Trudeau.

Chose certaine, les hôteliers rencontrés mardi en après-midi s’attendent à recevoir de nombreux voyageurs qui auront l’obligation d’y rester quelques jours, jusqu’à ce qu’ils reçoivent un résultat négatif après avoir passé un test de COVID-19.

Les inspecteurs de l’Agence de la santé publique du Canada ont d’ailleurs fait une tournée des lieux durant la journée, car les hôteliers ont encore beaucoup de questions, notamment sur les tarifs à imposer, la logistique entourant les repas et la surveillance des voyageurs.

Il est cependant peu probable que le court séjour obligatoire à l’hôtel coûte 2000$, ont avancé des hôteliers. Ceux-ci admettent que leurs tarifs vont augmenter pour couvrir divers frais, mais pas de là à vider le porte-monnaie des clients.

«On voit qu’il y a plusieurs catégories d’hôtels qui se retrouvent sur cette liste, donc on peut s’attendre à des tarifications qui peuvent varier en fonction de l’établissement. Le montant de 2000$ nous avait été donné, semble-t-il, à titre indicatif par le gouvernement fédéral. Maintenant, ce qu’on attend, c’est que la tarification par personne n’avoisinera pas les 2000$», a affirmé la présidente-directrice générale de l’Association des hôteliers du Grand Montréal, Eve Paré.

En plus d'évoquer un montant de plus de 2000$, Justin Trudeau avait laissé entendre que les voyageurs devraient passer trois jours à l'hôtel. Encore là, sur le terrain mardi, les hôteliers laissaient pourtant entendre que cela n’est pas coulé dans le béton, puisque les résultats de tests peuvent être transmis en 24 heures.

«C’est effectivement ce que l’on semble comprendre de notre côté. À partir du moment où le client reçoit un test négatif à la suite de son arrivée, il pourra quitter l’hôtel. Ce qui reste cependant à déterminer, ce sont les politiques d’annulation des réservations. Il n’y a pas encore de directives établies à ce moment-ci. On le saura bientôt. Chose certaine, il sera important pour le client de vérifier quelles seront les modalités d’annulation s’ils sont en mesure de quitter plus rapidement», a souligné Mme Paré.

Ces hôtels qui affichent à peine 20% d’occupation s’attendent à voir ce taux augmenter considérablement en début de semaine prochaine. D’ici là, ils vont s’affairer à mieux comprendre les lignes directrices opérationnelles à suivre.




Source: Journal de Montréal




-- -- --
Claude Gélinas, Éditeur
chaudiere.ca

Blogues: Montréal | Québec | Lévis | Emploi | Éducation | Placements | Transports
Dons: PayPal | DonorBox Web: Achetez vos noms de domaines au plus bas prix...

Répondre
PayPal DonorBox Interac