Engorgement anormal à l’Hôpital Sainte-Justine

Répondre
Avatar du membre
cgelinas
Administrateur
Messages : 3712
Enregistré le : 25 mai 2010, 22:07
Localisation : Lévis, QC
Contact :

Engorgement anormal à l’Hôpital Sainte-Justine

Message par cgelinas »

L’urgence du Centre hospitalier universitaire (CHU) Sainte-Justine est anormalement achalandée ces jours-ci puisque de nombreux enfants qui font de la fièvre ou présentent d’autres symptômes de la COVID-19 sont refusés dans les cliniques sans rendez-vous.

Les petits virus font un retour en force avec le déconfinement. Les enfants ont des bronchiolites et des rhumes, et les cliniques refusent d'admettre au sans rendez-vous ceux qui font de la fièvre. Les familles se rendent donc au CHU Sainte-Justine. [Éditeur: la faute est intentionnellement inférée au déconfinement, de la propagande, pure.]

[Éditeur: pas de danger que ça pourrait être en lien avec les masques et le stress-COVID.]

Près de 300 enfants par jour se retrouvent donc au centre hospitalier, alors que normalement, il y en a environ 180 au mois de juin. Conséquemment, les parents qui se retrouvent dans la salle d’attente patientent environ 16 heures.

Deux mères ont été rencontrées par TVA Nouvelles; une qui soupçonne une otite chez son petit et l’autre dont l’enfant est asthmatique.

Une d’elles s’est tournée vers l’urgence après que son rendez-vous ait été reporté parce que son enfant présentait des symptômes similaires au à ceux causés par le coronavirus. Elle a ensuite appelé à Info-Santé, qui lui a recommandé d’aller à l’urgence.

Même son de cloche chez l'autre mère rencontrée. «Normalement, je serais allée à une clinique, mais aujourd’hui, je n’ai pas le choix, il faut que j’aie accès à un médecin», a-t-elle dit.

Les médecins veulent que le protocole soit assoupli

La Fédération des médecins omnipraticiens réclame des assouplissements au protocole COVID-19 qui leur interdit d'accueillir des patients avec des symptômes légers du virus.

En raison du protocole mis en place par Québec, toutes les personnes fiévreuses, qui ont de la toux ou un mal de gorge, sont toujours référées en zone tiède.

Selon le Dr Antonio D’Angelo, pédiatre-urgentiste au CHU Sainte-Justine, il faut annuler ce protocole qui n'est plus adéquat. «Les médecins devraient retourner en présentiel voir leurs patients, ça fait plus qu’un an et demi que la pandémie est là, a-t-il dit. On sait comment se préparer, on est tous vaccinés, on est protégés et on a des méthodes de protection efficaces. Les gens devraient retourner voir leurs patients en premier lieu, et laisser les urgences pour les patients les plus malades. On doit désencombrer les urgences pour la sécurité des patients qui sont malades.» [Éditeur: en insinuant que certains jeunes patients ne le seraient pas, ouf!]

Il fait remarquer qu'aucun patient n'a la COVID-19 dans son établissement. Ils souffrent pour la plupart d'anxiété, de troubles alimentaires ou de petits virus comme la grippe ou la bronchiolite.

La télémédecine doit cesser

Le Dr D'Angelo préconise le retour au travail en présentiel pour les médecins qui pratiquent toujours la télémédecine. La Fédération des médecins omnipraticiens est d'accord et assure que la télémédecine est de moins en moins appliquée.

Les critères d'admission ont été établis cet hiver alors que la situation épidémiologique était plus grave.

«Il faut faire des assouplissements, les médecins le demandent sur le terrain», a expliqué le vice-président de la fédération et médecin de famille, Dr Sylvain Dion. Selon lui, seuls les patients fiévreux doivent être traités avec prudence, mais traiter les petits nez qui coulent et les maux de gorge qui s'apparentent à des allergies saisonnières ne devrait pas être un problème.

Le point de vue du ministre de la Santé

Le cabinet du ministre de la Santé et des Services sociaux, Christian Dubé, a indiqué qu’une consigne sera envoyée au cours des prochains jours aux médecins pour rappeler l'importance de la pratique en présentiel.

«On vise un retour à la normale dès septembre. La pandémie n’est pas terminée, mais on doit s’adapter à la reprise graduelle des opérations. La sous-ministre, Dre Lucie Opatrny, va d’ailleurs envoyer une consigne à l’ensemble des établissements pour rappeler l’importance des consultations en présentiel pour la première ligne. On doit continuer de répondre aux patients atteints par la maladie, en plus des patients habituels que nous soignons», a répondu par écrit Marjaurie Côté-Boileau, attachée de presse du ministre de la Santé et des Services sociaux.




Source: Journal de Montréal




-- -- --
Fichiers joints
chu-ste-justin-a-montreal.jpg
chu-ste-justin-a-montreal.jpg (481.97 Kio) Vu 339 fois
Claude Gélinas, Éditeur
chaudiere.ca

Blogues: Montréal | Québec | Lévis | Emploi | Éducation | Placements | Transports
Dons: PayPal | DonorBox Web: Achetez vos noms de domaines au plus bas prix...

Avatar du membre
cgelinas
Administrateur
Messages : 3712
Enregistré le : 25 mai 2010, 22:07
Localisation : Lévis, QC
Contact :

À propos de l'engorgement anormal à l’Hôpital Sainte-Justine

Message par cgelinas »

Dans un article intitulé "Engorgement anormal à l’Hôpital Ste-Justine", le Dr Antonio D’Angelo, pédiatre-urgentiste à cet hôpital universitaire a déclaré ce qui suit:

-

1) "aucun patient n'a la COVID-19 dans son établissement";

2) ceux qui y sont "souffrent pour la plupart d'anxiété, de troubles alimentaires ou de petits virus comme la grippe ou la bronchiolite"; et

3) "on est tous vaccinés" (en référence aux médecins).

-

Une partie du "problème" viendrait de l'obligation de composer avec près de 300 enfants par jour au lieu de 180, soit la "normale précédente" de juin, viendrait de protocoles devant être assouplis (à la demande des médecins, surtout en regard de la "zone tiède") et de la télémédecine.

https://forum.chaudiere.ca/viewtopic.php?f=19&t=2532

En fait, Marjaurie Côté-Boileau, attachée de presse au cabinet du ministre de la Santé, Christian Dubé, a indiqué qu’une consigne sera envoyée au cours des prochains jours aux médecins pour rappeler l'importance de la pratique en présentiel.

On dirait une maternelle...

--

Donc, les médecins de Ste-Justine doivent "désencombrer les urgences" et ça prend une intervention du cabinet du ministre de la Santé pour y arriver, sous la forme d'une "consigne".

Aucun assouplissement au protocole et aucune restriction prévue à la télémédecine. Juste une "consigne" ministérielle pour demander, probablement avec des gants blancs, aux médecins de Ste-Justine de se présenter à leur travail.

Comment se fait-il que les jeunes patients soient apparemment plus empressés de se rendre à Ste-Justine que les médecins Pourtant, ils ne sont pas payés plus de 300k$ par année pour y aller et selon le Dr D’Angelo, ces jeunes patients ne seraient même pas vraiment mal-en-point.

En fait, le Dr D'Angelo donne l'impression que le fait d'avoir près de 300 jeunes patients malades par jour ne soit pas une raison suffisante pour que les médecins de Ste-Justine "se présentent au travail".

--

Alors la prochaine fois qu'une médecin dira qu'il ne travaille que pour ses patient, on pourra lui répondre que c'est peut-être vrai dans son cas mais qu'il existe des médecins, à Ste-Justine, qui donnent l'impression de faire ça pour l'argent.

Parce que si ces médecins "à distance" voulaient vraiment venir en aide aux près de 300 jeunes patients par jour qui "engorgent" l'urgence de Ste-Justine, ils n'auraient pas besoin de recevoir une consigne ministériel pour y aller.

--

Et en plus, tous les médecins seraient "vaccinés".

Soit ces médecins aiment TOUS les produits expérimentaux autorisés en raison d'un arrêté d'urgence, devenant du coup des cobayes ou alors, il y a bel et bien eu des injections mais avec quoi? Des solutés? Difficile de croire que des médecins aient accepté de troquer leur santé pour devenir les rats de labos ou les macaques rhésus de service des fabricants de produits géniques dont les études cliniques sont loin d'être terminées (2022 et 2023).

https://www.canada.ca/fr/sante-publique ... ts.html#a2

Ou alors, si ces médecins sont TOUS "vaccinés", avec ce qu'on connaît maintenant de la glycoprotéine Spike (S1), est-ce qu'ils vont prendre des mesures pour protéger leurs jeunes patients d'une potentielle contamination (de ceux qui ne sont PAS "vaccinés")?

Pour rafraîchir la mémoire à des médecins qui n'auraient pas eu le temps de suivre la science, les orienter vers les déclarations du Dr Byram Bridle de l'université de Guelph, en Ontario, qui a déclaré que la protéine Spike était toxique.

https://www.facebook.com/claude.gelinas ... 9963327492

Rien de moins.

Alors que le pédiatre Dr Antonio D’Angelo se vante que TOUS les médecins soient vaccinés, est-ce un signe de leur maîtrise réelle de leur art?

Quel médecin, sain d'esprit, accepterait l'injection d'une inscription d'ARNm livrée via des nanoparticules lipidiques qui transforment les cellules saines du corps en cellules productrices d'antigènes? Induisant de ce fait l'équivalent d'une maladie auto-immune, selon la Dre Sherri Tenpenny.

On en vient à se demander si les problèmes de Ste-Justine ne seraient pas plus nombreux et plus inquiétants que l'engorgement-seul de son urgence.

Mais aucune inquiétude, le cabinet ministériel de Christian Dubé gère la situation à coup de "consignes".

Comme le disait François Legault, le 24 mars 2020, quand les gens y croyaient encore, "ça va bien aller"!

https://www.quebec.ca/premier-ministre/ ... is-legault




Source: Ma publication, dans Facebook

La photo du ministre Christian Dubé provient de son point de presse du mardi, 8 juin 2021 intitulé "Le Québec poursuit son déconfinement et autorise les bals de finissants".




-- -- --
Fichiers joints
chu-ste-justin-a-montreal-vu-des-airs.jpg
chu-ste-justin-a-montreal-vu-des-airs.jpg (161.84 Kio) Vu 324 fois
le-cabinet-de-dube-et-les-yeux-doux.jpg
le-cabinet-de-dube-et-les-yeux-doux.jpg (78.15 Kio) Vu 330 fois
Claude Gélinas, Éditeur
chaudiere.ca

Blogues: Montréal | Québec | Lévis | Emploi | Éducation | Placements | Transports
Dons: PayPal | DonorBox Web: Achetez vos noms de domaines au plus bas prix...

Répondre
PayPal DonorBox Interac