Samir Al Hamad de l'AGPQ et le contrats publics

Répondre
Avatar du membre
cgelinas
Administrateur
Messages : 1981
Enregistré le : 25 mai 2010, 22:07
Localisation : Lévis, QC
Contact :

Samir Al Hamad de l'AGPQ et le contrats publics

Message par cgelinas »

Voici un autre exemple concret, afin que les gens comprennent bien comment fonctionne la corruption, la collusion, le magouillage avec les fonds publics au Québec, VOTRE ARGENT.

Samir Al Hamad, Directeur général de l’association des garderies privées du Québec (AGPQ).

...et propriétaire de « les immeubles LKM Inc »...

...et détenteur d’une licence de la régie du bâtiment du Québec, depuis 2018...

Monsieur Hamad qui s’occupe des garderies du Québec, a facilement pu obtenir une licence de la régie du bâtiment du Québec et un accès aux contrats publics, malgré les lois, les règlements, les recommandations de commissions d’enquêtes, etc.
* Lorsque le gouvernement du Québec débloque de l’argent (votre argent), pour construire des infrastructures qui permettraient à des entreprises de s’épanouir et de donner du travail à leurs employés, monsieur Hamad peut facilement intervenir pour rafler les contrats du gouvernement et se graisser la patte au passage.

Monsieur Hamad peut aussi engager des gens à l’heure ou à contrat en « sous-traitance ». Ce qui emmène inévitablement de la concurrence déloyale pour les vraies entreprises en construction au Québec et d’autre problèmes de tout genre.
  • Perte de salaire
  • Problème d’embauche
  • Travail au noir
  • Fractionnement de contrats
  • Évasion fiscale
  • Travaux mal évalués
  • Surfacturation
  • Mise à pied
  • Perte d’emploi
  • Fermeture d’entreprise
  • Etc...
Cette émission de licences « d’entrepreneur en construction » crée au final, des milliers d’entreprises bidons au Québec. Cette situation a pourtant souvent été dénoncée au gouvernement du Québec, par différentes personnes au fil du temps.
Tout ça est rendu possible par la régie du bâtiment du Québec , la « porte d’entrée des contrats publics », maintes fois avisée de ne pas respecter son mandat et la loi sur le bâtiment.

Et que fais le gouvernement vis à vis cette situation qui porte préjudice à la population entiere ? Rien. Il continue de percevoir les cotisations ($$$) des licences en circulation, sans se soucier de la dernière commission d’enquête, des recommandations et des lois en vigueur.

L’U.P.A.C (totalement inutile) travaille de concert avec la régie du bâtiment du Québec et n’enquête pas sur la façon dont les licences sont émises.

François Legault et sa clique de ministres sont tous bien au fait, mais continue de fermer les yeux.

Le gouvernement du Québec est totalement corrompu.

La justice au Québec ?....sans commentaires.

Ceci n’est qu’un exemple parmi des centaines d’autres, qui magouillent actuellement avec les fonds publics, VOTRE ARGENT.

Vous n’êtes pas écoeuré de vous faire voler ?

Remarquez aussi, à quel point plusieurs gens écrivent leur noms différemment, sur plusieurs documents provenant du gouvernement du Québec....tout est bien planifié, pour s’en crisser plein les poches.

Projet de loi 61, article 51; « impossible de poursuivre le gouvernement ou l’un de ses membres ».

François Legault et son gouvernement, c’est une vraie tabarn... de honte.

Source: Billy Lejeune, via Facebook


-- -- --
Fichiers joints
samir-al-ahmad-et-les-contrats-publics-du-quebec.jpg
samir-al-ahmad-et-les-contrats-publics-du-quebec.jpg (70.46 Kio) Vu 31 fois
Claude Gélinas, Éditeur
chaudiere.ca

Blogues: Montréal | Québec | Lévis | Emploi | Éducation | Placements | Transports
Dons: PayPal | DonorBox Web: Achetez vos noms de domaines au plus bas prix...

Répondre