La frontière avec les États-Unis fermée jusqu'au 21 octobre 2020

Répondre
Avatar du membre
cgelinas
Administrateur
Messages : 2392
Enregistré le : 25 mai 2010, 22:07
Localisation : Lévis, QC
Contact :

La frontière avec les États-Unis fermée jusqu'au 21 octobre 2020

Message par cgelinas »

Le gouvernement fédéral prolongera la fermeture de la frontière terrestre entre le Canada et les États-Unis de 30 jours supplémentaires jusqu'au 21 octobre, selon CBC.

Une source ayant requis l’anonymat a indiqué à CBC que les frontières resteraient fermées plus longtemps.

Ottawa attend de voir des preuves que la pandémie de la COVID-19 aux États-Unis est gérée efficacement avant d’envisager de permettre les voyages non essentiels entre les deux pays.

La frontière est fermée à ce type de voyage depuis le 21 mars 2020. Le nombre de cas étant toujours élevé dans de nombreux États américains, les deux gouvernements ont convenu d'un commun accord de continuer à restreindre les déplacements à travers leurs frontières.

La fermeture a entraîné une baisse spectaculaire du trafic entre les deux pays. Seuls les travailleurs essentiels – tels que les chauffeurs routiers et les professionnels de la santé – peuvent traverser les frontières terrestres.

Toutefois, les Canadiens peuvent toujours se rendre aux États-Unis par voie aérienne.

Restrictions des déplacements au Canada

Par ailleurs, le gouvernement canadien a pris des mesures pour freiner le mouvement des Américains qui traversent le Canada pour se rendre en Alaska. Les voyageurs américains à destination de cet État du Nord ont une limite de cinq traversées par l'Ouest canadien et ils doivent s'engager à emprunter une route directe.

En juin, un homme voyageant de l'Alaska vers la zone continentale des États-Unis a été accusé d'avoir enfreint la Loi canadienne sur la quarantaine. Il a été accusé d'avoir omis à deux reprises de suivre les règles de sécurité publique de la COVID-19 à Banff, en Alberta.

S'il est reconnu coupable d'avoir enfreint une ordonnance de mise en quarantaine, il pourrait être condamné à une amende allant jusqu'à 750 000 $ ou à six mois de prison.

Les voyageurs américains n'ont pas le droit de traverser les parcs nationaux, les sites de loisirs et les lieux touristiques, et ils reçoivent une étiquette à apposer sur leur rétroviseur indiquant la date à laquelle ils doivent quitter le Canada.

Cependant, certains habitants de Banff ont commencé à appeler la règle la faille de l'Alaska après avoir repéré des plaques américaines autour des sites touristiques de l'Alberta.

Avec les informations de CBC


Source: Radio-Canada


-- -- --
Fichiers joints
La frontière canado-américaine est fermée aux voyages non essentiels depuis le mois de mars.<br /><br />PHOTO : LA PRESSE CANADIENNE / JONATHAN HAYWARD
La frontière canado-américaine est fermée aux voyages non essentiels depuis le mois de mars.

PHOTO : LA PRESSE CANADIENNE / JONATHAN HAYWARD
frontiere-canada-us.JPG (174.78 Kio) Vu 33 fois
Claude Gélinas, Éditeur
chaudiere.ca

Blogues: Montréal | Québec | Lévis | Emploi | Éducation | Placements | Transports
Dons: PayPal | DonorBox Web: Achetez vos noms de domaines au plus bas prix...

Avatar du membre
cgelinas
Administrateur
Messages : 2392
Enregistré le : 25 mai 2010, 22:07
Localisation : Lévis, QC
Contact :

Nouvelle précédente: La frontière canado-américaine resterait fermée jusqu’en 2021

Message par cgelinas »

Publié le lundi 17 août 2020

Alors que le gouvernement canadien, en consultation avec le gouvernement américain, vient de décider de prolonger de 30 jours la fermeture de la frontière terrestre entre le Canada et les États-Unis jusqu’au 21 septembre, des experts estiment plausible que celle-ci se prolonge au moins jusqu’au début de 2021.

Pour le moment, il s’agit de la cinquième reconduction des restrictions frontalières depuis sa fermeture aux voyages non essentiels le 21 mars dernier.

Rappelons que les Canadiens peuvent toujours se rendre aux États-Unis par avion, mais cette règle n’est pas réciproque : le Canada interdit aux visiteurs américains d’entrer par tous les modes de transport sauf par voiture s’ils doivent se rendre dans l’État de l’Alaska. Ces voyageurs doivent alors s’engager à emprunter une route directe, sinon ils s’exposent à de fortes amendes.

Au moins une douzaine d’Américains ont été condamnés à de telles amendes cet été en vertu de la loi sur la quarantaine. Sous prétexte de se rendre en Alaska, ils en profitaient par exemple pour aller passer leurs vacances en Alberta et en Colombie-Britannique.

Maintenir la vigilance contre la menace de contagion américaine

Vendredi, le ministre canadien de la Sécurité publique, Bill Blair, a affirmé que le gouvernement doit continuer « à faire ce qui est nécessaire pour assurer la sécurité de nos communautés ».

La Dre Theresa Tam, l’administratrice de l’Agence de la santé publique du Canada, a déclaré pour sa part que le gouvernement continuera à surveiller les données épidémiologiques des deux côtés de la frontière avant de prendre la décision d’ouvrir le pays à davantage de voyageurs américains.

Tous deux ne souhaitent pas voir au Canada l’éclosion de cas de contagion liés aux États-Unis, après que le pays a pu aplatir la courbe d’infection grâce à des mesures de santé publique beaucoup plus strictes que celles aux États-Unis.

« Nous voulons continuer notre bon travail et, comme vous l’avez vu sur la carte, le Canada est en fait dans une bonne position en ce moment », a ajouté la Dre Tam.

Quand la frontière canado-américaine sera-t-elle rouverte?

Selon la Dre Theresa Tam, l’évaluation du moment où il sera possible d’autoriser les voyages de loisirs entre le Canada et les États-Unis se poursuit en permanence, car l’épidémie peut s’amplifier rapidement.

« Chaque mois, lorsque nous évaluerons à nouveau la situation, nous tiendrons compte de ce qui se passe des deux côtés de la frontière. Mais, comme vous le savez, au fur et à mesure de la planification, nous devons examiner différentes options sur la manière d’accroître la sécurité, le plus sûrement possible, des voyages internationaux », a dit Mme Tam.

Plusieurs experts dans différents domaines ont déclaré à CBC News, il y a deux semaines, qu’ils ne s’attendaient pas à ce que la frontière canado-américaine soit rouverte en 2020.

Pas de réouverture avant le milieu ou la fin de 2021?

« La situation ne semble pas s’améliorer aux États-Unis. Il n’y a vraiment aucune raison pour que le gouvernement canadien, à ce stade, veuille l’ouvrir et soumettre les Canadiens à un taux accru d’infections à la COVID », affirme Len Saunders, avocat américain spécialisé dans l’immigration, dont le bureau se trouve près de la frontière canadienne à Blaine, dans l’État de Washington.

Compte tenu de l’opinion publique, l’économiste québécois Moshe Lander, professeur à l’Université Concordia de Montréal, estimait que ce serait un « suicide politique » pour les politiciens canadiens d’envisager la réouverture de la frontière. Il prévoyait une possible réouverture entre le milieu et la fin de 2021.

Début juillet, 29 membres du Congrès américain avaient envoyé une lettre au Département de la sécurité intérieure et au gouvernement canadien pour demander que les deux pays travaillent à une réouverture progressive de la frontière.

Cela a provoqué une pluie de commentaires furieux de Canadiens. Certains ont même suggéré que le Canada construise un mur.

Quand les Américains ne sont pas les bienvenus

On rapporte cet été de nombreux cas de délations et de confrontations entre des Canadiens et des visiteurs munis de plaques d’immatriculation américaines.

Le premier ministre de la Colombie-Britannique, John Horgan, a suggéré à ceux qui ont des plaques d’immatriculation hors province sur leur véhicule d’envisager de prendre les transports en commun ou de faire du vélo s’ils se sentent harcelés.

La vice-première ministre Chrystia Freeland à exhorter les Américains à faire preuve de prudence et à retarder leur voyage au Canada.

« J’aime les Rocheuses aussi. J’ai grandi en Alberta. Personnellement, je ne vois pas de meilleur endroit pour passer du temps, a-t-elle déclaré à la mi-juin. Mais ce n’est pas le moment de nous rendre visite, nous espérons que nous reviendrons bientôt à la normale. »

RCI avec CBC News et la contribution de Radio-Canada



Source: Radio-Canada



-- -- --
Fichiers joints
Le Canada autorise désormais, depuis juin, certains membres d’une famille séparés par des restrictions de voyage temporaires à traverser la frontière des États-Unis. (CP)
Le Canada autorise désormais, depuis juin, certains membres d’une famille séparés par des restrictions de voyage temporaires à traverser la frontière des États-Unis. (CP)
frontiere-canado-americaine.jpg (451.05 Kio) Vu 31 fois
Claude Gélinas, Éditeur
chaudiere.ca

Blogues: Montréal | Québec | Lévis | Emploi | Éducation | Placements | Transports
Dons: PayPal | DonorBox Web: Achetez vos noms de domaines au plus bas prix...

Répondre
PayPal DonorBox Interac