Catherine Austin-Fitts balance tout : « Le seul choix qui nous reste c'est l'esclavage ou la liberté »

Répondre
Avatar du membre
cgelinas
Administrateur
Messages : 4514
Enregistré le : 25 mai 2010, 22:07
Localisation : Lévis, QC
Contact :

Catherine Austin-Fitts balance tout : « Le seul choix qui nous reste c'est l'esclavage ou la liberté »

Message par cgelinas »

13 novembre 2021


Ce qui suit est une traduction d'un article en anglais alors je l'ai ajusté au mieux mais ce n'est pas parfait.


-- --


Habituellement, mes conversations avec des experts sur la pandémie COVID tournent autour de l'infection et de son traitement. L'interview d'aujourd'hui avec la gourou de la finance Catherine Austin Fitts qui attaque le sujet du COVID sous un angle différent.

Austin Fitts a passé des décennies à dénoncer la corruption et la fraude dans le système bancaire et gouvernemental, et la corruption et la fraude sont les éléments moteurs de la pandémie COVID.

« J'ai eu une carrière très réussie à Wall Street, puis je suis allée brièvement à Washington et j'ai été atterrée par la corruption hypothécaire et je suis partie », dit-elle. « J'ai créé mon propre cabinet, qui a très bien marché, et j'ai été prise dans un litige avec le gouvernement fédéral.

Cela était dû en partie à la découverte que les principaux médias étaient une entreprise criminelle. J'ai décidé pendant cette période que j'arrêterai d'essayer de discuter de quoi que ce soit avec des gens par le biais des médias. En fait, je répondrai que directement aux questions des gens. Ce processus de ne répondre que constamment aux questions des gens... s'est transformé en deux entreprises, dont l'une était une entreprise de conseils en investissements, lancée en 2007.

J'ai découvert que bon nombre des problèmes financiers et de nombreuses difficultés financières auxquels mes clients étaient confrontés étaient vraiment générés par la santé, et que nombreux d'entre eux provenaient de blessures vaccinales et d'effets indésirables des vaccins. Je ne suis plus conseillère en investissements... je ne donne pas de conseil individuel en investissement.

Mais ce que j'ai découvert c'était qu'il était absolument impératif, si vous vouliez aider les clients à réussir à construire leur bien-être financier familial, d'intégrer les investissements dans la santé et le bien-être aux investissements dans les questions financières. J'avais des gens qui me disaient qu'ils mettaient des millions de dollars dans leur compte d'actions, mais qui n'avaient pas les moyens de se payer de la nourriture bio ou biodynamique.

J'ai l'air de, es-tu folle? Donc il y avait une intégration qui devait se produire. À cause des extraordinaires dépenses liées aux blessures vaccinales et aux événements indésirables, cela m'a amenée à beaucoup m'intéresser aux vaccins. J'ai passé de nombreuses années à lire et à étudier ce qui se passait et pour quelles raisons les mensonges étaient si gros. »

Selon Austin Fitts, votre santé et vos finances personnelles ne peuvent tout simplement pas être séparées. Les deux sont vraiment comme les deux faces d'une même pièce et les personnes qui n'apprennent pas à naviguer à travers les mensonges des industries médicales et financières peuvent se retrouver en très mauvaise situation, tant du point de vue de la santé que du point de vue financier.

La fraude de l'injection

Un des crimes les plus odieux de cette pandémie est l'obligation de ces injections COVID expérimentales tout en donnant simultanément aux sociétés pharmaceutiques une immunité complète. Elles ne sont responsables de rien, peu importe combien de personnes sont blessées ou meurent. Une personne peut être forcée à prendre cette injection et souffrir d'une invalidité permanente nécessitant des millions de dollars de soins, et le patient doit en assumer les coûts, quand bien même il a été contraint.

« Au début de la pandémie COVID-19 j'ai publié un article intitulé « La Fraude de l'Injection »[1]» dit Austin Fitts, « et j'ai passé en revue tous les différents problèmes de responsabilité.

L'objectif des formulaires COVID-19 que nous avons publiés sur notre site Internet est d'essayer de ramener la responsabilité là où elle devrait être, parce que vous observez un transfert de milliards de dollars qui incombent aux familles pour des soins de santé, d'invalidité, de compensations salariales, de chômage, de décès, etc.,etc.. Le transfert des engagements financiers sur les particuliers est extraordinaire.

Ce que nous essayons de faire avec les formulaires COVID-19 c'est de donner aux personnes des formulaires qu'ils pourraient utiliser dans les négociations avec leurs employeurs et leurs écoles pour essayer de les tenir pour responsables du consentement éclairé... Ensuite il passe en revue les questions de soins de santé, les questions de handicap, les questions de compensations salariales, les questions d'assurance-vie...

Ce processus a commencé par quelque chose appelé le formulaire de déclaration de situation financière familiale. Nous avions de nombreux abonnés dont les épouses voulaient recevoir l'injection.

Il était très important pour moi de donner aux gens un formulaire qu'ils pourraient parcourir avec leur conjoint et m'assurer qu'un événement indésirable impactant le conjoint ne se traduirait pas en faillite pour la famille parce qu'il y a des mesures que les gens peuvent prendre pour protéger la famille de la catastrophe financière s'ils sont assez stupides pour aller prendre une de ces injections.

Donc cela a commencé avec le formulaire de déclaration de situation financière familiale, puis il s'est traduit en formulaire pour employé et pour l'université, et des abonnés m'ont dit qu'ils étaient en mesure de dissuader leurs employeurs d'exiger l'injection après qu'ils aient examiné ensemble le formulaire.

C'est incroyable parce que les employeurs et les universités ne font que mentir aux gens que ce soit au sujet des événements indésirables et des risques potentiels, ou de ce qu'est la loi.

Je mets au défi tout employeur qui essaie de dire qu'ils imposent ceci alors qu'ils sont encore sous autorisation d'utilisation d'urgence, de produire un document du gouvernement, qu'il s'agisse d'une disposition légale ou réglementaire, qui dit qu'ils ont une base juridique pour le faire. Pour autant que je sache, l'OSHA (Occupational Safety and Health Administration — Sécurité au Travail et Administration de la Santé) n'a rien publié à ce jour. »

Y a-t-il un chantage conspirationniste en cours?

Alors que je pense que de nombreux employeurs et d'administrateurs d'écoles sont tout simplement ignorants et ont été victimes de la campagne de propagande la plus réussie de l'Histoire moderne, Austin Fitts soupçonne qu'ils savent exactement ce qu'ils font.

« Je ne pense pas qu'il s'agisse de propagande », dit-elle. 'Je pense qu'ils subissent une pression terrible à la fois du gouvernement et des banques... Je pense qu'il y a dans les coulisses un chantage conspirationniste RICO (Racketeer Influenced and Corrupt Organizations Act — Loi fédérale conçue pour combattre le crime organisé aux États-Unis — NdT) en cours.

Je pense qu'ils le comprennent. Et je pense qu'ils sont sérieusement menacés par le système bancaire. Si vous regardez la pression la plus forte que nous voyons, elle vient des banques centrales et du côté de la finance.

Depuis un an j'ai passé beaucoup de temps avec les Médecins pour l'éthique COVID à apprendre ce que ces médecins et scientifiques savent, ce qu'il y a dans cette injection COVID et ce qu'elle fait. Il y a toute une partie des ingrédients dont nous ne savons toujours pas ce qu'ils sont.

Et, j'ose le dire, je crois que c'est relié à la raison pour laquelle les directeurs des banques centrales insistent tant. Je pense que ces gars dépendent vraiment du réseau intelligent et d'une technologie effrayante pour les aider à passer aux dernières étapes du contrôle financier, qui est, je pense, ce pour quoi ils font pression. »

Il ne reste plus qu'un seul choix: l'esclavage ou la liberté

Pour empêcher la mise en œuvre de ce système de contrôle planifié, nous devons être prêts à faire des sacrifices à court terme. Tout le monde doit être prêt à dire « Non, je ne me soumettrai pas, quelle qu'en soit la conséquence, que vous m'enleviez ma pension de retraite, que vous me licenciez, que vous me discréditiez et que je ne puisse plus jamais travailler dans ma profession ».

C'est cela qu'il faudra pour garder même nos libertés les plus fondamentales.

S'ils arrivent à imposer les passeports (les pass sanitaires — NdT), je dirais que, d'un point de vue pratique, nous perdons notre capacité à arrêter les monnaies numériques des banques centrales (MNBC - NdT). Donc, quoi que nous fassions, il nous faut arrêter les pass. Les pass leur donnent le genre de contrôle dont ils ont besoin sur les transactions numériques et financières ce qui ensuite mène aux MNBC.

Comme l'a relevé Austin Fitts:

« Il s'agit d'esclavage ou de liberté. Si vous regardez ce qu'ils préparent, ce qu'ils visent, c'est une grille complète de contrôle financier et technologique. Ceci est de l'esclavage. Je veux dire, lorsque le Forum Économique Mondial dit, nous sommes en 2030 et vous n'avez pas de biens, qu'est-ce qui n'est pas clair là-dedans? Vous n'avez pas de biens signifie que vous êtes un esclave ».

D'après les statistiques fédérales aux États-Unis, la richesse de la moitié inférieure de la population a augmenté durant la pandémie à cause de l'inflation immobilière. « Je peux vous assurer que ceci est une ruse », dit Austin Fitts. En ce qui concerne les liquidités, environ 70 à 80 % des Américains n'ont pratiquement pas de réserve d'argent liquide.

« C'est parce que ce que nous avons vu est un effort énorme pour... mettre en faillite la population et les gouvernements afin qu'il soit plus facile pour les directeurs des banques centrales de prendre le contrôle. C'est ce que j'ai écrit depuis 1998 que ceci est un coup d'État financier.

En ce moment le coup d'État financier est en train d'être consolidé, où les directeurs des banques centrales ne servent que de juridiction sur le Trésor et les recettes fiscales. Et s'ils peuvent obtenir les passeports avec la MNBC (rappel: Monnaie Numérique des Banques Centrales — NdT) alors il sera possible que les impôts soient retirés de nos comptes et que l'on prenne nos actifs.

Donc, nous sommes en présence d'un véritable coup d'État, et c'est pourquoi, si vous jetez un coup d'œil sur l'ensemble de la population, nous sommes les gars qui construisent la prison. Nous avons le pouvoir d'arrêter cela. »

Les raisons pour lesquelles nous devons rejeter les passeports vaccinaux

Je soupçonne que les MNBC sont au cœur de ce complot, et je crois fermement que les cryptomonnaies décentralisées telles que les Bitcoins sont une alternative puissante et importante pour contrer le contrôle des banques centrales sur le système financier. Austin Fitts n'est pas d'accord, soulignant que toutes les cryptomonnaies fonctionnent sur des systèmes contrôlés par le système de gouvernance existant.

« Je crois que toute technologie blockchain (une blockchain permet de stocker et d'échanger de la valeur sur Internet sans intermédiaire centralisé — NdT) dans le système de gouvernance actuel est un danger', dit-elle. « Ayant plaidé pour le Ministère de la Justice durant 11 ans sur les questions financières et les questions d'argent, je pense qu'ils ont la capacité d'exercer un contrôle remarquable sur n'importe lequel d'entre eux... je veux dire, ils contrôlent le matériel informatique, les satellites, les câbles... et beaucoup de gens croient que les cryptomonnaies actuelles sont bien plus privées que je pense qu'elles ne le sont. »

Bien que le gouvernement ne contrôle pas les clés privées et les éléments décentralisés, ils ont toujours encore bon nombre de moyens d'accéder aux données privées de personnes ciblées. « J'ai vu plein de gens être assignés à comparaître et voir le FBI débarquer à leur porte, et c'est incroyable ce qu'ils choisissent de transmettre et de coopérer », dit Austin Fitts. En bref, la capacité du gouvernement de mettre à exécution une menace lorsqu'ils veulent quelque chose de vous est profonde, ce qui rend presque impossible toute résistance.

« Maintenant, je crois toujours que nous avons le pouvoir de renverser cela complètement, dit-elle. « Je veux néanmoins mentionner une chose, parce que la chose importante, notre point à risque, ce ne sont pas les MNBC. Il leur faudra un certain temps pour imaginer les MNBC. Notre point à risque se sont les passeports vaccinaux.

S'ils obtiennent les passeports, alors je dirais que, d'un point de vue pratique, nous perdons notre capacité à arrêter les MNBC. Donc, quoi que nous fassions, nous devons arrêter les passeports. Les passeports leur donnent le type de contrôle dont ils ont besoin sur les transactions numériques et financières ce qui conduit alors aux MNBC. »

Le passeport vaccinal est un ticket d'entrée pour l'esclavage financier

Comme l'explique Austin Fitts, les passeports vaccinaux créent une plate-forme pour un système de transactions numériques qui documente et trace toutes les transactions. Une fois combinés avec une monnaie numérique contrôlée par une banque centrale, ils auront la possibilité de bloquer les transactions.

Si le gouvernement ne veut pas que vous achetiez quoi que ce soit à plus de 8 km de votre domicile, ils ont la capacité de vous empêcher de le faire. S'ils ne veulent pas que vous achetiez des pizzas, ils ont la capacité de vous empêcher d'acheter des pizzas.

« Donc c'est l'Étape 1 pour la construction de cette grille de contrôle. Si vous allez sur solari.com et cliquez sur Cash Friday — qui est une campagne que nous menons pour inciter tout le monde à faire ses dépenses à l'aide d'argent liquide les vendredis — vous allez voir une vidéo de 56 secondes du directeur général de la Banque des Règlements Internationaux expliquant comment avec la MNBC ils auront la capacité de mettre en application toutes les règles qu'ils veulent créer sur les MNBC et votre argent.

C'est très effrayant et cela communique le contrôle qu'ils pensent qu'ils vont avoir lorsque ceci sera terminé. Mais pour obtenir ce contrôle, vous avez d'abord besoin que l'ensemble du système de passeport voie le jour. C'est en gros la grille d'information sur laquelle les MNBC peuvent ensuite se brancher...

Si vous avez un système de passeport qui est en place qui peut littéralement arrêter vos transactions financières à moins que vous n'ayez un autre rappel, imaginez, avec les MNBC, il peut arrêter toutes vos transactions. Il peut changer le montant de l'argent. Il peut retirer de l'argent de votre compte bancaire. En d'autres mots, ce n'est plus une monnaie. C'est un crédit que la société stocke et la société contrôle tout...

Les passeports sont déjà là. Nous devons arrêter cela maintenant. J'ai vu des applications de passeport qui montrent que les gens reçoivent huit rappels ou plus. Qui va s'inquiéter au sujet des MNBC si vous avez eu deux de ces injections et huit rappels? Je veux dire, la question est: serez-vous encore en vie à ce moment-là? Je ne sais pas. »

Que pouvez-vous faire maintenant?

Donc, comment le citoyen moyen peut-il résister à ce plan diabolique? Une des stratégies serait de déménager dans un État ou un pays qui a rendu illégal les obligations de détenir un passeport vaccinal. Une autre stratégie est de simplement refuser le passeport, quelles qu'en soient les conséquences.

Cela vaut également pour ceux qui ont eu une ou deux injections COVID. Pour que le passeport reste valide, vous devrez prendre des rappels. Combien êtes-vous prêt à en prendre? Combien de fois êtes-vous prêt à risquer votre santé et votre vie? À un moment donné il vous faudra prendre la même décision que tous ceux qui ne sont pas vaccinés — la liberté ou l'esclavage.

Ce que cela signifie c'est qu'il nous faudra également créer des systèmes alternatifs et parallèles pour tout ce dont on nous privera d'accès si nous n'avons pas de passeport vaccinal valide. Cela inclut l'éducation, la production alimentaire, toutes sortes de services, les soins de santé et l'économie.

Ces systèmes parallèles seront de toute façon cruciaux, puisqu'il semble que les programmes sociaux — Sécurité Sociale, Medicare et Medicaid — n'auront plus d'argent en 2028. Et, à mesure que ces programmes disparaissent, ils feront couler l'industrie pharmaceutique avec eux, puisqu'ils sont la première source de revenus des sociétés pharmaceutiques.

« J'ai découvert qu'il y avait toute une communauté de gens qui vivaient en VL (véhicule de loisir, véhicule aménagé avec à l'intérieur un espace de vie — NdT) tout simplement parce qu'ils ne faisaient confiance à aucune juridiction. Ils voulaient avoir la possibilité de se lever et de partir, et ce groupe est en progression constante.

Donc, mon sentiment c'est que nous devons dire non, et nous devons faire tout ce que nous pouvons faire. J'ai pris cette décision lors du litige auquel le gouvernement était partie prenante parce que j'étais absolument convaincue que si je continuais à dire non, il y avait de fortes chances que je puisse être tuée. J'ai été empoisonnée en maintes occasions, donc j'ai eu affaire à un harcèlement assez grave.

Tout ce que je peux vous dire c'est qu'avoir dit non s'est avéré être la chose la plus intelligente que je n'aie jamais faite. Je ne dis pas que ce n'est pas difficile. C'est exceptionnellement gênant. Je suis passé de personne nantie à une personne ayant à vivre des périodes de pauvreté extrême. C'était assez horrible.

Mais en même temps, vous sortez de l'autre bout et c'est une belle vie. C'est juste une belle vie que d'être libre ... Je ne pense pas qu'il y ait un autre moyen de parvenir à une vie libre et inspirée que de s'y lancer. Il vous faut dire non. Et si nous ne disons pas non, nous allons être des esclaves. Franchement, je préfère être morte que de prendre ces injections. Dieu sait ce qui s'y trouve. »

Il n'y a pas de vaccination obligatoire aux États-Unis

Récemment, le président Biden a publié une directive présidentielle inconstitutionnelle selon laquelle les entreprises de 100 employés ou plus sont tenues de rendre obligatoire l'injection de tous les membres du personnel. L'amende peut s'élever jusqu'à 700 000 dollars par infraction.

De telles grosses amendes pourraient rapidement mettre en faillite toutes les entreprises hormis les plus riches si elles ne s'y conforment pas. Néanmoins, même ici, il y a le choix, parce qu'en l'état actuel des choses, il n'y a pas de règle ou de loi LÉGALE dictant des règles en matière de vaccination pour les entreprises privées.

« Ceci est un génocide », dit Austin Fitts. 'Il n'y a pas de règle d'urgence temporaire OSHA (Occupational Safety and Health Administration — Administration de la Sécurité au Travail et de la Santé — NdT). Il n'y a pas de document. Si je suis une entreprise et que vous n'avez pas de loi, pas de règlement, pas de règlement d'urgence — vous ne pouvez pas légiférer par conférence de presse, et vous ne pouvez pas appliquer des sanctions pécuniaires à partir de rien.

Je ne sais pas sur quelle base juridique vous pouvez appliquer une sanction pécuniaire civile à une violation d'une loi non existante et d'une règle non existante. Maintenant, je ne suis pas en train de vous dire que vous ne pouvez pas trouver un juge et le menacer et l'effrayer afin qu'il adhère à cela. Mais je dois vous dire, s'il y a quelque chose qui vaut la peine d'être plaidé, c'est bien cela.

Mais voyons si une entreprise peut exister en tant que sujet politique. Si toutes les entreprises dans le Monde sont en fait captives du chantage de l'organisation SPECTRE — parce que ça tourne vraiment en James Bond — (alors), personne ne peut représenter l'actionnaire, parce qu'ils ne peuvent pas dire non au crime organisé.

Alors nous n'avons plus d'économie. Nous n'avons plus de marché boursier. Nous n'avons plus de pays. Nous n'avons plus de civilisation. Nous n'avons plus qu'une mafia, n'est-ce pas? Tout a disparu.

Donc, pour moi, je ne peux songer à quelque chose de mieux à plaider que de savoir si oui ou non nous allons avoir une loi. Si tout n'est que la règle de la mafia, il n'y aura pas d'entreprises. Il n'y aura pas de marché boursier. Il n'y aura pas de système financier. Et bon nombre d'entre nous vont mourir.

Donc je pense qu'il va nous falloir décider si nous voulons ou non avoir un État de Droit... Je ne crois pas que le crime organisé avec toute sa force coercitive ait le pouvoir de tout saboter pendant que les gens se dressent. »

Qui est derrière tout cela?

Quant à savoir qui est derrière cette gigantesque manipulation, c'est difficile à dire. Je pense que le plus proche que nous puissions arriver sur l'identité de ces criminels ce sont les actionnaires privés de Vanguard [et de Blackrock - NdT], parce que Vanguard possède la plupart des entreprises du monde [y compris Blackrock - NdSott]. Austin Fitts pense que ce sont les propriétaires privés des banques centrales.

Elle explique:

« Vanguard appartient essentiellement à elle-même. Donc la question est qui la contrôle dans les coulisses? J'ai un livre en ligne intitulé « Dillon Read et l'Aristocratie des Profits Boursiers » [Dillon Read and the Aristocracy of Stock Profits, disponible en français en ligne ICI - NdSott]. J'ai essayé par trois fois de le publier en version papier et à chaque fois j'ai été menacée. La dernière fois ils ont menacé quelqu'un de ma famille.

Donc je l'ai laissé en ligne. (Dans ce livre), je raconte l'histoire de comment j'ai été une associée et membre du conseil d'administration de Dillon Read. À un moment donné, j'ai été surprise par leur choix du prochain président de la compagnie. (Il y avait) là (dans cette compagnie — NdT) un merveilleux associé dont le père avait dirigé la compagnie autrefois, alors je lui ai dit 'Je suis surprise de ce choix. Ce n'est pas du tout un « gars de Nick » (Nick étant l'ancien président — NdT)

Nick Brady, le PDG de la compagnie, était allé (avait été élu — NdT) au Sénat pendant un moment, c'est pourquoi ils amenaient un autre président. Et mon associé a dit, 'Nick ne l'a pas choisi. Les Rothschild l'ont choisi'. J'ai dit, 'Attends une minute. Nous sommes propriétaires de l'entreprise. Qu'est-ce que les Rothschild ont à voir avec nous? Et il m'a simplement regardée et a roulé les yeux... et est parti comme si j'étais la personne la plus stupide d'Amérique. »

Le surnom d'Austin Fitts donné par le comité qui dirige le Monde est « Mr Global ». Elle reconnaît qu'elle ne comprend pas complètement comment ça fonctionne au sommet, mais elle sait que la prise de décision est très centralisée, qu'elle est probablement gérée par le comité, et que les membres (du comité — NdT) sont tenus au secret pour une durée de 50 ans.

« 'Depuis la Deuxième Guerre Mondiale, il y a une quantité d'argent énorme qui disparaît de manière constante à cause du système financier', dit-elle. 'C'est presque comme si la planète est une REIT (real estate investment trust — société d'investissement immobilière). Je n'oublierai jamais la scène du film Jupiter Ascending où la princesse d'une galaxie lointaine regarde cette Terrienne et lui dit 'La Terre n'est qu'une toute petite partie d'une société bien plus grande'.

En fait, si vous regardez le système financier, c'est comme ça que ça marche — comme si tout le monde était forcé à produire ce dividende et qu'il (le système financier — NdT) devient très dysfonctionnel à cause du secret.

Maintenant on m'a dit à plusieurs reprises — et j'ai tendance à le croire — que les personnes qui dirigent littéralement ce que la plupart des gens appellent l'État Profond ont essayé de comprendre comment ils pourraient augmenter la transparence et ils se heurtent à tellement de problèmes de responsabilité que tout simplement ils abandonnent.

S'il y a une solution dont nous avons tous besoin, c'est d'apporter une énorme transparence et réduire le risque avec les personnes au sommet. Parce que je pense qu'une des raisons pour lesquelles ils poussent au contrôle complet c'est... qu'ils peuvent alors gérer les choses de manière centralisée avec l'intelligence artificielle...

Le contrôle complet c'est: vous êtes sur un réseau intelligent qui est sous surveillance 24/7 (24 h/24, 7 jours/7 — NdT) et qui vous soumet à toutes sortes de propagande et de contrôle de l'esprit, et ils ont le pouvoir d'effacer votre compte si vous ne vous comportez pas bien. Ceci peut être géré par logiciel, l'IA (Intelligence Artificielle — NdT) et un réseau intelligent (grâce au passeport vaccinal et la MNBC)...

Je le décrirais comme un système d'esclavage... Ils peuvent littéralement garantir un être humain et le connecter au système bancaire, et ils peuvent arrêter toute révolution violente une fois qu'ils ont en gros numérisé et mis tout le monde sur un système de contrôle des transactions financières...

Je pense que c'est une terrible erreur. Mais je pense qu'ils... ne savent pas quoi faire d'autre. Si nous arrivons à nous sortir de cela, premièrement, nous devons simplement dire non et refuser de rentrer dans la boîte. L'autre (deuxièmement — NdT) c'est qu'il nous faut apporter de la transparence là où nous pouvons tous changer. Parce qu'il nous faut une réinitialisation. Si nous continuons comme nous le faisons, ça ne marchera pas. »

Il nous faut une réinitialisation, mais pas celle de « la Grande réinitialisation »

Ils sont nombreux à avoir souligné que c'est une inéluctabilité mathématique que le système financier des banques centrales s'effondre. Vous ne pouvez pas accumuler des dettes à perpétuité. Ce n'est tout simplement qu'une question de quand. Comme l'a fait remarquer Austin Fitts, nous avons actuellement un retour sur investissement négatif.

Mais le système financier peut certainement être remanié pour un retour sur investissement positif. Néanmoins, pour faire cela, nous ne pouvons pas permettre aux sociétés de fonctionner au-dessus de lois. Elle explique:

« À l'heure actuelle, nous avons une doctrine juridique qui dit qu'aussi longtemps qu'ils peuvent se faire de l'argent, ils sont plus ou moins libres d'agir au-dessus des lois. L'économie doit être subordonnée à la société. Vous ne pouvez pas laisser votre vie économique déterminer la primauté du droit. Et donc, nous avons pratiquement donné une immunité juridique aux grandes banques internationales, et à travers elles, aux entreprises.

Le modèle d'entreprise actuel, tel qu'il existe actuellement, ne marche pas. Ce que nous observons c'est la destruction de la société afin qu'il puisse continuer à fonctionner. Franchement, vous ne pouvez pas avoir une économie ou une société en bonne santé si le secteur financier est dominant plutôt que subordonné. Le système financier devrait servir la société et la civilisation, et non l'inverse. »

Des signes d'un changement positif

Cependant, il y a des signes d'un réel changement — un changement positif. Austin Fitts fait remarquer, pour la première fois de sa vie, elle voit des personnes extrêmement talentueuses et bien éduquées qui ont toujours été réticentes à faire des vagues disant qu'elles veulent sortir (du système — NdT); elles préfèrent mourir plutôt que d'être réduites en esclavage par le crime organisé.

« Je me rappelle d'un scientifique et médecin vraiment formidable me disant, 'Je suis prêt à commencer une toute nouvelle civilisation'. Il y a une vague de talents et de solennité que je n'ai jamais vue et qui dit 'Je préfère faire partie de la nouveauté. J'en ai marre de celle-ci.

Donc je vois une formidable cassure — et non simplement un refoulement — de la part de personnes qui veulent être partie prenante de quelque chose de civilisé. Elles réalisent que la corruption a atteint un point où il est inutile d'essayer de s'entendre ou d'être au milieu de la route ou de suivre...

Le défi pour nous tous est comment pouvons-nous basculer nos économies et notre épargne retraite pour financer la création de cette nouvelle capacité? D'une part, vous avez des étudiants qui quittent l'école et qui doivent faire l'école à la maison. D'autre part, vous avez des enseignants qui quittent l'école parce qu'ils ne veulent pas recevoir l'injection.

Nous devons créer des entreprises et des réseaux et des sites web qui nous aident à nous rencontrer. Si ce processus se déroule dans un esprit d'entreprise, il pourrait être très positif et très excitant.

C'est ce que je vois dans les nouveaux médias. Mais cela doit également se produire dans les services de santé et dans l'éducation, et il faudra que suffisamment de personnes réalisent que le Titanic est en train de couler. Il n'est pas possible de revenir en arrière. Elles pourraient tout aussi bien récupérer quelques planches et commencer à construire des arches.

Sans intégrité il n'y a pas de civilisation. Donc, si vous voulez faire partie de quelque chose qui a de l'intégrité, vous ne pouvez pas rester (dans l'ancien système). Je le répète, il n'y a pas de juste milieu... Je dis, dites oui à la science, dites oui à l'intégrité, dites oui à la loi.

La situation de chaque personne est différente, mais trouvez un moyen de traduire ce oui en quelque chose de productif. Soyez utile. C'est ce que j'ai essayé de faire. J'ai eu une vie merveilleuse en tant que banquier d'affaires, mais je me suis réveillée et je ne pouvais plus (continuer)... j'ai fait des transactions portant sur des milliards de dollars. Je ne savais pas faire un plan financier pour quelqu'un qui avait 25 000 dollars.

Donc j'ai commencé par simplement répondre aux questions des gens et ces questions ont évolué jusqu'à devenir deux entreprises, le Solari Report et le Solari Investment Advisory Services (pour cette dernière 'Service de Conseils en Investissement — NdT). Cela a pris de nombreuses années, mais je n'ai fait qu'essayer d'être utile. Donc chacun d'entre nous doit commencer par là.

Nous devons nous demander 'quelle compétence ai-je'? Quelles compétences puis-je acquérir? Dans quelles compétences puis-je évoluer? Et comment puis-je servir les gens autour de moi? Que puis-je faire pour être utile? Et nous partons de là.

Mais vous devez choisir l'intégrité et la civilisation ou choisir d'être un esclave du crime organisé. Vous devez faire ce choix. Et voulez-vous savoir? C'est un choix dangereux. J'ai failli ne pas y arriver. Mais comme je l'ai dit à mon ancien collègue, je préfère mourir dans le désert que d'être dans des endroits souterrains avec vous les gars. »



Source: SOTT et traduit par Nouveau-Monde




-- -- --
Fichiers joints
catherine-austin-fitts.jpg
catherine-austin-fitts.jpg (25.44 Kio) Vu 13 fois
Claude Gélinas, Éditeur
chaudiere.ca

Blogues: Montréal | Québec | Lévis | Emploi | Éducation | Placements | Transports
Dons: PayPal | DonorBox Web: Achetez vos noms de domaines au plus bas prix...

Répondre
PayPal DonorBox Interac