Nouvelle de 2011: Le silence de Ken Pereira pour 500 000 $

Répondre
Avatar du membre
cgelinas
Administrateur
Messages : 1287
Enregistré le : 26 mai 2010, 02:07
Localisation : Lévis, QC
Contact :

Nouvelle de 2011: Le silence de Ken Pereira pour 500 000 $

Message par cgelinas » 13 septembre 2019, 15:19

La FTQ-Construction a accepté de verser environ 500 000 $ à Ken Pereira, le syndicaliste qui a dénoncé publiquement les allocations de dépenses astronomiques de Jocelyn Dupuis, l'ex-directeur général de la FTQ-Construction maintenant accusé de fraude.

L'association syndicale a décidé de verser l'importante compensation financière à M. Pereira en échange de son départ immédiat du syndicat et son silence futur au sujet des activités syndicales de la FTQ-Construction, selon ce que des sources ont confié à l'Agence QMI.

Dans une mise en demeure envoyée en octobre dernier au président de la FTQ-Construction, Ken Pereira avait exigé une indemnité de près de 600 000 $, disant avoir été victime de trahison, d'humiliation et d'isolement de la part du syndicat.

Les conditions de l'entente hors cour, signée le mois dernier, sont confidentielles. M. Pereira n'a pas voulu faire de commentaires à ce sujet. Yves Ouellette, directeur général de la FTQ-Construction, a pour sa part déclaré: «On a discuté et on a réglé. On ne dévoile pas les termes [de l'entente]».

Cette entente permet aux parties d'éviter un procès civil possiblement long, coûteux et surtout déchirant pour un syndicat qui nage déjà dans le scandale.

Selon nos sources, l'entente prévoit que M. Pereira ne pourra plus être membre d'aucun syndicat de la FTQ pour cinq ans et ne pourra critiquer ou dénigrer aucune activité du syndicat.

Dans sa mise en demeure, Ken Pereira avait exigé 238 000 $ pour cessation d'emploi, 250 000 $ en dommages moraux et 100 000 $ en dommages punitifs.

Il avait affirmé que la FTQ-Construction ne l'a pas soutenu lorsqu'il s'est attaqué aux méthodes d'embauche discriminatoires touchant les mécaniciens industriels travaillant sur les différents chantiers du Québec.

M. Pereira avait ajouté que son isolement s'est davantage accentué après qu'il eut dénoncé les abus financiers auxquels se serait livré Jocelyn Dupuis.

La FTQ-Construction a toujours carrément nié les allégations de Ken Pereira.

Cependant, Jocelyn Dupuis fait face maintenant à des accusations criminelles pour fraude et usage de faux documents. Son enquête préliminaire aura lieu au palais de justice de Montréal en 2012.


Source: TVA Nouvelles
Fichiers joints
ken-pereira-a-la-ftq-constuction.jpg
ken-pereira-a-la-ftq-constuction.jpg (28.44 Kio) Vu 36 fois
Claude Gélinas, Éditeur
chaudiere.ca

Blogues: Montréal | Québec | Lévis | Emploi | Éducation | Placements | Transports
Web: Achetez vos noms de domaines au plus bas prix...

Répondre