Réflexion sur le QI et pourquoi c'est si important

Répondre
Avatar du membre
cgelinas
Administrateur
Messages : 3439
Enregistré le : 25 mai 2010, 22:07
Localisation : Lévis, QC
Contact :

Réflexion sur le QI et pourquoi c'est si important

Message par cgelinas »

Voici ma réponse au commentaire de Steve Dion qui disait "les peuple des cerveau lent" en réponse à une publication où j'expose les liens troublants entre le Dr Poonawalla, en Inde, Bill Gates et Justin Trudeau (et de nombreux autres, aussi).

Il était question, à mon sens, de parler ouvertement d'un sujet sensible, soit du QI afin de contextualiser la "lenteur" de compréhension de certains individus et voici ma réponse, plus bas.


-- --


Il est vrai que techniquement, certains individus puissent avoir un QI plus bas, dans l'ensemble d'une population.

C'est un fait. Une observation.

D'ailleurs, un américain ayant un QI de 83 ou moins pourrait ne pas pouvoir rejoindre les rangs de l'Armée américaine, même s'il le désire.

https://law.stackexchange.com/questions ... s-less-tha

https://www.youtube.com/watch?v=5-Ur71ZnNVk

https://www.jordanbpeterson.com/docs/23 ... redson.pdf

Il n'y a pas que le QI, dans la vie, bien évidemment et diverses perles d'ingéniosité peuvent naître de la vie courante, même en l'absence d'un QI qui faciliterait l'accès à ce génie.

Mais...

Un QI plus élevé facilite bel et bien certains aspects de la vie, ce qui milite, à mon sens, pour une valorisation mur-à-mur des saines habitudes de vie, en toutes choses, afin de protéger et d'alimenter tout ce qui favorise le maintien et l'expansion du QI (et de toutes les autres mesures de conscience car il n'y a pas que le QI qui "fait la différence").

--

Alors oui, il y a assurément, statistiquement, des Québécois dont le cerveau peut être considéré plus "lent", en raison d'un QI inférieur à la mesure généralement admise de 100 pour désigner "la moyenne" mais à mon sens, le fait de "ne pas vouloir voir" la réalité telle qu'elle se décline, à la faveur d'une subservience au théâtre mondialiste" tient d'une idéologie où l'amour pour soi-même est si faible qu'il faille palier avec la fiction "officielle".

Dans l'amour-vrai, infini et lumineux, le QI a bien moins d'importance puisque nous connectons au coeur, presque sans filtre (à part des filtres rehaussant animés par la bienveillance divine) mais dans la matière, je suis bien obligé d'admettre que le QI peut, en effet, avoir un effet sur la capacité à "comprendre le monde".

Devant ce constat, il importe, à mon sens, de continuer à tendre la main à quiconque veut "mieux", au sens large, quitte à leur expliquer, en cours de route, comment et pourquoi c'est "mieux", ainsi.




Source: Mon commentaire, dans Facebook




-- -- --
Claude Gélinas, Éditeur
chaudiere.ca

Blogues: Montréal | Québec | Lévis | Emploi | Éducation | Placements | Transports
Dons: PayPal | DonorBox Web: Achetez vos noms de domaines au plus bas prix...

Répondre
PayPal DonorBox Interac